[COF] Questions techniques 4539

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar
Le Maurice Joyeux

Oui, j'autoriserais d'utiliser "Seul contre tous", même contre un adversaire unique. Cela dit, ça ne doit pas être très souvent utile, quand même : contre un adversaire unique, il y a des chances que le chevalier ait mieux à faire comme capacité limitée.

avatar
Le Maurice Joyeux

Surtout si on est imaginatif. Si il fait fasse à une hydre....elle est à la fois seule et plusieurs. Donc oui selon les circonstances.

avatar

Merci pour vos réponses, je connais un joueur qui va être heureux joyeux

avatar

Une question purement théorique et technique.

Comment fait un ensorceleur pour charmer avec le sort Amitié (Rang 4 de la Voie de l'Envouteur) un chef orque à 55pv ?

Comme le jet d'attaque du sort a pour seuil de réussite le nombre de PV de la cible, je ne vois pas comment y arriver même au niveau 20, à part un 20 nat. Parce que même bien boosté, je ne vois pas comment gagner 35 pts au jet de dé.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
JeffL

Je ne vois que le 20 naturel ou l'utilisation d'un point de chance, bien sur si le MJ l'autorise.
Plus la créature est puissante plus ce type de sort doit atteindre ses limites. En tant que MJ j'autoriserai l'utilisation d'un PC dans ce cas précis vu qu'il s'agit d'un chef orque.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JeffL
avatar
Nidhogg

Je me pose la question, surtout pour retravailler cette capacité

Charme-personne

Le magicien (ou l’ensorceleur) choisit une cible humanoïde située à moins de 10 mètres. Si son attaque magique réussit, celle-ci se comporte de manière amicale tant qu’elle n’est pas attaquée, pendant [1d6 + Mod. d’INT/CHA] tours.

Elle peut résister au sort avec un test de SAG difficulté [12 + Mod. de CHA], renouvelable une fois par jour.

Si toutefois elle est menacée par le personnage ou ses compagnons, elle bénéficie d’un bonus de +5 au jet de sauvegarde.

Le magicien (ou l’ensorceleur) ne peut charmer qu’une cible à la fois.

C'est un peu moins puissant, et nettement plus dangereux sur les gros NC ayant des bonus de SAG, surtout ceux bonifiés.

On peut même le transformer en Charme-animal.

Qu'en pensez-vous ?

edit: je viens de me rendre compte que j'ai fait une sorte de mixte entre le sort Injonction et Amitié ...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar

Tous les sorts jetés contre une difficulté fixée par les pts de vie sont difficiles à utiliser (comme suggestion du barde, mot de mort du nécro et autres). Kegron a précisé ensuite que la difficulté était le nombre de PV au moment du sort (et non plus son score max de PV), mais même ainsi, il faut avouer que ces sorts sont peu utilisables et peu utilisés autour de ma table. En effet, ce sont des capacités souvent de rang 4 (voir 5), et à ce niveau, quand l'ennemi arrive à "porter de tir" (c'est à dire avec des PV autour de 20-25, pê 30), il est en fait plus facile de l'exploser par des attaques normales (et qui ne coûte pas de pts de mana). Parfois, le sort aura son utilité, notamment pour éviter la fuite de l'adversaire, mais bon... c'est un peu frustrant.

@Jeffl: ta proposition est intéressante, ça me semble devenir un peu facile pour le coup. Peut-être que la difficulté du sort pourrait être simplement de 10+NC de la créature ? ou Diff 15+NC ? ou 10+NC+ModSAG?

avatar

Et la question alakon du jour:

Un prêtre qui fait arme d'argent (sort rang 2/Foi) crée pour la durée du combat une arme qui fait 1d6+Mod.SAG DM. Mais, peut-il ensuite utiliser la capacité de combat Châtiment divin (action limitée, rang 4 guerre sainte) en plus ? C'est à dire faire 1d6+ 2 fois le mod SAG DM ?

Edit : bien sûr châtiment divin au tour suivant,après avoir lancé son sort.

A peu près le même raisonnement (et ça fait 2 questions alakon) pour le Masque du prédateur du druide (sort pour la durée du combat) et le bâton du druide (action limitée pendant un combat) ?

Et pour la rage du berserk (est-ce une action limitée pour rentrer en rage pour "le reste du combat"-comme écrit- ou une action limitée pour chacun des tours du reste du combat ?) peut-il faire en même temps une attaque brutale par exemple ?

Un abîme de perplexité s'ouvre devant moi, et je précise que ça fait 2 ans qu'on utilise COF... Je ne suis pas bien réveillé. J'avais toujours pris tout au pied de la lettre "action limitée" seule action du tour, mais c'est pas toujours le cas apparemment.

avatar
JeffL

Ça me semble un peu bizarre d'avoir une capacité dont la durée est exprimée en tours et de dire qu'on peut refaire le jet de SAG pour résister une fois par jour. Ça mériterait d'être un peu précisé : en l'état, je ne suis pas sûr de ce que tu veux dire.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • JeffL
avatar

Et la question alakon du jour:

Un prêtre qui fait arme d'argent (sort rang 2/Foi) crée pour la durée du combat une arme qui fait 1d6+Mod.SAG DM. Mais, peut-il ensuite utiliser la capacité de combat Châtiment divin (action limitée, rang 4 guerre sainte) en plus ? C'est à dire faire 1d6+ 2 fois le mod SAG DM ?

Oui.

A peu près le même raisonnement (et ça fait 2 questions alakon) pour le Masque du prédateur du druide (sort pour la durée du combat) et le bâton du druide (action limitée pendant un combat) ?

Oui aussi. L'action limité du masque du prédateur permet d'avoir un boost sur plusieurs tours, pendant lesquels on peut faire d'autres actions limitées.

Et pour la rage du berserk (est-ce une action limitée pour rentrer en rage pour "le reste du combat"-comme écrit- ou une action limitée pour chacun des tours du reste du combat ?) peut-il faire en même temps une attaque brutale par exemple ?

Pareil que pour le masque du prédateur, une action limitée pour activer, et ensuite le barbare en bénéficie à chaque tour.

avatar

Tous les sorts jetés contre une difficulté fixée par les pts de vie sont difficiles à utiliser (comme suggestion du barde, mot de mort du nécro et autres). Kegron a précisé ensuite que la difficulté était le nombre de PV au moment du sort (et non plus son score max de PV), mais même ainsi, il faut avouer que ces sorts sont peu utilisables et peu utilisés autour de ma table. En effet, ce sont des capacités souvent de rang 4 (voir 5), et à ce niveau, quand l'ennemi arrive à "porter de tir" (c'est à dire avec des PV autour de 20-25, pê 30), il est en fait plus facile de l'exploser par des attaques normales (et qui ne coûte pas de pts de mana). Parfois, le sort aura son utilité, notamment pour éviter la fuite de l'adversaire, mais bon... c'est un peu frustrant.

@Jeffl: ta proposition est intéressante, ça me semble devenir un peu facile pour le coup. Peut-être que la difficulté du sort pourrait être simplement de 10+NC de la créature ? ou Diff 15+NC ? ou 10+NC+ModSAG?

Nome

Typiquement pour le sort d'amitié je ne suis pas d'accord.

Le but n'est pas de charmer le boss du scénario, ce serait beaucoup trop facile. Le but est de pouvoir charmer des sous-fifres comme les gardes à l'entrée du chateau.

Un peu comme obi-wan explique à un stormtrooper "nous ne sommes pas les gens que vous recherchez, mais qu'il n'essaye même pas s'il rencontre dark vador, ou même un général.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

Tu ne vends pas de bâton de la mort, tu va rentrer chez toi et réfléchir à ton avenir.

Nome: Quand tu lances un sort de hâte tu ne le relance pas à tout les tours, avec une capacité c'est pareil. Cela demande une activation par une action limitée mais ensuite plus besoin d'y passer du temps pendant le combat ou un certains nombre de tour.

avatar
Ulti

oui, c'est une ereur.

la cible ne peut être affectée qu'une seule fois par jour, pour éviter la boucle. Et dès que la cible est sujette du sort, elle a droit à jet pour résister au sort.

@Kegron, je comprend bien que c'est pour charmer les sous-fiffres, mais si les sous-fiffres c'est des ogres (30pv) ou des géants (80pv), ça va être compliqué. Ou les rangs de boss immunisent à ce type de sort.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg
avatar

C'est une bonne idée cette histoire de rang de boss. Mais ils n'apparaissent pas toujours en clair dans les scénarios.

Ceci dit 30 PV au niveau 10 pour un ensorceleur, 1 PC (il n'en manque pas) et le tour est joué.

Un géant de 80pv c'est pas vraiment un sous fiffre (mais tu as raison le système touche ses limites à très haut niveau).

avatar
JeffL

Tu peux utiliser "Domination psy" pour prendre le contrôle d'une créature avec 90PV du moment que sa NC n'est pas supérieur ou égale au niveau du joueur. En utilisant un PM pour doubler la durée si la créature ne combat pas il est possible de la contrôler pendant au moins 10 minutes.

Vu qu'on parle de problème de contrôle de PNJ à haut niveau le fait que cela soit un sort de rang 5 ne pose donc pas un problème.

avatar

Lors d'une futur partie d'initiation ma femme souhaite jouer un voleur psionique dans le gende de l'ombrelame : (Voie du spadassin, Voie de l’assassin, Voie du roublard, Voie de la télékinésie, Voie de la télépathie).

Seulement les voies du voleur demande de bon scores en DEX, INT et correct en CON, alors que la partie psionique est sur CHA et SAG. Avoir 5 caractéristiques importante je trouve que cela fait trop, à votre avis ce type de personnage doit t'il utiliser son INT pour son score d'attaque magique? Comment est ce que vous géreriez ce type de profil?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Romje
  • et
  • Tiramisu Rex
avatar

C'est effectivement plus difficile à gérer que le véritable Ombrelame, le magicien utilisant l'Int pour son score d'attaque magique. Mais sérieusement, c'est le CHA qui est le plus logique pour le Psionique. Donc à part prendre DEX et CHA en caractéristiques principales, INT et SAG en caractéristiques moyennes et FOR et CON en plus faibles, je ne vois pas trop... donc ma réponse ne sert pas à grand chose . désolé!

avatar
Nidhogg

En fait je trouve pas ça incohérent : Le personnage est touche à tout, mais n'excelle en rien.
Je joue un roublard à Pathfinder qui a des carac du genre +1 +2 0 +1 +1 +1

avatar
Nidhogg

C'est le même problème qu'avait le paladin dans D&D avant. Concept intéressant mais jouable seulement si un bon nombre de ses carac sont élevées.

avatar

Lors d'une futur partie d'initiation ma femme souhaite jouer un voleur psionique dans le gende de l'ombrelame : (Voie du spadassin, Voie de l’assassin, Voie du roublard, Voie de la télékinésie, Voie de la télépathie).

Seulement les voies du voleur demande de bon scores en DEX, INT et correct en CON, alors que la partie psionique est sur CHA et SAG. Avoir 5 caractéristiques importante je trouve que cela fait trop, à votre avis ce type de personnage doit t'il utiliser son INT pour son score d'attaque magique? Comment est ce que vous géreriez ce type de profil?

Nidhogg

Et si tu remplaçais la voie du spadassin par la voie de l'aventurier ? Au lieu de l'INT, c'est le CHA qui devient important. Ça donne clairement une coloration un peu différente, mais ça me semble peut-être plus cohérent... En tout cas, ça me semble jouable.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Nidhogg