- Dragons - Le projet. 2085

Forums > Jeux de rôle

avatar

J'ai voté et la moyenne n 'a pas bougé, est ce normal?

MASTER

T'as voté pile poil la moyenne ? moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MASTER
avatar

je me permets de mettre ici mon retour sur Aventuriers

Pour l'instant je n'ai que les pdf, mais j'ai eu envie de vous faire un petit retour sur Aventuriers
La première chose qui frappe en feuilletant le livre c’est la beauté de l’ensemble. Les illustrations sont toutes très bien réalisées et cohérentes entre elles, Le tout combiner à une maquette très esthétique avec les lettrines et les diverses incrustations qui viennent encore rehaussés la qualité de l’ensemble, cela est très encourageant pour l’avenir de la gamme.
L’avant-propos vient mettre en valeur la gamme en exposant les thématiques principales des différents ouvrages, tout en expliquant que seuls Aventuriers et le grimoire sont destinés au joueur. Le système modulaire (petit bémol sur les pastille hasard des apprentissages et Intrigues qui partagent la même couleur de fond) est une bonne idée et apporte une faciliter pour le meneur pour mettre en place son propre univers, je m’explique, les mécanismes du système modulaire malgré une nomenclature en lien avec le monde d'Eana, permet facilement en changeant certains noms de mettre en place un univers dark ou low fantasy qui ne serait pas sur Eana. Pour moi c’est un des gros avantages de Dragons, il propose un univers, Eana, qui semble dense et mystérieux sans fermer la porte au créatif qui voudrait mettre en place leur propre création.
Comme je fais jouer à des vieux routards de D&D, mais aussi à de parfaits débutants du jeu de rôle la création du personnage pas à pas est un appréciable pour mettre en valeur Dragons et l’appréhender rapidement, par contre j’aurais aimé avoir Ted comme pré-tiré pour pouvoir encore plus clairement démontré chaque étape avec où l’écrire sur sa fiche, mais c’est rien d’insurmontable.
La description des espèces est pour moi un sans-faute la combinaison des textes d’ambiance avec des points de vue plus subjectifs et des descriptions plus objectives permet d’appréhender pour la première fois dans le livre ce que peut-être le monde d’Eana. Les illustrations de cette partie sont parmi mes préférées, elles sont sublimes et s’éloignent subtilement des stéréotypes de la fantasy occidentale. J’ai eu un coup de c½ur pour les philosophe merosis, qui touche un pan de l’univers qui est tellement peu touché dans la fantasy, cela apporte de la vraisemblance à ce peuple et me fait presque regretter que les philosophies ou les formes d’arts des différents peuples ne soit pas exposer (peut-être dans Univers, en tout cas je l’espère).
L’ajout du concept de civilisation est très intéressant par le fait qu’il permet de mieux définir le personnage par rapport à la société de laquelle il vient. C’est aussi un exposé clair des différentes ambiances de jeu que propose Dragons. Je trouve que pour l’instant on évite le syndrome Golarion (un patchwork ridicule par leur proximité d’ambiance complètement opposées).
La création d’historique est pour moi et mes vieux routards du pur plaisir, c’est un moyen excessivement bien conçu de créer un personnage dont les règles (compétence, privilège, etc.) sont en parfaite adéquation avec l’histoire que le joueur à forger pour son personnage. C’est tellement bien fait que ça ne rallonge que très peu la création du personnage dans la mesure où c’est une intégration du système d’interrogatoire qu’on avait mis en place sur nos tables pour définir quel historique préconçus était le plus approprié. Les exemples dans cette section viennent aider efficacement les joueurs un peu moins alaise avec la création d’historique. Les historiques prêts à l’emploi ont deux utilités majeures à notre table, pouvoir jouer très rapidement et offrir un canevas facile à bidouiller pour obtenir l’historique que le joueur veut.
Les classes, le fait que la mise en page soit conçue pour mettre la description de la classe à côté d’une illustration pleine page d’un personnage de cette classe est pour moi un coup de génie d’un point de vue esthétique et de l’ambiance qui s’en dégage. L’ajout des histoires de classe ajoute encore une couche de profondeur à l’univers. C’est ici que l’Éveil entre en jeu, j’ai lu beaucoup de critique sur le fait que l’éveil retire l’intérêt de certaines classes en début de jeu. Pour moi, c’est un faux problème, car le livre expose le concept d’un niveau de magie plus ou moins dense, il est normal que si on utilise l’éveil pour créer un univers de sword & sorcery ou de low-fantasy, la magie soit difficile d’accès. Je crois que le studio Agate est parfaitement conscient de ce souci et que l’érudit est en quelque sorte leur réponse. Je crois que l’éveil doit être envisager comme un élément qui encourage le multi-classage et qui le rend même beaucoup plus RP.
Les langues communes sont un ajout intéressant qui rend immédiatement l’univers plus cohérent. J’ai regardé les dons sans mis attarder, mais je crois qu’il y a une belle diversité de dons qui apporte un réel dilemme entre prendre un don ou une augmentation de caractéristique, certains dons me semble plus intéressant, mais c’est logique vu la longueur de la liste de dons.
La chapitre sur la vie quotidienne est bien illustré et aider à définir les contour de l’univers.

avatar
Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edzart
avatar
SmirnovV
Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV
avatar
Edzart
avatar
avatar
jiphel

Je me doute, mais quelle étonnante coïncidence que tout le monde vote au même moment que moi, mais rasures toi je n'ai pas mis 5 à un livre qui n'est pas complet. Une copie incomplète c'est rarement la moyenne.

avatar
lc_lol

clin d'oeil

avatar
Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV
avatar
Grand Strateger

c'est SmirnovV....surprismortmoqueur

avatar

L'ami GS ne doit pas boire que de l'eau content.

avatar

Hello !

Ce lundi, un nouvel article de la série "présentation d'Aventuriers". Il y est présenté le Barbare Tueur de mages. content

Bonne lecture.

https://dragons-jdr.blogspot.fr/2018/04/archetype-barbare-le-tueur-de-mage.html

---

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Arkant
  • et
  • Jacknife
avatar
Edzart

C'est sur que c'est facile de tuer un mage qui n'a pas accès à la magie. ^^

avatar
Edzart

Concernant la Frappe désincantatoire, il est écrit que l'on a la "possibilité" d'interrompre des aptitudes magiques. Ça veut dire quoi ? Possibilité ça implique une incertitude, or, ici, on dirait qu'une attaque réussie suffit à appliquer l'effet. Quid ?

Oui, hein, quid ? plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Edzart
avatar
Jacknife

C'est un pouvoir à "charges" donc si tu ne veux pas l'utiliser, tu ne l'utilises pas. Donc tu as la possibilité.

Ca te va ? plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jacknife
avatar
Edzart

Je pensais plutôt à savoir si cette aptitude réussissait automatiquement ou pas (le mot possibilité évoquait pour moi plus l'incertitude que le choix, d'où ma question) dès lors qu'une attaque était réussie.

Vu ta réponse ça semble être le cas.

Comme toujours, à tester à l'usage mais ça a l'air trèèès puissant, la magie étant le seul recours d'un lanceur de sort contre un barbare aux muscles luisants.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Judge Ju
avatar

Une créature éveillée c'est n'importe quoi qui soit spell user ???surpris

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Judge Ju
avatar
alanthyr

Oui !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar
Judge Ju

ah ... bon ben c'est complètement fumé ...

avatar
Jacknife

Le descriptif du sort laisse peu de doute ! Attaque réussie = plus de capacités magiques pendant un tour. Et un lanceur de sort sans magie ça sert pas à grand chose...

Je trouve effectivement que c’est très puissant mais ce qui me gêne le plus c’est l’aspect automatique de l’aptitude. Je touche tu as plus de sorts et tu ne peux rien faire pour l’éviter.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Jacknife
  • et
  • Don Quigeek