[COF] Questions techniques 5647

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées

avatar

Nekotenshi, je trouve que tu vas loin dans l'interprétation qui voudrait que mettre fin à un sort demande une action limitée. Cependant, en l'absence de ces quelques règles claires dans le livre de base (ou si je les ai zappées ce qui est possible!!), ta solution pourrait être crédible ...le but dans l'absolu est d'empêcher le druide de relancer le sort à chaque fois que la créature se depêtre.
Donc soit la créature prend une action de mouvement pour se libérer, mais si le druide veut relancer le sort il faut d'abord y mettre fin avec une action limitée, soit la créature prend une action gratuite et le druide peut relancer une deuxième fois le sort...dans les 2 cas ça laisse bien une chance à la créature de jouer un tour et de "récompenser" sa libération?

Djlutin

Il n'y a aucune règle dans le livre pour ce qui est de mettre fin à un sort (ou alors je l'ai loupé). Mais quand tu regardes les capacités limités pour lesquels tu peux annuler, comme la forme animale, annuler la capacité demande une action limité également. Donc ça me sembe logique qu'il en soit de même pour les sorts (et en tout cas, c'est l'avis du MJ à ma table).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar

Sinon, quel intérêt d'avoir certains sorts pour lesquels il est bien précisé qu'ils peuvent être annulé n'importe quand au bon vouloir du joueur (par exemple verglas, page 98) ? content

Alors vu comme ça, je n'avais pas en tête que c'était précisé pour certains sorts...on peut effectivement en déduire cette règle

Ensuite, même si on lance un sort plusieurs fois avant la fin de sa durée, les effets ne se cumulent pas (et ça c'est dans les règles officielles, page 72). Donc même si le druide relance le sort, les cibles n'auront pas -4 en malus. Et au final, il ne fera rien du combat à part relancer le sort en permanence.

Là c'était pas tellement une question de cumul des malus, mais plutôt une extension de la zone. Si l'adversaire se dégage, rien n'empêche le druide de relancer son sort au nouvel endroit où est le monstre...et pas grave s'il ne fait que ça du combat, les alliés profiteront de l'immobilisation pour dealer les dm! mais si on se débrouille pour laisser au moins un tour à l'adversaire pour profiter de sa liberté, ça limite le cheatage du sort.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • NekoTenshi
avatar
NekoTenshi

Ben justement, si c'est précisé pour ces sorts là, pourquoi l'appliquer aux autres sorts où cela n'est pas précisé? moqueur

avatar
Djlutin

Là c'était pas tellement une question de cumul des malus, mais plutôt une extension de la zone. Si l'adversaire se dégage, rien n'empêche le druide de relancer son sort au nouvel endroit où est le monstre...et pas grave s'il ne fait que ça du combat, les alliés profiteront de l'immobilisation pour dealer les dm! mais si on se débrouille pour laisser au moins un tour à l'adversaire pour profiter de sa liberté, ça limite le cheatage du sort.

La seule fois ou je jouais druide, le MJ me demandait des tests d'attaque magique pour ce sort. Et je ne le relançais pas tant qu'il restait des adversaires entravés, donc au final face à un groupe entier, c'était pas si puissant que ça content

avatar

Ensuite, même si on lance un sort plusieurs fois avant la fin de sa durée, les effets ne se cumulent pas (et ça c'est dans les règles officielles, page 72). Donc même si le druide relance le sort, les cibles n'auront pas -4 en malus.

Non les cibles ne sont pas à -4 mais celles qui se sont libérées peuvent donc être de nouveau soumises au sort sans contrainte?

Et au final, il ne fera rien du combat à part relancer le sort en permanence.

Ce qui en soit n'est pas réellement un soucis, vu que le druide est rapidement accompagné d'une Panthère +/- d'un guetteur +/- d'un arbre animé qui ne sont pas impactés par son immobilisme content

Et non, si le druide est "abattu", une fois mort les sorts ne sont plus actifs.clin d'oeil

Donc abattre le druide met fin à ses sorts mais de lui-même il ne peut pas le décider, si je comprends bien?

Si tu trouves, même comme ça, que le sort reste trop puissant, tu peux toujours demander à ton joueur un test d'attaque magique pour lancer le sort clin d'oeil

NekoTenshi

Ah bah après j'ai joué Anathazerin avec un druide, donc la puissance du profil je la connais et je l'ai expérimenté.

Et je me suis toujours astreint à ne lancer le sort qu'une seule fois et mes adversaires se libéraient en action gratuite. J'ai essayé de ne pas jouer sur les mots pour ne pas augmenter sa puissance parce que c'était déjà bien sale ce que je pouvais faire content

avatar

Ma question allait dans ce sens : éviter que ce sort ne soit complètement pété.

Mais on est d'accord qu'il faut préciser/modifier légèrement la description pour avoir cet effet. Soit en faisant un test d'attaque, soit en précisant les modalités de relance du sort, de libération des créatures, ou pourquoi pas en infligeant des PV au druide s'il en abuse (et toujours dans l'optique ou on ne joue pas la mana)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • NekoTenshi
avatar
Djlutin

Même si on joue la mana, ce sort est un rang 2, donc 0 PM pour le lancer (sauf règles de mana totale). Donc il faut quand même préciser les conditions pour que ça ne soit pas trop puissant.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Djlutin
avatar
NekoTenshi

Ah oui pfff, je ne veux pas intégrer la mana à mon jeu à tel point que j'en ignore la base haha!

avatar

Bon et bien ce sort fait couler beaucoup d’encre on dirait. Perso, si je veux rester dans la simplicité des règles de COF, voici comment je vois les choses : Impossibilité d’arrêter le sort prison végétale (et n’importe quel sort d’ailleurs sauf préciser dans la description du sort ou en jetant un sort pour le neutraliser (par exemple flétrissement ou je ne sais quoi comme contre sort)). Après tout, quand on lance un sort, on doit réfléchir avant aux conséquences. Après, qd on est entravé, on se débat, on frappe, on gigote pour essayer de se libérer et on est surtout concentré sur cette action ; Donc, pour moi, c’est une action de mouvement. Et j’irais même plus loin, si la créature n’arrive pas à se libérer, elle peut faire un nouvel essai de test de FOR pour son deuxième déplacement. Et pour finir, le druide ne peut pas relancer le sort au même endroit puisqu’il est déjà « occupé » par sa première prison végétale (il le pourra lorsque l’effet du premier sera terminé). Moi, je le joue comme cela. Mais la règle de base, l’unique règle de base que personne ne peut contredire, c’est que chacun fait comme il le sent 😊

avatar

Sinon le sort Sommeil me pose problème aussi...Déjà il en existe 2 versions :

- plonge dans l’inconscience des créatures vivantes pendant [5 + Mod. de CHA] minutes. Affecte un nombre de PV égal au test d’attaque magique de l’Ensorceleur dans une zone de 10 m de diamètre (portée 20 m). Toutes les cibles doivent être d’un Niveau inférieur ou égal à la moitié du Niveau du personnage. Il est possible de les réveiller en les giflant (action d’attaque)

- 1d6+mod de cha cibles vivantes dans une zone de 10m de diamètre (...)dont le score max de pv ne dépasse pas le score d'attaque magique de l'ensorceleur sombrent dans l'inconscience pendant 5+mod de cha minutes...

euh c'est la quelle qui est bonne? parce qu'elles sont quand même assez différentes...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Sansfi
  • et
  • Alkor
avatar
Djlutin

Je ne connais que celui-là :

Sommeil (L)* : [1d6 + Mod. de CHA] cibles vivantes dans une zone de 10 m de diamètre (portée 20 m) et dont le score
max de PV ne dépasse pas le score d’attaque magique de l’ensorceleur* sombrent dans l’inconscience pendant [5 + Mod. de CHA] minutes. Il est possible de les réveiller en les giflant (action d’attaque).

D'où vient l'autre?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Djlutin
  • et
  • Djlutin
avatar
Sansfi

du drs en ligne et de ce même thread il y a 2 semaines...

forums.php?topic_id=4800&tid=340536#msg340536

avatar
Sansfi

Et il y aurait même la version du compagnon qui diffère encore, mais c'est léger, donc je laisse de côté.

avatar

Celle du compagnon est juste adaptée au magicien donc INT au lieu de CHA. Et pour l'autre, et bien je ne sais pas du coup....

avatar

- plonge dans l’inconscience des créatures vivantes pendant [5 + Mod. de CHA] minutes. Affecte un nombre de PV égal au test d’attaque magique de l’Ensorceleur dans une zone de 10 m de diamètre (portée 20 m). Toutes les cibles doivent être d’un Niveau inférieur ou égal à la moitié du Niveau du personnage. Il est possible de les réveiller en les giflant (action d’attaque)

Il me semble que, s'il vient du DRS, c'est normal, car le DRS est écrit comme la v1 de COF (à cnonfirmer).

- 1d6+mod de cha cibles vivantes dans une zone de 10m de diamètre (...)dont le score max de pv ne dépasse pas le score d'attaque magique de l'ensorceleur sombrent dans l'inconscience pendant 5+mod de cha minutes...

Celle là, c'est la v2.

euh c'est la quelle qui est bonne? parce qu'elles sont quand même assez différentes...

Donc, la bonne serait la 2e

avatar

Ok, je me disais bien que ça devait être la 2 puisque c'est celle du bouquin, mais comme dans le fil de discussion que j'avais posté, Kegron répondait sur la 1ère définition, j'avais un doute.

thx!

avatar

de mémoire il y a un Errata sur le sort de Sommeil dans la deuxième édition de l'écran : les créatures ayant jusqu'au double du nombre de PV requis doivent faire un test pour résister.

avatar
Djlutin

malade rrrhhaa en colère manque de temps pour expliquer ce qui c'est passé pour ce sort de Sommeil de l'ensorceleur, ça remonte à ce qui a été établi en 2015 : livret avec écran v1 (/ Campagne Anathazerïn v1) / création DRS et 1ère google sheet des errata / livre de base COF impression v2 ... mais en principe c'est bon avec les versions plus récentes (faudrait vérifier malade).

J'avais indiqué des liens (discussion avec Kegron) à l'arraché ici dans le 1er sujet d'errata concernant ce sort.

Au final, l'important c'est de ne pas oublier qu'il y a en marge un texte complémentaire concernant ce sort et que c'est le Mod. de CHA qu'il faut utiliser dans la formule de difficulté du complément.

avatar

Merci pour ces éclaircissements!

Je préfère effectivement la 2eme version, avec sa petite variante pour les créatures d'un niveau légèrement supérieure.

avatar

Taille et poids des Fées et Luton (page 19 du compagnon).

J'ai été surpris par le poids de la fée. 20cm => 10 fois plus petit qu'un homme de 2 mètres. Donc, 1000=10x10x10 fois plus léger (10 fois plus petit dans les trois dimensions).

Donc si on regarde 1kg pour la fée, donne 1000 kg=1 T pour l'humain de 2m...

J'ai essayé de trouver un animal qui a une taille semblable : le furet, https://fr.wikipedia.org/wiki/Furet .

Le furet se caractérise par un fort dimorphisme sexuel. La femelle mesure entre 30 cm et 50 cm pour un poids de 400 g à 1 kg. Le mâle, quant à lui, mesure entre 40 cm et 60 cm et pèse généralement entre 900 g et 2 kg au printemps

Étant plus grand que les fées ou les lutins, il faudrait alors diminuer le poids de nos êtres féériques :

200 g à 800 g pour une fée de 20 à 40 cm.

400 g à 1 kg pour le lutin de 30 cm à 50cm

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gollum