Laelith par Casus/BBE 1154

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Laelith

avatar

j'ai mis du temps, mais j'ai tout lu!

d'un point de vue général, on sent énormément d'implication dans les textes, et dans la description de la ville et une énorme volonté de faire un travail aboutit qui permettent, via les textes, de capter l'ambiance global et l'ambiance de la terrasse. On sent aussi une conscience,du respect et de l'humilité vis à vis du "Monument Laelith", ca ne donne pas l'impression que les auteurs se sont placés au dessus du monument, mais plutôt qu'ils l'ont traité en ayant conscience qu'il était plus important qu'eux.

J'aime beaucoup le concept d'illustration de PNJ plutôt que de quartiers, je pense qu'il est bien que les PNJ soit illustrés car cela facilite leur description et leur allure, un peu comme des héros de comics, ou comme l'exemple des voitures repris plus haut par Evans.

Pour un novice en Laelith, c'est un travail très remarquable, immersif et propice à faciliter la tache et la compréhension de la ville.

Pour un fan de 30 ans de Laelith, c'est aussi un excellent travail qui permet d'avoir un concept clé en main de la "Laelith version 2020", quite (ce qui semble être le cas) à frustrer sous certains aspects de vieux briscards qui depuis 30 ans ont fait leur propre "Laelith" et qui ne partagent pas l'intégralité de cette évolution ou ne s'y retrouvent pas.

Je pense que les auteurs ce sont très bien sorti du combo "huis clos (zone géographique ultra restreinte)"/"monument du jdr que chacun a fait évolué à sa sauce"

En terme de taille, d'info, de descriptions sur un univers aussi restreint, dans sa version finale, ce sera à mon avis supérieur en quantité et en détails à ce qui existe ou a existé sur une autre ville mythique : Waterdeep.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Balsa
avatar

Merci ! Content que tu sois content !

Et oui, c'est bien la ligne éditoriale que nous nous sommes efforcés de suivre.

Tant mieux si c'est perceptible. Et c'est encore mieux quand c'est bien perçu.

avatar
Lord Musashi

Tu as tout lu sur un écran? chapeau mort de rire mes yeux se fatiguent trop vite... je peux pas, j'attends avec impatience l'impression cool

Merci pour ton retour en tout cas !

avatar
Vincent632

Je pense la même chose de cette aventure : deux heures de jeu maxi si je ne développe pas.

Le seul développement possible serait de faire des intrigues supplémentaires avec les autres pretres (?) et un "donjon" plus grand ?

[SPOIL]

Le problème est que les joueurs peuvent trouver directement le passage secret et zapper toute l'intrigue ou inversement ? Bref, je ne comprend pas cette aventure.

Au début, avec les histoires de clef, je me suis dit : "chouette un huis-clos avec un bon maillage" mais finalement, non.

Personnellement, je pense permettre aux joueurs de découvrir le passage secret directement mais en rajoutant un système ne leurs permettant pas de l'ouvrir immédiatement et ainsi les obliger à vraiment enqueter d'abord. Tout ça pour finir par un donjon bien plus grand histoire qu'ils se défoulent et finissent sur le "boss final".

Mais c'est aussi l'arrivée à Laelith et avec les descriptions du lazaret, cela peux permettre de meubler une petite soirée de jeu ?

[FIN DE SPOIL]

avatar

Je trouve ça dommage, d'une façon générale, qu'il ait des informations qui ne sont pas en rapport direct avec les aventures dans les marges.

C'est votre choix, je ne le conteste pas, mais je ne trouve pas cela naturel de rechercher des infos de background (même juste d'ambiance) dans le scénario de la terrasse en question.

Et surtout il y a des infos dans le corp du texte des aventures qui auraient méritée d'être simplement indiqué en marge justement.

Mais aussi des info de marge qui auraient pu etre simplement indiqué dans le chapitre concerné ?

Qu'en pensez vous la communauté (les personnes du projet ont choisit de faire ainsi, c'est donc que vous jugez que c'est ainsi qu'il falait faire) ?

avatar

En fait, d'une façon générale, j'ai une sensation de joyeux fouilli dans cet ouvrage. Cela me donne presque une sensation de lire un livre plutot qu'un bouquin de jeu de rôle.

avatar

Joyeux fouillis ? Comme tu y vas !

J'entends bien le côté sympa de ton "joyeux. Je partage moins ta notion de" fouillis".

Tu oublies peut-être un peu vite la structure stricte développée pour chaque chapitre : présentation générale, deux lieux, deux activités, deux spécificités... On a essayé au contraire de donner un sens de lecture le plus cohérent possible pour faciliter la lecture de l'organisation des chapitres. Après, peut-être que la masse colossale d'informations te donne cette sensation...

En ce qui concerne les marges proprement dites, on a tenté de vous en donner un maximum pour multiplier les approches possibles et les anecdotes qui pour moi faisaient le sel du HS original. Et si on n'en avait pas mis dans les scénars, sois sûr qu'on nous l'aurait reproché.

Enfin pour ce qui est des infos pas toujours bien réparties entre texte principal et marges ou encadrés, oui, c'est possible que cela se produise, même si l'auteur, puis moi, puis le secrétariat de rédaction y avons été attentifs. Mais là encore, n'oublie pas ce que ça représente en terme de millions de caractères à organiser. Je crois que tu peux nous accorder quelques couacs... que tu sauras rattraper tout seul.

avatar

Ce qui était plaisant pour moi dans les marges du hs historique c'était justement le petit jeu d'enquête qu'on pouvait faire avec les marges. Lire un nom dans un coin, le chercher ailleurs redecouvrir au passage un detail finir dans une autre marge...

Car on s'est tous amusés je crois a glisser notre petite toile avec ses différents petits textes.

Désolé si parfois ça fait fouilli clin d'oeil

avatar

En fait, d'une façon générale, j'ai une sensation de joyeux fouilli dans cet ouvrage. Cela me donne presque une sensation de lire un livre plutot qu'un bouquin de jeu de rôle.

Selfedrick

Franchement c'est sévère, car on peut contester la structure de l'organisation, mais pas le fait que ce soit organiser

chaque terrasse est décrite selon le même procédé et à son scenario à la fin. les terrasses arrivant après la des cription de la ville sous tous ces angles (culture, géographie etc...).

N'oublie pas que ce n'est pas un jdr, mais un add-on jdr en l'occurance un cadre de campagne. Après sur ce qu'il y a dans chacun des petits encarts sur le côté, c'est une affaire de gout.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar
Lord Musashi

" la structure de l'organisation, mais pas le fait que ce soit organiser", c'est rigolo a lire ça^^

avatar

Laelith va être une claque ludique... arrêtez de chercher la petite bête roooo. gêné

Quand on voit ce que BBE peut produire en terme de création (PN2 ou H&D) on sait d'avance que ça va être pléthorique et de qualité. Après, les goûts et les couleurs, malheureusement c'est une réalité mais difficile de plaire à tout le monde. Je pense malgré tout que n'importe quel rôliste amateur de fantasy urbaine y trouvera son bonheur, de quoi lire et de quoi jouer, le contraire serait quand même étonnant, surtout vu le monstre en approche ! surpris

avatar

En fait, d'une façon générale, j'ai une sensation de joyeux fouilli dans cet ouvrage. Cela me donne presque une sensation de lire un livre plutot qu'un bouquin de jeu de rôle.

Selfedrick

Joyeux fouillis!

Fouillis, je ne sais mais joyeux certainement.

J'ai retrouvé l'âme du laelith d'origine, à savoir pas une putain d'encyclopedie, mais un truc qui se mange comme on veut, par chapitre, en piochant dans les marges, en allant de ci, de là! Sans rire un truc froid et froidement organisé m'aurait foutu le bourdon.

Bref, on se perd en montant les échelles et descendant les rues, le tout en matant les vitrines de tous les commerces... mais tous les chemins mènent aux temples; content

Mais j'aime bien ta remarque, sincèrement! Elle signe juste des besoins ou attentes différentes. Un JdR doit me satisfaire au plan littéraire pas au plan encyclopédique, en d'autres termes il faut, d'abord qu'il créé et entretienne l'envie, après seulement, peut être vais-je m'intéresser à l'accessabilité des informations.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Selfedrick
avatar

En fait, d'une façon générale, j'ai une sensation de joyeux fouilli dans cet ouvrage. Cela me donne presque une sensation de lire un livre plutot qu'un bouquin de jeu de rôle.

Selfedrick

Egalement pas d'accord avec le terme fouilli, mais je valide le "joyeux" ! content

Un livre n'aurait clairement pas cette structure

avatar
Antoine13990

Après, c'est juste mon ressenti : pas une critique (il me faudra, je pense, beaucoups de relecture pour bien tout appréhender).

Et certains, plutot que s'offusquer directement (comme d'habitude) aurait pu y voir un presque compliment quand je dit que j'ai l'impression de lire un livre.

Y'a une aventure du bouquin, aussi, qui m'a laissé cette impression. Cela ne ressemblait clairement pas à une aventure mais plutot à une nouvelle.

avatar

Un JdR doit me satisfaire au plan littéraire pas au plan encyclopédique, en d'autres termes il faut, d'abord qu'il créé et entretienne l'envie, après seulement, peut être vais-je m'intéresser à l'accessabilité des informations.

Antoine13990

C'est ça en fait, je trouve l'ensemble superbement bien écrit, presque une oeuvre littéraire mais il s'agit quand même d'un bouquin de jeux de rôle (de background même !) et franchement je pense qu'avec le bouquin dans les mains ont pourra plus ressentir le travail fait pour architecturer l'ensemble.

avatar
et franchement je pense qu'avec le bouquin dans les mains ont pourra plus ressentir le travail fait pour architecturer l'ensemble.
Selfedrick

Tout à fait d'accord avec toi ! Le sommaire devrait aider chacun à mieux percevoir l'organisation générale.

avatar

Je n'ai parcouru que les cinquante première pages, donc mon avis ne sera que succinct. Néanmoins, je fais partie de ceux qui N'ont PAS connu la Laelith première du nom (et qui ne s'y sont jamais intéressé) donc mon avis vierge de tout sentiment a peut-être de la valeur. moqueur

L'introduction de la ville en trois parties (ville sainte, ville commerçante, ville d'aventure) est niquel et permet vraiment de s'imprégner de l'essence même de la ville. L'historique de la cité, son climat, ses rumeurs multiples et variées m'ont amenés des milliers d'idées de scénarios, donc rien que pour cela : un grand merci !

La lecture est très agréable, excepté quelques polices de texte dont j'ai galéré à la lecture (notamment la toute première lettre servant d'introduction au livre). Certaines informations dans le corps du texte pourraient se trouver en marge, comme les rumeurs, mais aucune mort d'homme. Il faut juste prendre un calepin et noter ce qui nous intéresse au fil de la lecture.

Je pense que la présence d'une carte au plus tôt dans l'ouvrage permettra de mieux identifier les terrasses, la position du fleuve, etc. J'ai dû chercher une carte de Laelith v.1 pour visualiser l'agencement de la ville, plus par flemme que par mauvaise lisibilité textuelle, car les éléments sont suffisamment présents pour se dessiner une image cérébrale de la ville.

Niveau illustration : magnifique. Je n'ai pas connu la première Laelith et qu'importe, j'aime celle-ci. Le détail des dessins, les jeux de couleur pastel donnant un caractère onirique à la ville, la richesse visuelle des environnements qui colle à leur description... Bref, rien à redire, que du bonheur pour moi.

J'ai très très hâte d'avoir la maquette complète puis l'ouvrage physique. C'est clairement un monument du JdR qui est en train de (re) naître pour moi. Donc un énorme bravo à vous, et qu'importe les grincheux (EDIT : et les très gros grincheux qui mettent des puces rouges ! démon) vous faites mon bonheur. ange

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JM MJ
avatar
Kilarn33678

Merci pour les compliments, ça fait toujours très plaisir !

Pour ce qui est de la carte générale de la ville, le livre de base en présente des extraits mais elle sera fournie en grand format et séparée pour plus de commodités.

avatar

Alors ? "Nous visons désormais le mois de septembre pour livrer le PDF complet aux backers" ? Ont en est ou ?

ps a tous les fans boy : pas de commentaires, merci.

ps aux équipes BBE : alors, ont en est ou ?

Ce message a reçu 3 réponses de
  • PatriceB
  • ,
  • Ours
  • et
  • Jeremy7435
avatar
Selfedrick

ON en est OÙ