Lien entre un sorcier et son protecteur 24

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour à vous tous,

Je suis un récent MJ qui s'est mis à H&D au moment ou je découvrais Rôle'N'Play, et qui satisfait ainsi une envie vieille de près d'une décennie de faire du jeu de rôle.

Je me lance dans la campagne Anathazerin avec mes 3 joueurs, à savoir un sorcier, un clerc (venant d'Alarian et qui baguenaude dans les Terres d'Osgild) et un roublard. Joueurs expérimentés pour le clerc et le roublard mais qui me passent mes plâtres en tant que débutant.

C'est d'ailleurs ma qualité de débutant qui m'amène, plus précisément à propos de mon PJ sorcier. Je voudrais organiser sa première rencontre avec son protecteur, une entité extra-dimensionnelle. Et ma question est assez simple : comment vous y prenez vous ? Vu que mon PJ est récemment passé au niveau 2, je voudrais qu'il lui arrive des choses permettant de justifier l'acquisition des invocations occultes ; et surtout je voudrais bien tester son alignement, celui qu'il a choisi (chaotique neutre) ne me semblant pas vraiment correspondre à ses actes, assez violents et gratuits même parfois.

Mais en fait, je serai assez preneur de vos remarques et conseils sur comment gérer une telle rencontre, surtout avec ce protecteur que je trouve être le plus complexe au final par rapport aux autres.

Merci à vous!

avatar

D'abord pour l'alignement, c'est celui qui donne le plus de liberté, car il ne suit pas les lois et en a rien à foutre du bien ou du mal, c'est vraiment le gars égoiste pour qui la fin justifie les moyens, si vraiment il en venait à tout le temps faire le mal il pourrait virer mauvais mais si c'est juste qu'il profite des situations avec ses ennemis pour déchainer sa violence pour moi il y a pas trop de soucis....

Pour l'entité, je verrais bien des rêves astrales dans une sorte de monde à la Cthullu, très déroutant et malaisant du fait de la bizarrerie de l'entité

avatar

J’ai un conseil, mais pas pour ton entité, désolé. Il est bien écrit au début de la campagne et du guide des joueurs que les PJ doivent être des héros en devenir. C’est pas juste pour faire beau, c’est un vrai conseil à suivre. A plusieurs reprises, les PJ vont se trouver avec des choix à faire, s’ils ne sont pas de la trempe de ceux qui veulent sauver la veuve et l’orphelin, ta campagne s’arretera bien plus tôt que prévu. C’est une sorte de contrat moral entre les joueurs. Donc ton sorcier CN risque de poser problème et de finir la campagne au milieu

avatar

D'abord pour l'alignement, c'est celui qui donne le plus de liberté, car il ne suit pas les lois et en a rien à foutre du bien ou du mal, c'est vraiment le gars égoiste pour qui la fin justifie les moyens, si vraiment il en venait à tout le temps faire le mal il pourrait virer mauvais mais si c'est juste qu'il profite des situations avec ses ennemis pour déchainer sa violence pour moi il y a pas trop de soucis....

Pour l'entité, je verrais bien des rêves astrales dans une sorte de monde à la Cthullu, très déroutant et malaisant du fait de la bizarrerie de l'entité

Lumpawaroo

Mmm, cet alignement est trop souvent une excuse pour ne pas en avoir en fait...

Et tuer à tout va, non ce n'est pas neutre, c'est Mauvais.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Drudentoon
  • et
  • Jay
avatar

En effet, le neutre peut tuer si ça lui paraît être la meilleure solution mais ne le fait pas simplicité ou par plaisir. Le sadisme est clairement l adage de l'alignement mauvais.

Quand au chaos, il est aussi vu comme mauvais, la faute à l'univers de warhammer. Mais moi je considère qu'il est au contraire l'alignement des amoureux de la liberté individuelle. Pendant la WW2, les résistants sont clairement des chaotiques qui s'oppose au nouvel ordre qui s installe. Idem pour les rebelles dans starwars.

Concernant invincible, ça me paraît tout à fait jouable avec un groupe qui n'est pas forcément bon. Il faut alors qu'il ai vraiment envie de rentrer chez eux, et alors ils n'ont pas d'autre choix que de compter sur Clovik dans l espoir de rencontrer urbius qui est peut être à même de les renvoyer. Rien que ce prétexte les amène à suivre les 4 premiers scénar.

Ce qui laisse le temps de faire du dragon un nemesis à la hauteur. Et la vengeance, la colère sera alors le moteur des scénarios 5&6.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • hephaistos
avatar

Dans AD&D, ils avaient sortis les tendences pour les composantes neutres. Un CN qui, de temps à autre, tue ou accomplit d'autres actes maléfiques sans se poser de question (parce que c'est plus simple, par choix) fait qu'il est un perso à tendence maléfique. Son protecteur devrait venir du Pandémonium, un plan entre les Limbes (CN) et les Abysses (CM), sinon il risque d avoir un problème relationnel, qui pourrait déboucher sur un refus d'accord de capacité.

Un protecteur venant des Abysses le tenterait pour qu'il bascule vers le CM.

Concernant la moralité du groupe, peu importe, la notion de bien et de mal est religieuse. Si la définition du mal est de tuer et massacrer pour conquérir alors les romains étaient des êtres maléfiques, tout comme les "vickings", les colons du nouveau monde, les conquistadoires et les armées de Napoléon.

La définition de Héros bon est imprimée à cause des procès aux USA. C'est un jeu, il ne faut pas appliquer dans la réalité ce que les PJs font.

Si un joueur veut jouer un être maléfique, un tueur, une personne souhaitant une région de morts vivants, ou autre. Déjà avoir conscience qu'il s'agit d'actes mauvais et punit par la loi et il faut s'assurer que cela ne dérange personne autour de la table.

Ensuite, c'est les PJs qui agissent selon leur alignement. Si le paladin (loyal bon), le prêtre qui défend la Vie et la Bonté ou tout autre personnage bon laisse à dessein et en pleine connaissance de cause à un autre PJ toute liberté d'actes violents et gratuits, alors eux aussi devront justifier de leur inaction et alignement, qui représente une partie de la psychologie du PJ.

edit:

Pendant la WW2, les résistants sont clairement des chaotiques qui s'oppose au nouvel ordre qui s installe. Idem pour les rebelles dans starwars.

Ou alors ils sont loyaux envers une autre cause, la France pour les premiers et l ancien régime pour les seconds.

avatar
Laurent Kegron Bernasconi

je suis assez d'accord avec Laurent.

Le chaotique neutre n'est pas censé tuer à tout-va. Si il vient a éliminer une personne c'est principalement pour sauver sa propre vie ou sa liberté. Il est égoiste et a contre courant, mais reste lucide sur ses actes et les repercutions. (exemple de chaotique neutre dans la pop culture Jack Sparrow, han solo...).

Concernant la question de Kydoimos sur le contact avec le protecteur du sorcier. Ca dependra de ce que tu souhaites faire avec ton PJ. Est ce que tu veux :
- que ça soit en aparté pendant une partie avec tes autres joueurs (faut pas que ça soit trop long pour les autre joueurs)?
- Echanger avec ton Sorcier en secret (a faire par mail)?
- Faire une mini-quete annexe avec ton groupe?

En suite tu peux transporter ton/tes PJ dans un autre plan (sous forme physique ou lors d'un reve).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kydoimos
avatar
Laurent Kegron Bernasconi

D'accord avec Laurent.

Celui qui fait ce qu'il veut sans se soucier de considérations morales est Chaotique Mauvais, et non Chaotique Neutre.

avatar
Klan lAcier

Euh, il parlait d’Anathazerin et non d’invincible

et pour moi le rebelle est loyal, le chasseur de prime chaotique.... c’est pour cela que je ne joue JAMAIS avec les alignements...

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Klan lAcier
  • et
  • Lumpawaroo
avatar
hephaistos

Oups autant pour moi. malade

avatar

Pour Anathazerïn, je crains qu'un tel alignement, joué de cette façon, risque de bloquer la campagne lors du test des Indécis clin d'oeil

avatar

Bon quel type d'entité extra-dimensionnelle a tu choisie comme protecteur pour ton joueur, a tu déterminé ses motivations ? que désire t’il obtenir du joueur ? quel pacte a prévue de prendre ton joueur çà vas aussi donnée un aspect a leurs interactions. (Petite question quel historique a ton joueur)

Je voie que tu parles de Rôle'N'Play, voilà un exemple d’entité extra-dimensionnelle

Considérons que le personnage de ton joueur est un enfant d’Oblivion avant l’époque de la transmigration

Les 4 incarnats font pour moi de parfais protecteurs avec un but simple permettre le voyage entre Oblivion et le plan matériel

Les 4 protecteurs potentiel

Schisme qui correspond à l’alignement de ton joueur et qui pourrais interagir avec lui dans ses moments de folie et bien sous l’effet de drogue ou de boisson

Sérénité l’aspect du bien (bon vue la campagne que tu comptes faire jouer je te conseil plutôt celui-là) qui vas communiquer par rêve, vision,

L’écorcheuse l’aspect du mal (franchement une catastrophe pour ta campagne) la communication se fera par cauchemar ou bien dans les délires de la maladie, empoisonnement en clair dans les moments ou le personnage ira le plus mal voir la mort ou le coma (a 0 PV par exemple)

Régulhus l’aspect de la loi (là je pense surtout qu’il ne convient pas à ton joueur) la communication pourrais se faire par des visions a travers des objets technologique, une forge

avatar
hephaistos

ah ben non les rebelles sont clairement ou neutre ou chaotique bon, ils veulent rendre la liberté aux peuples, l'empereur est Loyal mauvais, c'est un tyran qui dicte les lois mais meme avant de devenir empereur, palpatine était Loyal vu qu'il a manipulé l'administrition pour assoir son pouvoir. plaisantin

Maintenant pour revenir au perso, si c'est juste dans les combats contre ses ennemis qu'il laisse libre cours à sa violence, je ne vois pas pq il serait mauvais, un barbare n'est pas mauvais et pourtant leur rage peuvent etre très sanguinaire. Après si effectivement il fait preuve de violence gratuite, et cherche toujours à blesser/tuer oui il est mauvais ^^, mais bon à ce niveau la faudrait qq exemples d'action du joueur en question :p

avatar

Les rebelles veulent rendre la liberté aux peuples ? C’est un principe du Bien pas du Chaos. Vous voyez des Princes Démons Chaotiques Mauvais se battre pour la liberté des peuples ? Vous voyez des paladins Loyal Bon se battre pour maintenir un régime de privation de liberté, d’esclavagisme ? Vous ne sentez pas l’incompatibilité à vouloir associer chaos et liberté ?

L’empereur est mauvais, certainement, il a mis en place une autocratie tyrannique, il s’amuse à régner par la terreur, faire exploser une planète peuplée juste pour tester l’Etoile de la Mort, ouais c’est assez symptomatique d’un régime de terreur. On a clairement un régime arbitraire.

L’empereur est loyal parce qu’il dirige l’état et dicte les lois ? Bien non pourquoi. Être loyal ce n’est pas être du côté du pouvoir et chaotique être en opposition au pouvoir, sinon dès que le pouvoir change de bord, hop les rebelles deviennent loyaux et l’empereur (déchu) devient chaotique ? L’alignement est situationnel ? Le lundi je suis Loyal parce que je suis d’accord avec la déclaration du chef de l’état et le mardi je suis chaotique parce que je suis contre la réforme qu’il propose ? Ça tient debout ?

Après vue l’indigence de la description des alignements dans la 5ème édition, il vaut mieux jouer sans et juger les personnages sur leurs actes.

Axe Bien – Mal = axe Moral

Être Bon = promeut et défend les Droits de l’Homme (prendre la déclaration de l’ONU), pour notre cas les Droits des Créatures Intelligentes vu le cadre fantastique.

Être Mauvais = allez à l’encontre des Droits de l’Homme, la fin justifie les moyens, les droits des autres, la vie des autres on s’en fout, la violence et la cruauté sont justifiées.

Axe Loi – Chaos = axe Éthique

Être Loyal = l’individu est défini par son extraction d’origine avant de prendre en compte ses aptitudes propres (sociétés de castes, fortes traditions communautaires et/ou familiales). Ça garantit des sociétés stables générations après générations. Les nains sont Loyal.

Être Chaotique = l’individu est défini par ses actes et ses compétences avant toute prise en compte de son extraction sociale (c’est notre société occidentale). Ça garantit que les postes sont attribués aux plus aptes, par contre c’est un facteur d’instabilité de la société – elle changera de génération en génération. On peut tout perdre en une génération. Les elfes sont Chaotique.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Orian

La liberté n'a jamais était un principe du bien, mais bien un principe du chaos, quelle que soit l'édition. La liberté c'est l'inverse de la loi et de l'ordre, et son paroxysme c'est l'anarchie, où chacun est libre d'agir comme il le souhaite, sans loi, et pour faire le bien ou le mal.

De même une dictature qui s'appuie sur une administration forte, une armée, des lois, c'est loyal. S'il s'en sert pour faire du mal, c'est loyal mauvais. Et oui, il y a de fortes chances qu'une fois au pouvoir les rebelles tendent vers la loi, c'est souvent la différence une un libérateur et un dirigeant, le fait qu'il se rendent compte que c'est plus dur de diriger que de libérer, et que ça nécessite des lois.

Pour ne pas être trop hors sujet, je vais revenir à l'entité extra dimensionelle. Pour moi ce n'est pas juste une entité d'un autre plan (aka oblivion par exemple), mais une entité d'un plan différent du notre. Voir d'une entité entre les plans. Yog Sothoth par exemple. Et je ne la ferait pas communiquer de manière intelligible avec un sorcier, ce serait comme si un homme tentait de communiquer non pas avec une fourmi, pour reprendre un autre exemple, mais avec un citoyen de Civilisation.

Du coup je partirai plus sur des visions, des impressions. Un peu comme le voyage mystique dans Dr Strange pour le visuel. Et peut être sur le long terme l'impression de commencer à le comprendre, ce qui impliquerait de commencer à moins comprendre le monde réel.

avatar

Utiliser le concept des droits de l'homme pour juger les alignements, c'est clairement un biais qui consiste à appliquer nos valeurs modernes à un contexte de jeu de rôle medieval. Après chacun fait comme il le sent.

Mais pareil pour l'esclavage qui est un mode d'organisation du travail, comme le servage ou le travail rémunéré. Avec des degrés de liberté différents.

avatar
Drudentoon

Me revoila en ligne. Merci pour toutes vos réponses !

Alors, j'aurai tendance à dire que j'aimerai utiliser tous ces moyens et pas qu'un seul content Le côté échange par mail, c'est plus compliqué je pense, j'ai déjà du mal à lui faire écrire 10 lignes de background de son perso, alors si c'est pour discuter par mail... Je pense que je me partirai plutôt sur une gestion par aparté en partie, à charge du PJ s'il veut partir sur une quête/recherche perso.

avatar

Bon quel type d'entité extra-dimensionnelle a tu choisie comme protecteur pour ton joueur, a tu déterminé ses motivations ? que désire t’il obtenir du joueur ? quel pacte a prévue de prendre ton joueur çà vas aussi donnée un aspect a leurs interactions. (Petite question quel historique a ton joueur)

Honnêtement, je n'ai pas choisi d'entité en particulier. J'ai des idées, qui s'imbriquent avec mes idées de campagne prélude à Anathazerin, mais pas trop développées pour l'instant. Je partais sur l'idée que l'entité extra dimensionnelle serait un de ses ancêtres (d'il y a très longtemps) qui retrouve une accointance avec lui tout en ayant perdu contact avec ses sentiments humains. Mais je n'ai pas trop d'idées sur ce que cette entité voudrait lui demander. Je vais creuser ça, mais j'ai l'impression de manquer d'inspiration, d'autant plus que le background du perso n'est pas très développé.

Pas d'idée non plus sur le pacte ; après on en revient au caractère du joueur qui met un peu de mauvaise volonté à s'impliquer dans le développement de son PJ. Il a 15 ans, plein d'entrain pour jouer mais traine des pieds dès que je lui demande de lire ou d'écrire 2 pages. Alors choisir un pacte en avance... content

Son historique est celui d'ermite.

avatar
Pour ne pas être trop hors sujet, je vais revenir à l'entité extra dimensionelle. Pour moi ce n'est pas juste une entité d'un autre plan (aka oblivion par exemple), mais une entité d'un plan différent du notre. Voir d'une entité entre les plans. Yog Sothoth par exemple. Et je ne la ferait pas communiquer de manière intelligible avec un sorcier, ce serait comme si un homme tentait de communiquer non pas avec une fourmi, pour reprendre un autre exemple, mais avec un citoyen de Civilisation.

Du coup je partirai plus sur des visions, des impressions. Un peu comme le voyage mystique dans Dr Strange pour le visuel. Et peut être sur le long terme l'impression de commencer à le comprendre, ce qui impliquerait de commencer à moins comprendre le monde réel.

Ombreloup

Mmmmh, je pense que du coup je me trompe un peu sur la nature de son protecteur.

Sinon, je suis d'accord sur la manière de communiquer. Je n'avais pas Dr Strange en tête, mais effectivement ça aurait pris la forme de ruptures dans la réalité sous forme de fractales et de déstructuration de l'espace. Et j'aime beaucoup l'idée de moins comprendre le réel ; j'ai sans doute le temps, mais je vais voir comment intégrer ça.

Désolé pour les posts multiples, je n'ai pas trouvé comment intégrer plusieurs réponses/citations dans le même message...

avatar

Bein j'avoue que lorsque je lis la description de l'entité extra dimensionelle j'ai du mal à penser à l'oncle Roger qui a cassé sa pipe y'a 50 ans.

Si tu veux partir sur un patron qui a été humain jadis part plus sur le seigneur immortel.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Kydoimos