Les enfants d'Eclipse Phase 28

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Eclipse Phase

avatar
Arthur7750

Oui c'est vrai les Ecumeurs et leur société très "libre" facilite certainement les envies de procréation ...

Concernant la République Jovienne, je crois que cette société autoritaire peut être vue de manière plus nuancée que celle n'en faisant qu'une dictature militaire impitoyable ... les joviens sont presque les seuls membres de l'humanité à avoir pleinement pris la mesure des menaces technologiques dans ce monde troublé.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Arthur7750
avatar
Daniel15027

Laisser la population pauvre souffrir de cancer - dut au rayonnement de Jupiter - et conserver de manière borné l'ancien système étatique, la course aux armements, ainsi que l'ancienne économie - sans admette que ces trois derniers avaient autant contribués à la destruction de la terre que les Titans - sous prétexte de les "protéger des menaces technologiques" moi, je n'appelle pas ça de la conscience.

Je veux bien être d'accord que la république jovienne est plus nuancé - et remplie de brage gens comme toi et moi.

Mais si rien n'est fait, les pourvoirs actuellement en place - officiels et officieux- formeront bel et bien une dictature militaire dont la jeunesse servira principalement de soldats....

De plus, certains des pires joviens ont des visions vis à vis du reste de la transhumanité qui n'est pas sans rappeler celles d'une personne historique qui est au coeur de la théorie de Godwin - et sont ironniquement potentiellement des risques-X.

avatar

Les écumeurs sont libres je n'en disconviens pas mais ce sont aussi ceux qui subissent probablement la plus forte pression lié à la surpopulation que ce soit vis à vis de l'espace vitale disponible mais aussi de l'accès/gestion/entretien des ressources nécessaires au maintien de la vie. Quel serait l'intérêt d'avoir un enfant si ça doit rendre la vie infernale, aussi bien pour l'enfant que toute la population locale? Sans parler du fait que c'est aussi une société qui peut s'avérer impitoyable notamment en cas de nécessité... Si les parents sont libres d'avoir un enfant les autres sont tout aussi libres de leur fair comprendre qu'ils ont fait une erreur.

Concernant la République Jovienne je suis d'accord avec Daniel15027 il faut nuancer... déjà l'ensemble de la population ne peut pas être qualifiée de "monstrueuse", ou se considérer comme telle, puisque effectivement la majorité d'entre eux sont des gens comme nous. D'ailleurs Arthur7750 j'ai trouvé amusant que tu dises en gros que "si ça continue la république formera une dictature militaire"... car la République Jovienne est une dictature militaire il me semble content

Dans l'ensemble le peuple jovien (et même une partie des dirigeants probablement) est convaincu que leur style de vie est le meilleur à adopter pour survivre même si cela doit comporter quelques sacrifices. Il est probable que les gens ne considèrent pas leur société comme "monstrueuse" mais nécessaire si ce n'est préférable. Le fort bioconservatisme impliquant la conservation de la mortalité le peuple jovien n'a pas le choix (et ça fait partie des instincts de survie de l'humanité) il faut faire des enfants pour péreniser la race. A mon avis c'est probablement le seul endroit du système solaire où l'on peut trouver une concentration certaine de bébés.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Arthur7750
avatar
Elender

Trés bien, dans ce cas je reconnais avoir exagéré, et je m'en excuse

avatar

Choisir de faire des joviens des "méchants absolus" ou pas est juste un choix de maitre de jeu ... l'essentiel est que cela cadre avec la campagne jouée.

Pour ma part je laisse un coté gris aux joviens .... après tout la Flotte de Minerve est là pour remplir le rôle de l'ultra extrémisme bioconservateur militariste ....

avatar

Je replonge un peu dans EP depuis 2 jours et cette question nous a rapidement turlupiné. Je vois qu'on n'est pas les seuls.

Pour ma part, le questionnement sur la procréation ne touche pas le sujet de la reproduction des gènes puisqu'effectivement la technologie de la transhumanité peut en créer "à souhait". Mais bien l'augmentation du nombre d'égo. OK 10 ans après la Chute, c'est encore le bordel et il n'y a pas assez de biomorphes pour tout le monde. L'humanité a un statut de réfugiée en transumance et le "voyage" n'est pas propice à la reproduction (bien que même cette situation critique n'ait jamais arêté l'humain ni tout autre forme de vie sur Terre à se reproduire)

Bref, aujourd'hui (dans EP) la question de l'augmentation d'égo ne se pose p-e pas clairement mais il n'empêche que l'humanité comptait 8 milliards d'égo sur une petite planète et qu'aujourd'hui elle peu s'installer sur tout le système solaire (sans compter les mondes accessibles par les Portes de Pandore) et qu'ils ne sont plus que 500 millions. Certes "immortels", mais il n'empêche que corps ou pas corps, l'humanité a survécu a tout grâce à son nombre et que c'est ainsi, elle cherchera à toujours être plus nombreuse pour survivre à des catastrophes toujours plus grandes.

Si la question ne se pose pas clairement 10 ans après la Chute, elle viendra forcément à un moment donné, surtout que des égo, il en disparaît quand même régulièrement (folie, châtiment définitif, accident définitif, corruption de savegardes, etc.)

Donc ma question est : comment la tranhumanité va faire pour produire des égo ? Car sans cela, l'espoir de survie de l'humanité n'est plus possible. C'est mathématique : s'il n'y a que de la destruction, même infime, même très lente, sans construction pour contre balancer, c'est la disparition pure et simple qui attend ce qui reste de l'humanité.

avatar

Déjà tout les mercuriels de la transhumanité sont des égos produits dans l'ensemble, même si les surévolués peuventt eux aussi se poser la question de le reproduction, il est certain qu'on sait en produire d'autres par ce biais. Ensuite en ce qui concerne disons la souche humaine éh bien la fécondation in-vitro est là j'imagine.

avatar

Il ne faut pas oublier les bioconservateurs comme la junte jupitérienne qui utilise la "bonne vieille méthode"