Rêve de Dragon 315

Forums > Communauté > Les financements participatifs

avatar

Attention : j'aime beaucoup l'univers de Degenesis, et encore plus l'objet livre (surtout dans sa version collector) mais le style d'écriture lyrique un peu particulier a beau être superbe, je trouve qu'il ne convient pas à un ouvrage de JdR où tu as souvent besoin de chercher les infos rapidement. Je n'ai pas encore terminé la lecture du livre de background cela dit.

Pour revenir à Rêve de dragons, c'est plutôt quelle genre de fantasy ? light, dark, low, high, epic, etc ...

Littlerogue

Ton perso peut passer (ou se faire catapulter par le MD) d'un rêve à l'autre. On ne rencontre pas les dragons ; on ne fait que parcourir leurs rêves interconnectés. Ce qui fait que d'un rêve à l'autre les ambiances peuvent être très distinctes.

avatar

Pour revenir à Rêve de dragons, c'est plutôt quelle genre de fantasy ? light, dark, low, high, epic, etc ...

Littlerogue

Les effets magiques, en particulier naturels, sont pratiquement sans limites et relativement fréquents. La magie des lanceurs de sorts est puissante, mais très mal vue, et les lanceurs de sort sont plutôt rares. Il existe des races non humaines. L'échelle de puissance des personnages est relativement resserrée : un personnage vétéran ne va pas massacrer une horde de chafouins à lui seul.

Ça répond à tes questions ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Littlerogue
avatar
Ulti

ça répond à mes questions, je vais donc checker un peu le grog voir ce qu'il est sorti dans la gamme ainsi que les avis content

avatar

Je n'ai joué qu'une seule fois à RdD.

C'était assez bizarre comme expérience. Déjà le système est bien lourd, avec des centaines de points à répartir dans des dizaines de compétences, comme c'était assez courant sur les JdR des années 90.

Le scénario était intéressant, on sent bien le côté onirique, mais par contre l'univers est bizarre.

En gros on est dans un village, et peut importe où qu'on aille, il n'y a rien d'autre qu'un village. Les habitants ne savent pas ce qu'il y a plus loin au nord au sud ou à l'ouest (à l'est on avait un grand lac à perte de vue je crois).

Et en plus les habitants étaient amnésiques : chaque nuit ils oubliaient tout de la veille. Et en fait chaque nuit on recommence au même endroit que la veille jusqu'à avoir résolu le scénario.

Du coup, ça fait hyper dirigiste comme scénario, car on ne peut rien faire d'intéressant qui ne soit pas prévu par le scénario, tout ce qu'on peut construire un jour est détruit le lendemain, tout repart à zéro... Étrange...

avatar

Une nouvelle (et superbe) édition de Rêve de Dragon via une souscription (sur la plateforme de BBE ?) va voir le jour :

https://fr-fr.facebook.com/scriptarium/

Ragnar

(sur la plateforme de BBE ?) -> Je penserais plutôt à Ulule. (à 99%)

Rilax

Le Scriptarium étant partenaire sur l'ON, ce n'est pas dit content

Ce message a reçu 2 réponses de
  • ephan
  • et
  • Rilax
avatar
Emmanuel Deloget

Rêve de Dragon: "A la Claire Fontaine" était sur Ulule.

avatar

Je n'ai joué qu'une seule fois à RdD.

C'était assez bizarre comme expérience. Déjà le système est bien lourd, avec des centaines de points à répartir dans des dizaines de compétences, comme c'était assez courant sur les JdR des années 90.

Le scénario était intéressant, on sent bien le côté onirique, mais par contre l'univers est bizarre.

En gros on est dans un village, et peut importe où qu'on aille, il n'y a rien d'autre qu'un village. Les habitants ne savent pas ce qu'il y a plus loin au nord au sud ou à l'ouest (à l'est on avait un grand lac à perte de vue je crois).

Et en plus les habitants étaient amnésiques : chaque nuit ils oubliaient tout de la veille. Et en fait chaque nuit on recommence au même endroit que la veille jusqu'à avoir résolu le scénario.

Du coup, ça fait hyper dirigiste comme scénario, car on ne peut rien faire d'intéressant qui ne soit pas prévu par le scénario, tout ce qu'on peut construire un jour est détruit le lendemain, tout repart à zéro... Étrange...

MRick

J'ai joué beaucoup de scénars RDD, mais pas celui-là. Je dirais qu'avoir un scénario comme ça est possible dans l'univers, mais ce n'est sûrement pas la règle. En revanche, on trouve souvent des régions (cités, groupes de villages) assez isolées du reste du monde, oui. Et en même temps, avec les déchirures du rêve, il arrive tout le temps des "choses".

avatar
Emmanuel Deloget

Oui mais c'est Ulule qui envoie ce mail aux anciens souscripteurs (Ulule) de "A la Claire Fontaine" :

"

[News] Rêve de Dragon: "A la Claire Fontaine" : Rêve de Dragon: bientôt la réédition des règles!

Bonjour à tous les rêveurs !

Scriptarium est heureux de vous annoncer que la réédition de Rêve de Dragon est bientôt sur sa rampe de lancement. Pour pouvoir concevoir les plus beaux livres possibles, une souscription sera proposée en ligne en avril 2017. La date exacte vous sera bientôt communiquée.

Cette réédition sera plutôt une « édition augmentée ».

" [Je coupe]

Du coup, si c'est pas sur Ulule, c'est gonflé^^

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Emmanuel Deloget
avatar

Il n'est pas évident non plus que ce soit un cf, le mot employé est "souscription".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Emmanuel Deloget
avatar
Rilax

Vu comme ça, effectivement content

avatar

Voici le mail complet sans les illustrations :

*****************************************

Rêve de Dragon: bientôt la réédition des règles!

Bonjour à tous les rêveurs !

Scriptarium est heureux de vous annoncer que la réédition de Rêve de Dragon est bientôt sur sa rampe de lancement. Pour pouvoir concevoir les plus beaux livres possibles, une souscription sera proposée en ligne en avril 2017. La date exacte vous sera bientôt communiquée.

Cette réédition sera plutôt une « édition augmentée ». Elle consistera en une publication simultanée de deux ouvrages, chacun épais d'environ 320 pages, ainsi que d'un nouvel écran. Les souscripteurs auront le choix de réserver l'un ou l'autre, ou les deux. Si le succès de la souscription est à la hauteur de nos espoirs, il sera possible de réserver les deux ouvrages dans un coffret collector.

Le livre des règles

Le système de règles, selon la volonté de l'auteur de Denis Gerfaud, sera le même que celui de la version 2 éditée par Mutisim ne son temps. Mais une nouvelle présentation est actuellement en cours d'élaboration : maquette plus claire, aérée, illustrée différemment, ajout d'un glossaire, etc. Nous intégrerons également quelques élements tirés d'Oniros, la version d'initiation à Rêve de Dragon.

Le livre des aventures

Pour la première fois, de nombreux scénarios écrits par Denis Gerfaud seront rassemblés dans un ouvrage unique. Il s'agit de scénarios originellement écrits pour des revues comme Casus Belli, Dragon Radieux et autres publications, dans les années 80 et 90. Si la souscription est un succès, ce livre pourra rassembler plus d'une trentaine de scénarios, représentant des centaines et des centaines d'heures de jeu. Un important travail de réadapation de règles a été mené par Scriptarium avec l'aide de Denis Gerfaud (certains scénarios étaient conçus pour la V1 des règles). Les scénarios seront classés par ordre logique de difficulté ou de type d'aventures. La maquette et les plans de ce « livre des aventures » seront harmonisées avec la nouvelle ligne graphique de la gamme. Des illustrations inédites de Rolland Barthélémy embelliront l'ouvrage.

L'écran du gardien des rêves

Une superbe illustration inédite de Florence Magnin côté joueurs, de nouveaux tableaux et aides de jeu côté gardien des rêves : Scriptarium va éditer un nouvel écran pour Rêve de Dragon. Les souscripteurs intéressés trouveront une offre comprenant, dans le coffret, les deux livres et l'écran.

Les bonus

Parallèlement à ces sorties, Scriptarium proposera des aides de jeu tirées à part, récapitulatifs de points de règles, une nouvelle table des Terres médianes du rêve en couleurs, et encore d'autres surprises.

En conclusion

Scriptarium mise beaucoup d'espoir sur cette souscription à venir. Si elle est un succès, elle nous permettra de rééditer ce jeu mythique avec une qualité jamais atteinte : livres tout en couleurs, couvertures et reliure de qualité, bonus à la fois beaux et pratiques. Bref, des ouvrages que tout rôliste – qu'il soit un vieil amateur du fantastique jeu de Denis Gerfaud ou jeune voyageur en devenir – devra avoir dans sa bibliothèque ! Une réussite nous permettra aussi d'envisager avec enthousiasme les prochaines parutions, du matériel inédit, dont des campagnes sur le modèle de « A la claire fontaine ». Elle nous permettra aussi de financer les autres pans de la gamme onirique de Scriptarium, à savoir les prochains opus de la saga de livres-jeux dans l'univers de RdD.

Plus que jamais, nous aurons besoin de votre appui pour refaire vivre Rêve de Dragon !

Qu'Oniros vous garde !

Jidus

*****************************************

Vous voilà au même niveau qui moi.

Rilax

avatar
ephan

C'est parce qu'en France, tout CF impliquant l'édition d'un ouvrage est une souscription. Dès lors que la souscription est réussie, il y a une obligation de livraison (on est pas dans un CF où le projet peut se tanquer même après son financement).

avatar
Rilax

Dans le doute c'est pour ça que j'ai mis un point d'interrogation car il y a effectivement des chances que ce soit sur Ulule mais je préférerait la plateforme de BBE, mieux foutue et plus en adéquation pour le jdr. clin d'oeil

avatar

Une bonne nouvelle, ce retour de Rêve de dragon. Le scénar A la claire fontaine est très bien.

Le recueil des scénar parus dans les revues est aussi une très bonne idée.

avatar
Littlerogue

Le système de jeu est assez indissociable de l'univers surtout le système de magie. En gros, comme le monde est un Rêve de dragon, la magie consiste à influencer leur rêve pour modifier le monde et donc "lancer un sort" en dépensant des points de rêve. De même, tu peux gagner des points d'expérience en te souvenant de tes vies antérieures qui sont en fait des anciens rêves.

Tout ça est ,bien sur, expliqué de manière plus poétique/onirique dans le jeu

avatar

J'adore le système de RDD!!! Oui, il est complet, mais l'avantage, c'est qu'il n'y a pas besoin de suppléments de règles ou rajouts à la noix. Tout est dans le bouquin de règle. Bien que le jeu ne soit pas tourné vers le combat, je n'ai pas trouvé de système qui permettent mieux l'équilibre que je cherchais en la matière. Sans être léthal, le combat peut sur quelques bons jets être vite mortels et la récupération ne se fait pas à la va vite. C'est quand même un des rares jeux qui prennent en compte (dans ses règles optionnelles) le moral du personnage! et l'amour!

La création des personnages est longue avec des calculs compliqués s'agissant d'un jeu dont la première édition date des années 80 (la seconde édition comporte beaucoup de ré ajustements, mais pas de bouleversements de système), mais on peut se référer à ONIROS, la version simplifiée de RDD, proposant une création de perso plus simple.

La particularité, c'est toutefois l'univers et les scénarios. L'univers est à la fois paradoxalement à la fois plus terre à terre et plus délirant que le médiéval fantastique à la DD.

Plus terre à terre en ce sens qu'on est vraiment dans un moyen âge bien moins fun et façon jeu video de DD. Par contre l'univers peut être parfois (souvent) proprement délirant. C'est un monde rêvé par les dragons, et chaque aventure est centrée sur la communauté dans laquelle arrivent les personnages appelés voyageurs, communauté aux moeurs souvent décalés.

Parfois cela peut donner un scénario à la jour sans fin évoqué par Mrick (après tout, j'en ai joué un basé sur le même principe à magna veritas... je sais plus si c'était un scénario d'ultima ratio ou du magazine plasma) mais ce n'est pas pour autant représentatif du jeu (ce serait comme dire que DD est un jeu gothique parce qu'on a joué qu'une partie de ravenloft). Mais effectivement si on joue à RDD, on jouera à un jeu à part, où il n'y aura pas de complot de cultistes kaotikevil, d'exploration de donjons peuplés de gob, de cités cosmopolites peuplées de dizaines de races... Mais des communautés rurales aux coutumes étranges souvent ridicules, parfois inquiétantes, des scénarios qui ne se résoudront pas au fil de l'épée mais grâce à des compétences parfois ignorées d'autres jeux, où le but du scénario est de trouver une rose des sables pour aider un fiancé à reconquérir l'élue de son coeur, où il faut partir à la recherche du bout de l'arc en ciel...

C'est un jeu que j'adore par son système, par sa particularité mais que je ne ferais pas jouer comme MJ au long cours car je n'ai pas l'inspiration et les références pour l'appréhender correctement. Haaaaa si RDD était plus accessible ou si DD était un peu plus dans l'esprit de RDD...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • GuiHatt
avatar

Entièrement d'accord avec toi. C'est un jeu pour lequel il est difficile de concevoir un scénar. Mais les scénarios "officiels" sont souvent des petits bijoux très agréable et drôle à lire. On met à chaque fois les pieds dans un univers où les PJs devront comprendre les particularités et les bizarreries pour "réussir" le scénario. Et avec le recueil prévu, il y a de quoi jouer de longues heures

avatar
Ced Hobbit Pro

merci Ced Hobbit Pro pour ton résumé.

Les règles n'ont jamais réellement posé un problème pour moi. Oui elles sont un peu lourdes etc.. mais elles sont subtiles aussi, et ça, c'est bon !

Les scénarios sont pour la plupart excellents !

avatar

Bon, le financement participatif commence dans moins de 4H, ça va être compliqué de résister à celui là vu tout le bien que j'ai entendu à son propos sans avoir jamais eu la chance d'y jouer surpris

avatar

quelqu'un a le lien pour la PP rêve de Dragon?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Aegard