Sans Détour perd les licences Call of Cthulhu, Aventures et Mutant Year Zero 3148

Forums > Jeux de rôle

avatar

La fin de l’accord de licence étant survenu le 1er octobre, ils sont dans les clous jusqu’au 31 mars. Je range mon énervement sur Sciences forensiques dans une petite boîte que je ressortirai le cas échéant le 1er avril, et je t’invite à faire de même pour Le Rejeton d’Azthoth.

Tristan Lhomme

Merci pour cette information importante, avec un peu de chance les réimpressions de v7 seront livreescontent

Pour la deuxième partie si des auteurs comme toi sont dans la boucle cs peut le faire amha.

Une question, le projet Constantinople correspond il a cette description (brp supprimable et pas de lien avec SPetersen)?

Guchmy

Coucou

Je confirme que le projet Constantinople peut se passer du BRP, de la même manière que Cthulhu Japon, qui était au départ un projet lancé par Sans Détour vers 2016/2017 je crois et qui est devenu Cthulhu no Kami, une gamme à part entière publiée par les Studios Deadcrows.

D'ailleurs, pour parler du projet, c'est bien plus maintenant qu'un projet autour de la cité de Constantinople, puisque Byzance An 800 est épuisé depuis début décembre dernier, et même sans cela ça n'aurait pas grand sens de sortir Constantinople seul cinq ans après la publication. Mes orientations principales pour le projet sont un cadre historique avec une forte implication du Mythe (plus présent que dans Byzance An 800 en termes de signes), avec des scénarios (plein) et une campagne,

Eric6542

Eric, Constantinople, je me trompe où tu nous l'avais fait betatesté à la Croisée des légendes vers 2002-2003 ?
Sylvain

avatar
Jazz

25% des MJ ayant 10 ans d'expérience ont leur systèmes maison

Elle sort d'où cette stat ?

avatar

25% des MJ ayant 10 ans d'expérience ont leur systèmes maison

Elle sort d'où cette stat ?

Dohnar

De mon chapeau, purement. C'est du ressenti.
On ne peut pas dire que "hey les gars, j'ai un système ou un jeu maison" soit vraiment le top de l'originalité jamais entendu de la bouche d'un MJ. Je veux bien qu'il y a des MJ lecteurs une majorité même, mais il y a beaucoup de MJ écrivains.
Créer un système, c'est compliqué, ça ne plait pas à tout le monde, mais c'est quand même vraiment faisable.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar
Jazz

Mon ressenti depuis 25 ans c'est que c'est plutôt 10% que 25%.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz
avatar
Dohnar

Ok, ben 10% alors.
Ou alors tu va voir M. Rosenthal en mode "siouplééééé sioupléééé" content

SimulacreS est largement suffisant pour remplacer du BRP, je ne vois pas ce qui pose problème en fait.
On te donne un scénario écrit pour l'AdC et les règles de SimulacreS, tu joue le soir même sans problèmes.
On te donne les règles de l'AdC et un scénario pour SimulacreS, je ne suis pas sûr que tu ai fini de lire les règles avant la semaine prochaine.

Je ne vais pas faire mon Forgien, mais dans l'AdC le "systeme n'est pas important". Du coup tu met n'importe quel générique à la place et ça tourne parfaitement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar
Jazz

Là tu exagères un peu le coeur du BRP, sans les diverses options, c'est super simple, c'est pour cette raison que c'est encore très utilisé je pense.

Je dis ça mais attention ce n'est plus un système que j'utiliserais aujourd'hui, c'est juste qu'il ne faut pas non plus tomber dans la caricature.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz
avatar

Ok, ben 10% alors.
Ou alors tu va voir M. Rosenthal en mode "siouplééééé sioupléééé" content

SimulacreS est largement suffisant pour remplacer du BRP, je ne vois pas ce qui pose problème en fait.

Jazz

Rien, sauf peut-être l'adhésion des joueurs derrière.

Trail of Cthulhu a un système bien pensé, propose une sythèse intelligente de Lovecraft qui diffère de celle de Petersen, bénéficie d'illustrations splendides qui enterrent tout ce que fait Chaosium. C'est celui des vingt et quelques jeux lovecraftiens que j'ai sur mes étagères ou mon disque dur qui a le mieux marché... mais "le mieux marché" est une notion relative. Il n'a jamais vraiment décollé en France.

Et puis bon, pour ramener la discussion sur Sans-Détour, en l'état, même en supposant qu'ils veuillent continuer à faire "du Cthulhu" qui ne soit pas L'Appel de Cthulhu, le système n'est qu'une étape. Avant de s'y intéresser, il faudra qu'ils trouvent des auteurs. Je ne dis pas que ce sera impossible et que personne ne voudra plus jamais bosser avec eux, mais le double bordel de ces derniers mois rendra le recrutement plus difficile qu'il y a deux ans.

Tiens, au fait, on parle beaucoup de Cthulhu mais plus du tout d'Aventures. Il se passe quelque chose de ce côté-là ?

avatar
Jazz

Heu... ce n’est pas ce que je dis. Je n’ai aucun problème avec le BRP (j’avoue j’ai commencé il y a 29 ans avec RQ) ... un système est important, il fait aimer ou pas un jeu. Pour moi un système permet une immersion dans le monde du jeu et le représente d’une manière ou d’une autre. Je ne demande pas de système générique avec ensuite des cadres - ça a déjà été fait, et j’ai du mal honnêtement. Je parle juste des aventures/campagnes: si tu me sors une aventure avec le meurtre du fils héritier du roi, je peux théoriquement l’adapter au successeur désigné du CEO d’une corporation... je pense qu’il y a des thématiques qui sont universelles et qui s’affranchissent d’un univers particulier. C’est ça que je souhaiterai voir, et il n’y a pas besoin de stats pour ce faire.

PS: personnellement je déteste Simulacres... je ne saurai même pas explique pourquoi d’ailleurs rationellement, mais si je vois le nom/logo ca ne me donne même pas envie d’ouvrir L’ouvrage. D’ou Peut être la nécessité d’avoir des ouvrages non spécifiques à un jeu pour contourner les aversions des uns et des autres

avatar
Dohnar

Ok mais le coeur de beaucoup de jeux tiennent en deux phrases (savoir poser un problème, résoudre) ; est ce que ça veut dire que tout les jeux sont simples ?
Si on se passe de question philosophique, les règles de l'AdC, c'est bien 100 pages minimum, non ?
Si on se représente ce qui est utile en partie, au niveau technique pure (stuff, pas fluff), je pense qu'il y a 95 pages à couper.

avatar

Ok, ben 10% alors.
Ou alors tu va voir M. Rosenthal en mode "siouplééééé sioupléééé" content

SimulacreS est largement suffisant pour remplacer du BRP, je ne vois pas ce qui pose problème en fait.

Jazz

Rien, sauf peut-être l'adhésion des joueurs derrière.

Trail of Cthulhu a un système bien pensé, propose une sythèse intelligente de Lovecraft qui diffère de celle de Petersen, bénéficie d'illustrations splendides qui enterrent tout ce que fait Chaosium. C'est celui des vingt et quelques jeux lovecraftiens que j'ai sur mes étagères ou mon disque dur qui a le mieux marché... mais "le mieux marché" est une notion relative. Il n'a jamais vraiment décollé en France.

Par manque de créa française, à mon avis. Les générations d'auteurs nées dans les années 60 et 70 sont marquées par le BRP, et ont tiré, et ont inspiré les générations des années 80 et 90, voir 00 aujourd'hui.

C'est pour ça que cet exemple sur Simulacres n'était pas choisi au pif. Il y a eu une vague (ou vagounette) d'auteurs des années 80 sur ce système : Pierre est en train de réfléchir à Capitaine Vaudou, je suis désolé mais perso je suis hypé à fond content

Et puis bon, pour ramener la discussion sur Sans-Détour, en l'état, même en supposant qu'ils veuillent continuer à faire "du Cthulhu" qui ne soit pas L'Appel de Cthulhu, le système n'est qu'une étape. Avant de s'y intéresser, il faudra qu'ils trouvent des auteurs. Je ne dis pas que ce sera impossible et que personne ne voudra plus jamais bosser avec eux, mais le double bordel de ces derniers mois rendra le recrutement plus difficile qu'il y a deux ans.

Alors si quelqu'un veut sortir un texte, c'est peut être pas en 2019 qu'il faut signer chez eux, certes content

Tiens, au fait, on parle beaucoup de Cthulhu mais plus du tout d'Aventures. Il se passe quelque chose de ce côté-là ?

Tristan Lhomme

Pas de neuf.
Pour moi, l'un va récupèrer ses textes mais aura à rembourser SD sur les frais engagés, désaccords, procès, remboursement des contributeurs selon résultat du procès (soit à 100%, soit à 100% - les frais si maghyar ne rembourse rien).
Sauf coup de théatre, ce jeu ne sortira jamais. Dans ce cas, je n'ai aucun doute sur leur remboursement.
Ce qui m'inquiète, étant contributeur, c'est Confrontation.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Dohnar
avatar

Le corpus de règle de l'appel de cthulhu sans la création de personnage, c'est 18 pages avec la magie, les armes, les porsuites etc... donc très complet. Après ce qui agrandit énormément la pagination, c'est les listes: liste d'occupation, inventaire des compétences, des sorts , des ouvrages impies, etc. Sincèrement le BRP adapté à Cthulhu a ses défauts, mais ça reste un système efficace et simple de prise en main.

avatar

Ok mais le coeur de beaucoup de jeux tiennent en deux phrases (savoir poser un problème, résoudre) ; est ce que ça veut dire que tout les jeux sont simples ?
Si on se passe de question philosophique, les règles de l'AdC, c'est bien 100 pages minimum, non ?
Si on se représente ce qui est utile en partie, au niveau technique pure (stuff, pas fluff), je pense qu'il y a 95 pages à couper.

Jazz

L’important pour juger de la complexité d’un système c’est de regarder , séparément, avec quelle facilité les joueurs d’un côté et les meneurs de l’autre arrivent à ce l’approprier...

J’ai fait jouer et j’ai joué à un grand nombre de tables avec le BRP ... je n’ai jamais vu quelqu’un gêné par ce système y compris chez les néophytes (et j’en ai initié un paquet ).

Pour les meneurs , qui doivent bosser leur jeu, la donne est différente mais là encore c’est un système très simple et intuitif.

avatar
Jazz

Manque de créa française... Sympa pour les auteurs français.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz
avatar
Dohnar

Sur de l'horreur des années 20, en cré fr, il n'y a pas grand chose sur d'autre jeux que AdC/BRP, c'est ça que je voulais dire.
Je croyais avoir été clair pourtant.
En cousin, je ne vois que Maléfices (mais j'en oublie à coup sur)

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Tristan Lhomme
avatar
Coucou

Je confirme que le projet Constantinople peut se passer du BRP, de la même manière que Cthulhu Japon, qui était au départ un projet lancé par Sans Détour vers 2016/2017 je crois et qui est devenu Cthulhu no Kami, une gamme à part entière publiée par les Studios Deadcrows.

D'ailleurs, pour parler du projet, c'est bien plus maintenant qu'un projet autour de la cité de Constantinople, puisque Byzance An 800 est épuisé depuis début décembre dernier, et même sans cela ça n'aurait pas grand sens de sortir Constantinople seul cinq ans après la publication. Mes orientations principales pour le projet sont un cadre historique avec une forte implication du Mythe (plus présent que dans Byzance An 800 en termes de signes), avec des scénarios (plein) et une campagne,

Eric6542

Eric, Constantinople, je me trompe où tu nous l'avais fait betatesté à la Croisée des légendes vers 2002-2003 ?
Sylvain

Jazz

2002-2003 ça correspond à la dernière convention multijeu essonnienne (entre 1997 et 2003) où j'ai fait jouer plusieurs scénarios Cthulhu dans d'Etranges Epoques : il y avait eu Rome, la Chine (Le Premier Empereur, réécrit dans le supplément "Aventures dans l'Empire des Ombres), la Perse, et l'Egypte, quatre scénarios qui se trouvent dans leur version première sur le site de TOC. J'avais eu pour projet de rédiger des scénarios à Constantinople (en 1453), chez les Incas, mais ça ne s'est véritablement concrétisé que dix ans après, avec la sortie de Byzance An 800. Et ensuite, oui j'ai playtesté des scénarios pour Cthulhu Byzance entre 2013 et 2016, et les scénarios joués sont à ma connaissance tous inédits.

avatar
Jazz

On est trois à avoir sortis des livrets pour Simulacres au début des années 90 : Pierre Lejoyeux (Ceux des Profondeurs), Jean-Pierre Pécau (Capitaine Vaudou et CyberAge) et moi (AE&MI). Sur les quatre, seul celui de Pierre Lejoyeux se rangeait dans la rubrique « horreur ».

Ca n’est pas une bien grosse vague, même si on y ajoute les auteurs qui ont mis les mains dans les HS Casu.

Personnellement, les logiques combinatoires type Simulacres n’ont jamais été ma came, mais chacun son truc.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Fytzounet
avatar
je n’ai jamais vu quelqu’un gêné par ce système y compris chez les néophytes (et j’en ai initié un paquet ).

Je n'ai jamais aimé ce système, depuis 25 ans. Résultat je ne joue pas avec ces règles de jeu.
Cela est plutôt compliqué de comprendre quels en sont les problèmes si tu ne joue qu'avec des personnes qui y adhèrent.
Moi le plus gros pb, c'est le MJ enthousiaste qui vient me dire "on fait un adc, on fait un adc, on fait un adc, on fait un adc" jusqu'à ce que j'accepte à cause du fluff, que je fasse suer toute la partie parce que mon cerveau est bloqué en mode esprit critique de gamedesign de système pourri bourré d'effets de portails (ie "tu rentre / tu rentre pas mais c'était pas prevu tu rentre quand même" : double wtf. Wtf 1 - pourquoi on lance les dés ? Wtf 2 - ok, ben si rien ne change, j'ai plus peur de rien, raconte moi ton histoire de fantômes sur rails qu'on en finisse).

Il y a surtout l'affect autour du jeu "qui fait que" le grand public lui excuse ce qui est inexcusable, et ce qui a été inexcusé pour d'autre jeux de l'époque type D&D.

Qu'on te prive d'agentivité dans un jeu d'horreur, c'est quand même le comble du comble du degré 0 de l'épouvante, pour moi.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Dohnar
  • et
  • Dany40
avatar
Jazz

Les wtf que tu décris m'ont plus l'air d'être dus à un scénario trop dirigiste qu'au système.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz
avatar
Dohnar

Trouver Objet Caché, Bibliothèque, Idée, on y revient toujours et encore.

C'est non seulement le système de conte qu'il faut modifier pour racotner une enquête, mais aussi d'autre trucs du jeu. J'en ai parlé vingt fois.
La création d'un personnage ne peut pas prendre "35 minutes et 47 seoncdes" cf l'autre thread, dans un jeu d'horreur. Cela créé des biais du Gardien dans le prix à payer pour crever un personnage au milieu d'une partie. Donc s'il y a toujours ces biais là, il y a une sorte de ceinture de sécurité / bouclier magique du Gardien autour des joueurs, qui fait que son illusionisme est sur-testé tout le long de la partie. Au bout d'un moment, en tant que spectateur, tu voit tout les trucs et tu n'y crois plus.
C'est exactement comme quand tu va voir un magicien-illusioniste au cirque et qu'il te dit "La magie existe, c'est merveilleux" en te monrtant pour la 23ième fois le même tour de magie.

Et pourtant en 2018 2019, il y a des solutions pour tout ça.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar
Jazz

Comme tu l'indiques toi même il existe un autre fil pour s'étaler sur les qualités et défauts du BRP.

Merci de ne pas importer le débat ici et de rester dans le sujet du présent fil.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jazz