Sans Détour perd les licences Call of Cthulhu, Aventures et Mutant Year Zero 3148

Forums > Jeux de rôle

avatar

Ca a fonctionné un temps, mais le nouveau titualire de la licence devrait aussi s'interroger sur la capacité du marché à absorber plus de, disons, quatre suppléments par an.
Tristan Lhomme

Je suis tout à fait d'accord. Et, je dirais même plus : tout particulièrement lorsqu'il s'agit de grosses campagnes ou de scénarios qui ont de quoi nous occuper pendant des mois !

avatar

Pour le dire autrement, mon analyse est que SD a saturé son propre marché.

Je pense qu'ils en avaient conscience, parce qu'à partir du Musée de Lhomme, leur stratégie a été de faire moins de suppléments chaque année, mais des plus beaux/plus gros, et donc de sortir des boîtes avec une tonne de matos dedans à chaque fois, généralement appuyés par un financement participatif. Ca a fonctionné un temps, mais le nouveau titualire de la licence devrait aussi s'interroger sur la capacité du marché à absorber plus de, disons, quatre suppléments par an.

Tristan Lhomme

Ça c'est une réflexion hyper intéressante. Parce qu'effectivement, il y a toujours une dualité complexe pour les éditeurs: la demande de gammes suivies, et une incapacité du marché à réellement suivre lorsqu'une gamme est trop suivie. On l'a vu sur d'autres gammes (la politique actuelle de Wizards est d'ailleurs emblématique je trouve, par rapport aux excès des éditions précédentes).

Je suis d'accord avec l'évaluation de 3 ou 4 suppléments par an. Je pense que de nos jours, hors financements participatifs, c'est le maximum qu'une gamme peut fournir.

avatar

S'il y a probleme de saturation du marché, ne faut-il pas peut-etre egalement se poser la question de l'exclusivité sur le produit? On peut aujourd'hui jouer a Cthulhu sans passer par l'AdC (il n;y a qu'a voir la boite BBE et les autres produits d'éditeurs autres que SD). Peut-etre que la license est egalement devenue moins interessante et trop onereuse au vue de la pluralité de l'offre... Il y a encore 15 ans, Cthulhu c'etait l'AdC, et rien d'autre en gros.... La niche semble etre bien encombrée.

avatar
DSC1978

Oups... Tu as raison de ne pas être d'accord, car ma phrase était maladroite. (Merci Damon d'avoir corrigé). Je parlai bien sur de SD.

PS : c'est le problème d'écrire sur des forums depuis le boulot... On est obligé de s'y reprendre en plusieurs fois, parce qu'il faut bien bosser, et on se mélange les pinceaux.

avatar

S'il y a probleme de saturation du marché, ne faut-il pas peut-etre egalement se poser la question de l'exclusivité sur le produit? On peut aujourd'hui jouer a Cthulhu sans passer par l'AdC (il n;y a qu'a voir la boite BBE et les autres produits d'éditeurs autres que SD). Peut-etre que la license est egalement devenue moins interessante et trop onereuse au vue de la pluralité de l'offre... Il y a encore 15 ans, Cthulhu c'etait l'AdC, et rien d'autre en gros.... La niche semble etre bien encombrée.

DSC1978

Je dirai que même si mon analyse est correcte, arriver à saturation après plus de 50 suppléments est un sort plutôt enviable. Surtout qu'on ne parle pas de livrets de 48 pages, mais de grosses bêtes de 200, 250 pages ou (beaucoup) plus.

Franchement, pour en avoir le coeur net, il faudrait analyser les chiffres de vente supplément par supplément, année par année, et comparer la tendance avec ce qui est arrivé à Jeux Descartes au début des années 2000. En l'état, c'est une intuition, rien de plus.

avatar

Pour le dire autrement, mon analyse est que SD a saturé son propre marché.

Je pense qu'ils en avaient conscience, parce qu'à partir du Musée de Lhomme, leur stratégie a été de faire moins de suppléments chaque année, mais des plus beaux/plus gros, et donc de sortir des boîtes avec une tonne de matos dedans à chaque fois, généralement appuyés par un financement participatif. Ca a fonctionné un temps, mais le nouveau titualire de la licence devrait aussi s'interroger sur la capacité du marché à absorber plus de, disons, quatre suppléments par an.

Je ne veux pas apparaitre faux-... mais une V6 et le Musée de Lhomme sont suffisants pour tout les Gardiens "casuals".
Il n'y a pas de réel indispensable en AdC, puisqu'on est au coeur du jeu de rôles "à la papa" (= "mouarf, on s'en fiche des règles, on invente un truc, mouarf, on s'en fiche du canon, on invente un truc").

avatar

Si on va par là, une V4 et les Casus suffisent largement pour jouer à la papa... 😆

avatar

Je dirais même plus : on n’a besoin de rien de plus qu’un cerveau, une bouche, des yeux (optionnels, mais recommandés) et des doigts (optionnels, mais tout aussi recommandés)...

avatar

Si on va par là, une V4 et les Casus suffisent largement pour jouer à la papa... 😆

Phil

Sauf qu'on parlait de la gamme de SD ?

Tu voit quoi, en "indispensable" dans cette gamme ? Peut-être le guide des années 20, mais est ce qu'on parle encore de Gardiens casuals ? Et à part ça ?

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Orian
  • et
  • Phil
avatar

Je dirais même plus : on n’a besoin de rien de plus qu’un cerveau, une bouche, des yeux (optionnels, mais recommandés) et des doigts (optionnels, mais tout aussi recommandés)...

FredDeLyon

+ une oreille (minimum).

avatar
Jazz

En *indispensable* ?

Un gardien des arcanes et une poignée de joueurs ?

avatar

Si on va par là, une V4 et les Casus suffisent largement pour jouer à la papa... 😆

Phil

Sauf qu'on parlait de la gamme de SD ?

Tu voit quoi, en "indispensable" dans cette gamme ? Peut-être le guide des années 20, mais est ce qu'on parle encore de Gardiens casuals ? Et à part ça ?

Jazz

"Indispensable" ? Les règles, un recueil de scénarios selon les goûts (y a du choix), et c'est tout. Tout le reste, c'est du bonus et/ou de l'achat plaisir.

avatar
DSC1978

Pas mieux content

avatar

Je suis allé au déstockage sans détour samedi, et j'ai pu discuter un peu avec l'un des salariés (que je ne connaissais pas, mais très sympathique).
Avertissement :ce sont des propos tronqués, et ce que j'en ai compris/interprété, en aucun cas un message officiel de SD.

Concernant la licence AdC : j'en ai pas parlé directement mais j'ai écouté une conversation : ils n'ont pas l'air de regretter de l'avoir perdue, ils l'ont eu 10 ans ce qui est déjà exceptionnel (rare sont les licences qui sont conservées aussi longtemps par un même éditeur, il n'y a qu'à voir D&D par exemple), et ils se sentaient "trop" restreints par cette licence : obligés de faire beaucoup de créa pour continuer à proposer du contenu, alors que coté chaosium, ils n'avaient pas l'impression qu'ils bougeaient beaucoup...

Ca, ça me choque pas mal. Je ne sais pas qui étaient présents parmi les employés, mais ça reconfirme l'impression que j'en avais, mais quel gâchis, que d'erreurs commises entre la mise en jachères de l'Appel en 2016-2017, alors que si Sans Détour avait un peu plus écouté ses clients (et payé ses factures à Chaosium), on n'en serait pas là.

Certes entre 2008 et 2015, Chaosium n'était pas au meilleur de sa forme, mais il y avait quand même d'intéressantes pépites côté Pégasus, et puis se sentir "trop" restreints par la licence, lorsque l'on a vu les pépites que Tristan a sorti, mon Byzance, les projets qui auraient pu sortir et qui étaient originaux (le Japon - il faut demander à Deadcrows s'ils se sentent restreints par ce projet, les suites de Byzance, Cthulhu 1780), on se demande si c'est le point de vue des employés ou celui de Sans Détour. J'espère que c'est plus le point de vue de quelques employés, car franchement lorsque tout allait bien, jusqu'en 2016, même 2017, ils n'auraient eu aucun problème pour trouver des auteurs pour leurs gammes Cthulhu, maintenant c'est beaucoup plus compliqué.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz
avatar
Jazz

Ben...

Rien en fait. Peut être les scénarios courts et une ou deux campagnes parce que c'est la classe, t'es un "vrai" si tu les a. Ben oui, en jdr, les scénars, c'est un peu le nerf de la guerre (même et surtout si tu les joues pas d'ailleurs).

Tout le reste c'est rigolo mais ce n'est pas non plus super vital.

On a fait longtemps sans.

Ça existe, tant mieux.

Ça disparaît, au pire c'est désormais la fête pour les spéculateurs. Et pour les autres, c'est le bon moment de revendre le surplus inutilisé au prix d'achat "parce que c'est rare desormais, t'sais c'est plus édité !!!"

En résumé, on entre en phase 2.

Celle où, une fois le choc encaissé (humour.. ), on brûle ce que l'on a adoré hier. C'est pas nouveau et ça ne changera jamais. Fin d'un cycle, nostalgie ou gémonies pendant un temps et on passe gentilement au suivant dans la joie et l'allégresse.

Dans 20 ans certains diront que Cthulhu SD c'était bien (voir mieux) et les autres ne seront pas d'accord pour diverses raisons. Les 2 camps se regarderont de travers mais c'est pas grave, il n'y aura pas mort d'homme.

Les plus vieux se souviendront de l'Affaire. Et encore, même pas certain.

Quelques jeunes curieux découvriront des "classiques" et "inventeront" un nouveau style de jeu avec un joli Manifeste expliquant la Révélation Ludique.

Les vieux indécrottables et les enthousiastes du KS claqueront la thune qu'ils auront gagnés le mois d'avant dans une Collector de la Collector Originelle que l'auteur (avec optionnellement quelques fans plus ou moins sincères) mettra à jour parce que cela l'amuse. Magnifique objet (du moins on l'espère) qui, soyez en certain, finira bien vite à côté de l'integrale de (mettre ici le chanteur/auteur/realisateur vital et absolu de vos 20 ans).

Game over.

New player.

Insert coin,

Show must go on !

avatar
Eric6542

Par leur gestion discutable, ils se sont mis dans une situation réellement inextricable, aussi.
- 100k de dette chez Petersen Games (via Ludikbazaar)
- 100k de dette chez Chaosium (via SD).
Avec 200k (minimum) de dette courant 2017-2018, c'est compliqué d'être aussi motivés qu'en 2016 ?
Cette gestion catastrophique n'est pas excusable, mais cette démotivation est expliquable en tout cas.

avatar

Ce sont les chiffres annoncés par Petersen et Chaosium. Rien ne prouve qu’ils soient corrects. Ça peut être ça, comme moins, comme plus (non je ne suis pas normand).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • accreditation ultraviolette
avatar
DSC1978

En même temps, chaosium dit n'avoir obtenu de SD aucun chiffre de vente (qui doivent être nécessaire pour calculer les royalties), donc je pencherais pour un chiffre "à la louche", ou alors pour une provocation volontaire pour faire réagir l'autre partie (la forçant ainsi à lui communiquer les chiffres demandés pour démontrer que la somme est moindre). Ceci dit, que ce soit 100 patates ou 50, le problème de départ reste qu'ils les doivent toujours, pour ce qu'on en sait.

avatar

Ce sont les chiffres annoncés par Petersen et Chaosium. Rien ne prouve qu’ils soient corrects. Ça peut être ça, comme moins, comme plus (non je ne suis pas normand).

DSC1978

Ok, on peut douter de tout. Mais rien ne prouve non plus qu'ils soient faux, d'autant plus que ces chiffres ne sont pas démentis.
Même le quart de cette dette, je suppose que ça fait plus "bien suer" en 2018 qu'en 2008, au top des ventes.

avatar

Bonjour, bref message pour dire que j'ai reçu hier un colis de 8kg contentant l'édition Prestige de l'Appel de Cthulhu. Suis-je le seul ? Personne ne s'est manifesté pour l'instant à ce sujet.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Leandrech
  • et
  • Xandrae