Greyhawk version D&D5 ? 150

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar
alanthyr

Bon les gars, arrêtez avec tous les trucs nouveaux qui sortent vous arrivez à nous donner envie avec un vieux setting ressorti d'une armoire poussiéreuse. Je dois le dire messieurs, je ne vous remercie pas !

Trêve de plaisanterie, j'ai pourtant commencé avec la boîte rouge DD, mais Greyhawk reste un grand mystère pour moi. On a surtout joué dans Mystara (ah, le grand duché de Karameikos...), un petit peu de RO (je rejoins ceux qui disent que c'est un peu le bazar...), et sinon de "l'exotique", Dark Sun, Birthright...

Enfin bon, maintenant que vous avez commencé, vous ne pouvez plus revenir en arrière !

avatar
Thanos17

Si je ne me plante pas :

L'Aventure commence

Le Guide du joueur

L'Atlas

Le Temple du Mal Elémentaire

S1 - La Tombe des Horreurs

U1 - Le sinistre secret de Saltmarsh

U2 - Les dangers de Dunwater

I6 - Ravenloft

avatar

on peut y rajouter Retour au temple du mal élémentaire (DD3)

avatar
LeoDanto

Mon Cher Leo,

Je ne peux pas dire beaucoup mieux que la belle réponse d'Alanthyr.

Greyhawk a pour moi un parfum particulier. C'est mon premier monde avec tout ce que ça suppose de bon et de moins bon. J'ai commencé à m'y promener il y a près de 35 ans et j'y ai joué 90% de mes scénarios avec mes 5 potes 'd'adolescence.

J'ai appris l'anglais avec D&D (allemand première langue douloureuse) et j'ai péniblement déchiffré et dévoré Greyhawk, dictionnaire Harrap's au côté en guise de compagnon, les albums des Clash, Ramones ou The Jam tournants en boucle.

Avec un de mes joueurs, nous avons patiemment et méticuleusement localisé tous les scénarios parus dans Greyhawk, sur la carte affichée sur un mur de ma chambre. Les personnages y ont connu bien des aventures avant de devenir des seigneurs ou de mourir. Des lignées y ont évolué, impliquant des histoires politiques, des wargames à diverses échelles. Je crois bien qu'à lépoque nous connaissions largement mieux tous les détails de Greyhawk (richesses, population etc) que nous ne suivions la géographie de l'URSS étudiée en classe. (Ah si seulement Greyhawk avait été un sujet du bac !!!).

Greyhawk , c'est ma madeleine ultime content

avatar

Bref, y'as des gens qui aiment et d'autres qui ne sont pas fan de Greyhawk... Moi je l'ai fait un peu joué et j'ai pas trop aimé, c'est mon goût et je ne critique pas un univers aussi riche... Cependant, vous devez savoir que TSR à tout de même sortit une centaine de romans​ pour les Royaumes oubliés, dont beaucoup d'entre vous ont pris plaisir à lire je suppose. Pourquoi en revenir sur l'erreur de la V4? Pour ma part, c'est une faute commercial énorme cette magepeste. C'est un peu le dragon ball GT, ça a rien à foutre là. Le setting des RO de la 3.5 est énorme avec lui aussi pleins de personnalités haute en couleurs ( Elminster, les 7 soeurs, Drizzt, Artémis Entreri,...) Il n'a clairement rien à envier non plus au niveau de la qualité des auteurs, dont Cunningham, Salvatore, Greenwood,... Puis l'outreterre vient de ce Settings, faudrait pas l'oublier. L'écologie des elfes noirs à été développée sur cette base. Alors Greyhawk OK, mais je trouve son successeur digne de lui. Les RO je ne les voient pas médiéval fantastique à la Merlin l'enchanteur... Pour moi il est féerique et fantastique avant d'être médiéval. Un exemple de féérie en image, le film Légende de Ridley Scott ! Ça fait direct moins médiéval, bien que ça l'est aussi, que Arthur et les chevaliers de la table ronde... Puis le patchwork, dans tous les mondes connus, y'a un nord avec des pseudos vickings, un sud avec des arabes, un OUEST avec des chevaliers blancs qui sont bons et sains et un EST avec des Chinois/Japonnais... Oui parfois les dispositions changent mais au final ça restes souvent le même type de cultures, alors ne soyons pas trop sévère avec ce que propose les RO, il a un background riche à celui qui s'y intéresse. Et pour conclure, tous n'est qu'une question de choix, de vision, un univers n'est pas plus mauvais qu'un autre, il faut juste s'y intéresser. Bon maintenant si l'univers vous ennuie après les premières pages, il est temps de changer plaisantin

avatar
... est-ce que dire de Greyhawk qu'il est le meilleur setting de DD ne revient pas à dire que le Seigneur des Anneaux est le meilleur roman de Fantasy (en passant sur la lourdeur de l'écriture qu'on ne retrouve plus aujourd'hui)?LeoDanto

Hors sujet :

La lourdeur vient de la (première) traduction.

Dans sa nouvelle traduction, le Seigneur des Anneaux est très agréable à lire, même les différents chants.

Fin du hors-sujet

avatar

Puis l'outreterre vient de ce Settings, faudrait pas l'oublier. L'écologie des elfes noirs à été développée sur cette base.

Veuillez regagnez vos abris dans le calme je vous prie ... ça risque de secouer plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lionel936
avatar
... est-ce que dire de Greyhawk qu'il est le meilleur setting de DD ne revient pas à dire que le Seigneur des Anneaux est le meilleur roman de Fantasy (en passant sur la lourdeur de l'écriture qu'on ne retrouve plus aujourd'hui)?LeoDanto

Hors sujet :

La lourdeur vient de la (première) traduction.

Dans sa nouvelle traduction, le Seigneur des Anneaux est très agréable à lire, même les différents chants.

Fin du hors-sujet

asharak

Moi je l ai lu avec la première traduction et je ne l ai jamais trouvé lourd, c est peut etre parceque je suis d une génération ou la tele et les ordi n étais pas encore répandu donc il fallait lire.

avatar
Fenris

Je n'ai pas du tout l'intention de faire une polémique brutal, je pense que le but de mon commentaire n'est qu'une piqûre de rappel sur ce qu'a apporté les RO à la communauté D&D et cela depuis plusieurs décennies. Soyons simplement honnête, et disons la vérité, même si on aime pas il y a tout de même de bonnes idées là dessous tout simplement plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Laurendi
avatar
Cleanthe

L'autre grand avantage de l'Atlas de Greyhawk est qu'il n'est pratiquement pas contextualisé. Consultez le en suivant le lien, il pourrait pratiquement être édité tel quel pour une utilisation avec D&D5/H&D.

Après une première lecture rapide, les seules caractéristiques D&D3 semble être liées au Panthéon. Hors, comme c'est le cas avec le panthéon Grec/Romain/Scandinave, il est possible de faire des correspondances avec celles de nos mondes respectifs: le panthéon des Terres d'Osgild, celui de Golarion, etc.

Bref, il semble possible de l'utiliser dans toutes les déclinaisons D&D/Pathfinder/COF/H&D

avatar
Lionel936

Pas de polémique effectivement, il n'y avait pas de jugement de valeur. Simplement l'idée que Greyhawk a été conçu dans le temps et de manière empirique. Ce qui est le cas de tous les bons setting comme Laelith et les Terres d'Osgild par exemple.

Dans Pathfinder, je positionne Greyhawk par delà le Taldor et le Brévoy.

avatar

Puis le patchwork, dans tous les mondes connus, y'a un nord avec des pseudos vickings, un sud avec des arabes, un OUEST avec des chevaliers blancs qui sont bons et sains et un EST avec des Chinois/Japonnais...

Lionel936

Pas dans Greyhawk mort de rire parce qu'il y a des migrations ethniques propre à ce setting : par exemple, il y a des suélois dans le Grand Nord et dans le Sud profond. Il y a des chevaliers partout dans le monde ...
Mais après loin de moi l'idée de dénigrer les RO (et si cela a été ressenti ainsi je m'en excuse). J'ai juste fait une comparaison de mon point de vue (avec lequel je suis souvent en accord, je dois bien l'avouerclin d'oeil)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lionel936
avatar

Je suis de ceux qui aime aussi. Je reconnais qu'il y a surement une part de nostalgie car il y 35 j'ai commencé à jouer avec Greyhawk.

J'aimais l'échelle de puissance dans Greyhawk, je trouve que dans les RO il y a quand même eu une surenchère un peu violente. Autant dans Greyhawk le niveau 10 correspond a un niveau de puissance significatif, et au niveau 20 tu es plus puissant qu'une bonne partie du conseil des 8 qui regroupe à la base une bonne partie des grands noms de Greyhawk... Elminster cumule tellement de niveau à la fin que quoi que tu fasses tu seras toujours à un autre niveau par rapport aux grandes figures des RO. une impression de ne pouvoir être qu'un second couteau dans un métaplot qui te dépassera toujours.

Après dans Greyhawk un certain module D3 te permettait d'aller saluer les elfes noirs... du coup est ce que les RO ont inventés l'idée, j'ai un doute. Maintenant le force des RO c'est le nombre impressionnant de suppléments ou de nombreuses choses juste abordées jusque la ont été détaillés et étendues. C'est a ce niveau la la force des RO quand tu n'as pas trop de temps pour préparer, tu est quasi certain de trouver ton bonheur dans les RO alors que pour greyhawk, tu as plus de liberté de création car tu n'as pas vraiment le choix non plus.

Après je pense que le choix est grand sur les mondes dispo et qu'effectivement si tu n'accroches pas faut en prendre un autre et voilà

Ce message a reçu 2 réponses de
  • alanthyr
  • et
  • Lionel936
avatar
Menerst

Tu ne m'en voudras de te corriger quelque peu mais en terme de puissance de gros PNJ, Greyhawk n'est pas en reste avec l'Ancien et son meilleur ennemiclin d'oeil ,Iggwilv, Vecna, le Cercle des Huit ... mais ils sont peut être un peu moins nombreux, il est vrai.

Edit : concernant les drows, il me semble aussi que la primauté irait à GH mais je ne peux pas l'affirmer à 100%

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar
alanthyr

Pas de soucis tu donnes ton avis, il n'y a rien de mal à discuter un peu et d'échanger des points de vue plaisantin

avatar
Menerst

Mon propos sur les elfes noirs ne viens pas de la primeur de cette race, j'ai bien stipulé écologie, ce à quoi je fais référence au style de vie, religion, société à Menzoberanzan , ched Nasad, et autres types de villes au régime Matriarcale. Autrement, oui il a eu des modules avant ça dans Greyhawk, je ne le nie pas une seconde plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Lionel936

d'ailleurs, à propos de drows, vivement Out of the Abyss. moqueur

Il est sûr que je vais aller bouquiner un certain supplément de AD&D sur le sujet clin d'oeil

avatar
alanthyr

Les elfes noirs (Drow) sont apparus sous forme codifiée dans le Fiend Folio en 1981. Forgotten Realms c'est plus tard.

Les Drow sont liés à GH mais ont été re-popularisés par Drizzt qui en est devenu le personnage le plus icônique, après Lolth.

avatar

sans vouloir mettre de l'huile sur le feu, voilà pourquoi, selon moi, et après mure réflexion, greyhawk me semble au dessus de des royaumes:

- La plupart des premiers et meilleurs scénars/donjons sont situés dans greyhawk; la liste est trop longue suffit de voir ceux de tales of yawning portal et dans wikipedia, c'est impressionant et ça marque forcément les joueurs. de même le nom de certains sorts dans les regles viennent directement de persos de greyhawk.

- Comme a dit quelqu'un le mj a plus de latitude pour développer sa campagne maison alors que dans les royaumes tout est trop balisé, annoté, exploré, déterminé. je ne parle même pas des incessants changements qu'on doit subir sans arrêt selon les éditions...

- Gygax a toujours dit qu'il était allé chercher son inspiration plutôt chez fritz leiber et robert E howard - dont je suis très fan - plutôt que chez Tolkien et je trouve que ça se ressent dans les premières aventures comme "tomb of horror", " dweller of the forbidden city" ou" hidden shrine of tamoachan". Les royaumes sont trop high fantasy à mon gout, trop féériques; une sorte de terre du milieu ou orques et nains vivent les uns à côté des autres, ou plutôt la grotte à côté de l'autre, ou la cave de l'auberge du village mène directement à une cité d'elfes noires avec d'affreux monstres qui attendent tranquilos à quelques metres sous nos pieds qu'on souleve la trappe menant à la cave... ( j'ai jamais pu accepter ça dans valombre de la deuxième édition ) Bref les royaumes manquent de crédibilité si j'ose dire.

avatar

Puis l'outreterre vient de ce Settings, faudrait pas l'oublier. L'écologie des elfes noirs à été développée sur cette base.

Veuillez regagnez vos abris dans le calme je vous prie ... ça risque de secouer plaisantin

Fenris


En effet, ça vient.

Puis l'outreterre vient de ce Settings, faudrait pas l'oublier. L'écologie des elfes noirs à été développée sur cette base.

Faux. L'outreterre vient de Greyhawk, avec notamment la série des D1-2-3 et Q1, plus souvent désigné sous le nom de leur compilation Queen of the Spiders.

Lolth et les drows sont une création de Gygax.

Cela a été largement repris dans les RO, avec des suppléments dessus (qui sont très bien, je ne le nie pas, sinon, je ne les aurais pas sur mon étagère). Mais non, la parenté sur ce point est à Greyhawk.

Pour le reste, je comprends qu'on puisse ne pas aimer Greyhawk (comme tout et n'importe quoi d'ailleurs).

Je ne vais pas rajouter beaucoup de choses sur ce qui a été dit par d'autres, mis à part deux points qui n'ont pas été abordés apparemment.

D'abord, Greyhawk a une très grande cohérence. Un peu comme le monde de Tolkien est cohérent. Greyhawk est effectivement beaucoup plus médiéval, humano-centré que d'autres univers (et il tient davantage de Howard ou Leiber que de Tolkien pour le coup).

Deuxième point, on pourrait virer complètement la magie et les races/créatures, le monde garderait bien 90% de sa cohérence. Virer tout ce qui est magique dans les RO, c'est impossible. On peut ne pas aimer effectivement cet aspect, tout comme on peut aimer, moi c'est un aspect qui me plait aussi.
Enfin, (un troisième point en fait) il est beaucoup moins manichéen que la plupart des autres univers de D&D. Quand on lit son histoire, et qu'on voit les conquêtes qu'il y a eu, ça fait penser à notre monde (ça rejoint la cohérence), ce n'est pas juste des histoires de bien et de mal. C'est ce qu'ont fait tout un tas de royaumes au moyen-âge. Même avant la période de Sargent, il était beaucoup plus gris que les oppositions noir/blanc qu'on trouvait ailleurs, peut être que les conflits loi/chaos intéressaient plus Gygax (et certainement pourquoi on retrouve ces aspects dans l'alignement dans le jeu).

Après, quelque chose de très personnel et beaucoup plus subjectif, comme je le disais dans ma présentation plus haut, la plupart des premiers modules du jeu se déroulaient dans Greyhawk. L'ADN du jeu vient de Greyhawk. Il y a certainement un peu de nostalgie à évoluer dans cet univers qui est à la base de tellement de scénarios mémorables. Mais je pense que même sans connaître, on peut énormément l'apprécier pour les raisons évoquées plus haut.