Laelith par Casus/BBE 1154

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Laelith

avatar
Grand_Ancien

Je peux te donner une reponse agressive si tu veux. Tu verras que ca n'a rien a voir avec mes réponses. Quant a la critique elle n'a jamais été refusée. Croire que repondre c'est refuser la critique est...

Et les attaques ne sont pas acceptables.

Toutefois, il faut aussi savoir accepter les critiques, surtout quand celle-ci sont argumentées[...]cela n'arroge pas le droit de systématiquement critiquer ce qui pense différemment.

Grand_Ancien

Et je me permets de citer ça. Parce que (sans agressivité), c'est une réinterprétation totale (et fausse) de tout ce qui a pu être dit. Schématisons de manière absolument et volontairement caricaturale (ça, c'est sec, pas agressif) :

  • critique illustrations
  • critique illustrations
  • critiques illustrations
    • Bon ok, mais le fond, le texte ?
  • critique illustrations
  • ah ben ça n'a pas changé
  • ça serait mieux si les illustrations
    • Certes mais ça ne changera pas. Mais du coup, le fond ?
  • Quoi ? On a pas le droit de critiquer les illustrations ?
  • Les illustrations c'est important ! regardes [nom de jeu]
  • etc...

A aucun moment je n'ai dit que la critique n'était pas légitime. A un moment, j'ai rappelé que chaque terrasse a aussi un découpage et qu'en fait, le découpage fait qu'il est tout aussi important pour illustrer les articles de chaque terrasse d'avoir d'autres illustrations que des scènes de vie (on parle d'un découpage passant d'une description générale à des éléments particulier : un lieu précis, une organisation, une fête, un objet, des pnj, etc...). Et... c'est tout.

Le reste a consisté à dire que ok, on a compris que les illus ne faisaient pas l'unanimité (et il n'y a pas de soucis avec ça... j'ai pas donné mon avis sur les illustrations non plus) mais que ça serait cool d'avoir des retours, aussi, sur le truc qui a demandé une masse énorme de boulot à plein de gens. Ce n'est pas ne pas entendre ceux qui pensent que les illustrations ça ne leur va pas.

avatar

Je vais parler sans savoir, car je n'ai rien lu encore de Laetlith (honte à moi).

La possibilité d'interpeller via les canaux numériques actuels les éditeurs et auteurs sur des oeuvres en cours d'élaboration ou de finalisation et peut-être agréable pour le public, mais met sur le fil de la lame tous les acteurs de la production. Pourrions-nous imaginer pouvoir commenter la travail en cours de production d'un réalisateur en phase finale ? Non, et bien c'est possible avec le JdR (chez BBE en tout cas) alors que qu'existe au même degré le notion de direction artistique, de parti pris d'auteurs et d'illustrateurs. Est-ce le fait de participer au pré-financnement qui nous donne d'être à ce point invasif pour dire à un auteur qui répond au questionnement, quitte à ne pas lâcher en demandant d'aller au bout des arguments, de se taire ?

Je trouve lamentablement incorrect et irrespectueux, pour Julien ou d'autres auteurs/éditeurs etc... qui se mettent à dispo des lecteurs/joueurs, quels que soient les avis, l'entêtement, la bonne ou mauvaise foi, l'heure et la fréquence des réponses, dans l'espace même de l'éditeur, d'oser leur faire la leçon.

Et puis c'est un forum, rien n'oblige à s'y exprimer mais quand on le fait on accepte les règles d'échanges qui pour moi sont contradictoires avec un "tu ferais mieux de te taire de temps en temps".

avatar

Je pense que les discussion s'enflamment un peu car on parle d'un monument du JDR et en effet ca va etre dur de plaire a tout le monde mais :

  • ceux qui s'expriment ici ne sont pas la majorité (il n'y qu'a voir le succes de H&D et les critiques sur la maquette a l'epoque).
  • les illustrations sont une affaire de gout personnel
  • il y a enormement a lire (et ce n'est que 60% du premier livre) et il y a plein d'autres ouvrages a venir, de quoi "dessiner" l'ambiance de la ville au grés de la lecture. (21 pdf prevus avec les gazettes)

effectivement les premiers retours concerne plus la forme que le fond ce qui est normal vu la somme a lire. Je n'ai pas eu le temps de tout lire car sur tablette c'est moins bien et puis je n'ai pas acheté des livres en "pierre" pour rien!

De ce que j'ai lu les textes sont tres bons et on retrouve les anecdoctes et la tonne d'idées qui viennent en lisant les marges. La maquette est superbe (pour moi) et s'il est vrai que je deplore le nombre d'illustrations de la cité, comme je l'ai dit plus haut, l'ecran a lui seul vend du reve.

L'intervention des auteurs sur ce forum est un gros plus qui permet d'eclairer les gens sur les faits et pas uniquement sur le sentiment des gens qui speculent. BBE est le seul editeur a garder un forum (vivant) malgré les critiques (souvent injustes, mais parfois legitimes (retards)) et c'est tout a leur honneur. Il serait plus facile pour eux de fermer tout ca et ne plus se filer des aigreurs d'estomac a lire certains trolls ou ceux qui viennent vendre la sauce de la concurrence. Malgré tout ca le forum reste ouvert, ce qui en dit long sur leur etat d'esprit.

Comme toujours lorsque la tonne de bouquin arrivera les critiques cesseront car a ne pas en douter ca va etre superbe et Laelith (re)deviendra un monument du JDR.

avatar

Reste toujours la possibilité de revendre son pledge et de jouer avec les vieux casus qui se détachent de partout..

Des fois la nostalgie a du bon, des fois elle sent fort le moisi qd même ..

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nioux
avatar
Christophe12004

Ou le brûlé : tous mes vieux Casus sont partis en fumée dans un incendie il y a 5 ans en larmes

Ce message a reçu 3 réponses de
  • Christophe12004
  • ,
  • Geraud myvyrrian G
  • et
  • belaran
avatar
Nioux

malade

avatar
Nioux

Un autodafé de JdR? Si Trevelian n'est pas derrière tout ça... Il veut faire effacer les preuves de ce qu'était Laelith "avant".

avatar
Grand_Ancien

Je suis pas du tout d'accord sur le fait que Julien soit agressif, et souvent cela lui est reproché lorsque quelqu'un dit quelque chose d'inexacte et que Julien lui dit qu'il se trompe. En même temps des fois ce n'est pas une qustion d'avis c'est comme ça. Quand on voit le nombre de fois ou quelqu'un post une balourdise (ceci dit sans vouloir vexer, j'en ai aussi poster) , sans même avoir lu les post précédents où cette même balourdise était déjà présente et où donc Julien répond pour la 5ème fois du sujet la même chose... Personnelement c'est pas celui qui répète la réponse qui me fatigue. . Moi je suis désolé mais le forum a bien plus a perdre dans l'absence de Julien que dans celle de Dohnar, ou de Ours.

avatar

J'ai survolé le nouveau pdf.

Les illustrations sont plus "noires" mais je les apprécie, elles me font penser parfois à Alien.

Pour ce qui est des textes, pas eu le temps de les lire tous. J'ai lu le début et j'ai trouvé un effort louable d'explication de la ville surtout pour ceux qui ne la connaissaient pas encore.

La mise en page m'a semblé très bien pour une lecture soutenue. Je pense que cela était nécessaire compte tenu du volume d'informations.

avatar

Pour ma part je n'ai rien à redire sur le fond, parce que de ce que j'ai lu... la première version du pdf en entier et deux fois... je le trouve génialissime !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • TomLG
avatar
Nioux

:'(

avatar
Arkant

mort de rire

avatar

Perso je ne me retrouve pas du tout dans le ressenti dark ou gothique des illustrations.

Deja les illustrations de chaque terrasse utilisent des couleurs chaudes à dominante jaune ou orangée. Le trait donne un sentiment de « flou » mais j’y reviendrais. En tout cas rien qui évoque une ambiance sombre.

Après certaines illustrations éveillent mon intérêt car elles dégagent quelque chose de mystérieux, onirique et mystique qui me donne envoie d’en savoir plus et de lire très vite la légende pour voir de quoi il s’agit. Encore une fois rien qui m’évoque un truc sombre.

Par contre j’aime beaucoup moins les masques qui font trop « informatique » par rapport aux crayonnés du reste de l’ouvrage. Paradoxalement je trouve que le style des bâtiments de Guillaume (attention je suis fan j’ai tout ses ouvrages) ne colle pas avec le reste. Trop net par rapport au reste.

Enfin autant je n’aime pas les illustrations en N&B dans les 5 royaumes autant là je trouve que ça passe super bien. Peut-être à cause des effets qu’il y a.

Donc moi j’adhère sur la forme !

Pour répondre à Julien sur le peu de commentaires sur le fond je pense que c’est simplement car beaucoup (dont moi) n’aime pas forcément trop lire avec les pdf donc c’est normal qu’il y ait peu de retour pour l’instant.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Judge Ju

Je ne demande pas le pourquoi.

avatar

Bon, pour aller dans le sens de Julien et parler du fond, je vais m'attaquer à la critique de "la main qui travaille"

La nouvelle d'introduction est très légère et amusante, elle pose une ambiance de petite fourmillère à cette terrasse ou ce mel tout les corps de metier des artisants de Laelith et tous les soucis qui peuvent apparraitre d'une telle proximitée.

Une illustration sous le texte, montrant un paysage et l'ambiance de cette partie de la terrasse en question, à titre personnel je n'aime pas cette illustration que je trouve fouillit... mais c'est peut être lié au quartier et c'est une histoire de goût, mais on y reviendra plus tard...

Suit ensuite le plan et le POI : Je ne comprends pas pourquoi les maisons sont ainsi "surdécoupé"... quand on compare le Lazaret vu de ce plan et celui de la partie qui lui est consacré, on se demande si c'est le même lieux.

La vue d'ensemble : C'est tres intéressant, on fait vite le tour des POI de la carte, les petits a cotés sont agréable à lire, notament la rue du beurre.

Pour moi les defauts c'est l'absence d'illustration d'un ookhabs bien qu'on puisse en retrouvé dans les chapitres d'avant, et l'auto-portrait d'un artiste qu'on retrouve un peu partout dans le livre mais bon, n'y a t'il pas plus intéressant dans une section "vue d'ensemble" d'une terrasse qu'un autoportait ? et le gribouillage (désolé je n'ai pas mieux) dr la peintre de masques, travail"minitieux" qui n'est pas du tout mis a l'honneur dans ce dessin.

Un lieu :

Le Lazaret : un chapitre exemplaire !

Texte, anotation tout est intéressant, utilisable, c'est du bon boulot, l'illustration de la salle de selection est bien pour illustrer (apres les gouts et les couleurs... elle fait son taf)

Le plan du lieu est superbe, j'adore ! Je sais c'est une question de gout...

Bref un tres bon boulot.

Le palais de l'Eau Lustrale : Comme déjà dit, personnellement j'apprécie beaucoup les textes, mais ce chapitre prend l'eau sur l'illustration ... qui est un bout d'une illustration vu 13 pages avant, qui ne me plaisait pas du tout (mais ca c'est un soucis de gout) et qui surtout n'a rien à voir avec le lieux dit... on aurai pu avoir une illustration du palais de l'eau Lustrale... ca aurai été mieux senti... et surtout on retombe sur le soucis des illustrations reprises partout...

Une Organisation :

La Haute Guilde :

On est sur du classique mais intéressant, la lecture m'a donné des idées de scénario, donc le contenu rédactionnel est bon, rien à redire... les illustrations des membres principaux de la guilde sont bienvenue, même si le style des dessins me déplait, ils font leur boulot et tombe bien dans ce chapitre.

Le montastère de l'ultime flamboyance :

Tres bon chapitre, je trouve meme beaucoup de charme à l'illustration, même si elle n'est pas dans le style que je préfère, pour moi elle est bien fait.

Le fond et la forme sont ici et pour moi très bon.

Des professionnels :

Galerie de PNJ, intéressante et utilisable, pour le fond rien à redire encore... mais pour moi ce livre n'en ai pas de ce coté si... cependant on retrouve encore la même illustration, encore une fois découpé, pour un tailleur qui n'est même pas celui dont il est fait mention dans le chapitre mais bon...

Et pour le "bestiaire" rien à redire également.

Conclution :

Bon j'ai décidé de m'arreter la dans ma critique de cette terrasse et globalement de Laelith, vous aurez compris que je trouve le travail de rédaction des auteurs vraiment bon, je trouve le découupage : globale, lieux, organisation, Personnage, etc... vraiment intéressant et suffisant pour bien décrire et nous permettre d'utiliser la terrasse... cependant, je trouve qu'il y a un réelle soucis au niveau des illustrations.

Les crayonnés ne sont pour moi pas suffisant pour les panoramas de la ville, ... l'illustration du belvedère n'a rien d'impressionnante... la partie scénario en dessin uniquement crayonné noir et blanc...

Heureusement en fin de chapitre la vue isomètrique qui sauve le plan "faux" du début...

Je crains d'un réel soucis de Casus/BBE sur ses illustrateurs, qui sont suffisant pour un magazines Casus peut être, mais pas à la auteur pour un livre de JDR de cette ampleur....

Les auteurs, pour moi, en tout cas, font un super boulot qui fait vraiment plaisir à lire...

En participant a Laelith je m'attendais aussi a en prendre plein la vue niveau illustration, c'est dommage ce ne sera pas le cas, mais le contenu est très intéressant tout de même, et ca restera plus jolie que "Pole"... mon livre de référence de cité tentaculaire. content

Ce message a reçu 2 réponses de
  • sigil
  • et
  • JM MJ
avatar
Arkant

Toi tu va tomber sur des gens qui vont te proposer de vendre ton pledge ou te dire qu'un livre de jdr c'est comme un roman.

Je reviens sur mon idée d'un art book... Perso, je vais attendre un peu de voir l'évolution des choses mais je vais commencer à chercher à me faire mon propre book photo, j'ai de très jeune table de débutant à d&d5 (je fait bcp d'initiation) et ça va bien les aider.

ps; j'ai pris l'ensemble D&D5 et H&D seulement pour Laelith, c'est que je l'aime cette franchise.

avatar

Arkant,

Donc globalement tu pense que Laelith vaut bien les euros et la patience que tas mis dedans? et tu recommenderai à l'achat le pledge à quelqu'un qui ne l'a pas encore?( perso je l'ai mais j'ai que très peu lu le PDF donc je ne peut pas dire grand chose sur le fond et la forme)

avatar
Arkant

Donc tu nous dis d'abord : "Suit ensuite le plan et le POI : Je ne comprends pas pourquoi les maisons sont ainsi "surdécoupé"... quand on compare le Lazaret vu de ce plan et celui de la partie qui lui est consacré, on se demande si c'est le même lieux". Et plus loin tu nous dis : "Heureusement en fin de chapitre la vue isomètrique qui sauve le plan "faux" du début..."

Je te trouve un tantinet sévère, ce qui aurait tendance à m'agacer un tantinet. Donc, je t'explique.

Point 1 : le "surdécoupage" que tu trouveras partout sur les plans correspond soit aux structures des toits, soit aux enchaînements de terrasses, soit aux pavés de maisons à l'intérieur d'un même bloc, etc.

Point 2 : le premier boulot qui a été fait sur cette question des plans est la carte générale de Laelith, et c'est moi qui l'ai faite. Fred Lipari a ensuite fait la vue iso à partir d'un scan HD de mon plan à plat. Pendant qu'en parallèle, Guillaume Tavernier faisait les plans en 3D. Les deux ont eu comme briefs : la carte générale, des zooms quand nécessaire, des commentaires annexes pour mieux visualiser, les textes qui correspondaient à ce qu'ils avaient à dessiner.

Point 3 : en tant que chef de projet, j'ai suivi leur travail de bout en bout et s'il n'avait pas correspondu à mes attentes, je leur aurai dit.

En conclusion : j'ai bien compris que tu n'aimais guère une partie des illustrations. C'est ton droit. Mais concernant ce point particulier, contrairement à toi, je ne pense pas que l'une des trois visions du Lazaret soit fausse et les autres justes. Ce sont trois visions différentes, avec des techniques, des sensibilités et des pattes différentes.

Je pense enfin que tout le monde y gagnerait à éviter les jugements à l'emporte-pièce, sans connaître les tenants et les aboutissants.

Ceci étant dit, je suis content du retour que tu nous fais en ce qui concerne les textes. Cela fera plaisir aux co-auteurs.

avatar

Je crains d'un réel soucis de Casus/BBE sur ses illustrateurs, qui sont suffisant pour un magazines Casus peut être, mais pas à la auteur pour un livre de JDR de cette ampleur....

C'est un peu, je trouve, rabaisser les illustrateurs, d'un côté, et Casus, de l'autre, quand même. Encore une fois, je comprends que tu n'apprécies pas le style, mais les illustrateurs ne sont pas non plus de petits joueurs.

Et sinon merci pour le retour.

avatar

Bon, je suis content de voir la fin de ce projet.

Je ne devrais pas remettre des sous dans la machine mais... La question illustration m'a interrogé au départ, l'artiste principal ayant une patte, un style particulier... et puis, au fond, j'ai adhéré.

A l'heure de l'art digital, beaucoup trop d'illustrations son quasi interchangeable. Techniquement efficace, certes, mais un peu dénué d'âme au mon gout.

Personnellement, je suis content du rendu. Le dessin, ici, a une âme et l'illustrateur une vrai personnalité artistique et c'est, au delà d'une adhésion particulière à un style, ce qui se prête à "mon" Laelith.

Sur ce bises à tous et gardez votre paix intérieur.