Forum et relation avec éditeurs : attention à ce que vous écrivez ! 131

Forums > Communauté

avatar
avatar

Tout dans la mesure. Les éditeurs aussi ont des copains rolistes. Des fois dans la conversation tunfinisnpar dire que machin n'arrête pas de dire que [insérer propos]. Parce que les êtres humains discutent quoi.

Il faudrait garder un peu de mesure. L'oeil de Moscou et 1984 vont devenir le point godwyn de la liberté d'expression.

Julien Dutel

Raison de plus. C'est un petit milieu où tout se sait. L'éditeur sait fort bien qu'il y a des mécontents. Quel intérêt de prendre du temps pour lui rapporter des choses d'ordre général dont il a déjà connaissance, si ce n'est pour nuire à une personne en particulier.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Florent

Editeur : "Bonjour, vous semblez mécontent, nous vous proposons une solution"

Forumiste : "A quoi ça sert si ce n'est à lui nuire ?"

Non sérieusement Florent, à un moment, il faut redescendre. Ragnar a bien expliqué la situation. Et clairement ce qui a été le plus nuisible pour lui, c'est ce fil de discussion.

L'éditeur a contacté une personne mécontente dont il a eu le sentiment qu'elle faisait de la contre-publicité afin de trouver une solution pour mettre fin avec lui et son accord à la contre publicité. C'est pas super nuisible. Il ne s'est pas pris un procès en diffamation sur la tronche.

avatar

De toute façon chacun restera sur sa position, donc je suis d'accord ne voyons pas le mal partout et remercions les gens bienveillants qui s'inquiètent pour les souscripteurs se plaignant de ne pas avoir reçu leur commande en interrogeant à leur place l'éditeur, et les éditeurs soucieux de rembourser les clients qui n'ont rien demandé. Débat clos pour ma part.

avatar

j'ai pas trouvé mieux : https://www.youtube.com/watch?v=V_4CZu4ghMo mort de rire (elle était facile mais trop tentante, désolé)

ça sert à rien de s'écharper ici, on est pas là pour ça, on parle on discute, on échange, point, sinon je trouve que Hiver à bien résumé la situation. Et comme Florent j'ai un peu de mal avec les "balances", si quelqu'un n'est pas d'accord sur quelque chose je préfère qu'il vienne m'en parler directement, on en discute calmement et généralement ça rentre dans l'ordre, pas besoin de jouer les sous-marins pour bien se faire voir, ce qui bien souvent n'arrive qu'à une seule conclusion : foutre le bordel.

Par contre @Sanlioc59 : évidemment qu'un éditeur à le droit de réagir, encore heureux, mais encore faudrait-il qu'il vérifie avant de contacter quelqu'un à chaud en se basant uniquement sur un bout de message d'un seul post. Ce qu'ils ont visiblement fait après coup. J'espère d'ailleurs qu'ils ont remercié chaleureusement les personnes qui les ont vachement bien renseignées et trouvaient que je dénigrais AKA (à trop trop trop demander d'infos sur FE ? "rires"), pour le coup toute cette histoire n'est pas trop à leur avantage, bravo à eux. Enfin dernier point, pourquoi vouloir me rembourser directement un projet, en l'occurence Coriolis, sur lequel je n'ai jamais rien demandé, et dans ce cas pourquoi pas Fragged Empire sur lequel nous étions plusieurs à réclamer simplement des infos qui étaient annoncées et non tenues (on attend toujours d'ailleurs, psss mince j'ai encore osé) ? Bref si je n'aimais par leur taf je ne les soutiendrai pas, c'est aussi simple que ça. Par contre on est en droit de demander des infos.

On va redescendre, positiver, et voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. On se met en mode zen : si des gens demandent des infos sur un projet auquel ils ont participé, faut pas voir le mal partout, et penser que c'est uniquement veinal, qu'ils ont investis dedans etc mais aussi et surtout, en tout cas pour le JdR, parce qu'ils sont impatients par rapport à un projet, un jeu, un univers qui leur a donné envie à un moment donné, c'est plutôt bon signe non ? clin d'oeil

En tout cas vu que le sujet du fil a dévié sur les relations forumeurs/éditeurs et à ce qu'on écrit, on va décaler le débat pour ne pas cibler un seul éditeur et repartir dans le bon sens. Pour vous quels sont les éditeurs qui communiquent le mieux et si oui pourquoi, les exemples à suivre, etc ?

avatar

Tu as raison, positivons : mon exemplaire de Vampire l'Age des Ténèbres a une vingtaine de pages froissées sans doute mal passées dans les rouleaux d'imprimerie. Arkhane m'a filé un bon d'achat de 15¤, que je vais utiliser pour Star Trek. Voilà.

avatar

Oui Mathieu est assez réactif et d'ailleurs je suis content pour le carton L'Empire des Cerisiers, surtout avec la team derrière le projet c'est mérité et ça va envoyer du lourd, superbe gamme en devenir. amoureux

avatar

En tout cas vu que le sujet du fil a dévié sur les relations forumeurs/éditeurs et à ce qu'on écrit, on va décaler le débat pour ne pas cibler un seul éditeur et repartir dans le bon sens. Pour vous quels sont les éditeurs qui communiquent le mieux et si oui pourquoi, les exemples à suivre, etc ?

Ragnar

Aucun....

avatar

Ragnar a créé ce fil sous le coup de l'émotion pour s'adresser à ceux ou celui qui l ont dénoncé. C'est écrit dès le début de son post, puis repris en gras, après qu il ait expliqué comment il a été mis au courant.

Je trouve la réaction de l'éditeur directe et plutôt saine finalement. Relu sans émotions, c'est un rappel, de possibilité de retrait du projet, tout en signalant l'incompréhesion car le projet n'est pas en retard . (certes ce n'est pas le bon projet visé, mais c'est la réaction d'une personne humaine).

Ce n'est pas du tout " Tiens re-prends ton fric!" comme j ai pu le lire.

BBE avait fait de même pour mettre fin aux polémiques, ainsi que des particuliers. Cela a été rappelé dans les premières pages de ce fil.

Pour rappel, l'éditeur est une petite structure, géré par une personne seule, qui doit s'occuper de presque tout, excepté la trad. Je n'avais pas fait le rapport, jusqu 'à ce que, sur le fil de W4, quelqu un retranscive certain actif de la société : 1 pdg, 0 salarié et vu les posts de cette personne sur ce sujet, j'ai du mal à voir du positif dans son post.

Les pages 19-21 du fil W4 sont un reflet du phénomène.

Alors l'éditeur (une seule personne, pas une équipe) en question comment peut il le prendre?

Sur le fil W4 , dès que le nom de l'élu, regroupant trois entreprises, créé pour l'occasion, s 'est révélé, l'un de ses composants ( l'éditeur) s'est retrouvé la cible de certains posteurs sur des projets en retard ou mal traduit et de son passif.

A aucun moment , malgré mon rappel qu ils sont trois, l'analyse s'est portée sur les deux autres composantes. Des CA à 6 chiffres, une direction conséquence et de 10 à 40 salariés. Une nouvelle structure permettant de se reposer les uns sur les autres pour les divers domaines de compétence, dont un service de relation.

Même en mettant ceci, je me demande si j apprécierai de voir que ma société est mis en avant de cette façon. Cela donne l'impression de devoir se justifier, d'être scrutée et analysé par des individus, certes futurs clients potentiels, mais la démarche est spéciale.

Les retombées peuvent être catastrophique sur l'image de la nouvelle structure.

Nos propos et nos actions ont des répercussions.

Surtout sur une personne seule, qui se démène, et qui voit les embuches et les remontrances "bien fondée" (oui, ce sont des critiques positives, comme si la personne ne savait pas) s'accumuler, sur tous ses projets et presque tous les fils. Car ce n'est pas un posteur, c'est plusieurs qui prennent le relais.

J avais arrêté de suivre les commentaires de la PP de H&D ou de l'ON à cause des critiques, toujours les mêmes [critiques] finalement, quelque soit le projet et les actions ou propos mis en place par les éditeurs.

L'aspect débordement sur tous les fils est sâoulant à force.

Il serait préférable d'ouvrir un fil "encore une couche " parfois.

Dans le passé, les traductions n'étaient pas vraiment correcte et pleine de lourdeur ( AD&D1, RQ1 (3 VO), SR1, etc) les livres se décollaient, c'était du N&B, la qualité n'était pas celle d'aujourd hui et les structures étaient plus grosses pour certaines. Ce qui n'empêchait pas que des gammes s'arrêtent du jour au lendemain, ou sortaient de façon aléatoire (0-2 livres/an).

Il n'y avait pas d'internet pour venir s'exprimer, ni les effets que cela engendre.

avatar

Et comme Florent j'ai un peu de mal avec les "balances", si quelqu'un n'est pas d'accord sur quelque chose je préfère qu'il vienne m'en parler directement, on en discute calmement et généralement ça rentre dans l'ordre, pas besoin de jouer les sous-marins pour bien se faire voir, ce qui bien souvent n'arrive qu'à une seule conclusion : foutre le bordel.

Ragnar

Je n'ai pas l'impression que le terme de "balance" soit adapté ici : il ne t'a pas balancé à la police ou à une quelconque autorité. De ce que j'en comprend, il a juste informé AKA que quelqu'un était mécontent afin qu'AKA puisse faire ce que tu demandes : t'en parler directement. Si ce, ou ces, gars n'est pas AKA il ne peut pas te répondre en leur nom.

Je connais notre passé qui explique le rapport que nous (français) entretenons avec la délation, mais là j'ai le sentiment que c'est poussé un peu trop loin.

Là où je te rejoins complètement par contre, c'est qu'AKA aurait dû prendre le temps de comprendre la teneur de tes messages avant de te contacter.

avatar

En fait le soucis, Ragnar, c'est que tu pars du principe que la ou les personnes qui ont parlé à AKA t'en voulaient à toi ("elles auraient dû venir m'en parler"). Et jusqu'à preuve du contraire ça peut ne pas du tout avoir de rapport avec ça.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ragnar
avatar
Julien Dutel

Que des personnes m'en voulaient non et je ne vois pas pourquoi on m'en voudrait hein mort de rire (à part que je demande trop souvent des infos ? Que lorsqu'on nous dis qu'on va communiquer très rapidement on le fasse ? Roo), non ce qui m'a fait monter dans les tours et que je dénonce c'est la méthode, la façon de faire de certains et j'en voulai par la même occasion aussi à AKA pour avoir pris pour argent comptant ce genre de retours sans même vérifier (il semblerait qu'ils l'ai fait après coup). Le quiproquo est venu de mon tout dernier post sur le fil W4 (page 19 pour être précis) ou je disais que si c'était AKA et 7C j'étais moins rassuré (allusion au manque de comm' sur FE), ils ont donc certainement réagi à chaud en se disant "ah ouais effectivement le mec nous casse du sucre sur le dos alors qu'on lance un gros projet"... et on voit ce que ça peut donner. Des personnes signalent (pour parler poliment) que ça parle sur eux en mal sur tel forum, l'éditeur lit le message en question sans prendre en compte que le reste du temps je dis que leurs jeux sont bons (pire je pledge leurs projets) et que j'attends W4 en vf avec impatience, ensuite ils me proposent un remboursement sur un autre jeu que celui pour lequel j'aimerai simplement des infos (qu'ils promettaient à plusieurs reprises), bref de la merdasse en boite que tout ça.

Du coup le renommage du fil est bien trouvé : "forum et relations éditeurs, attention à ce que vous écrivez". Ca peut vite partir dans le n'importe quoi, être mal interprété, être sorti du contexte et l'effet internet amplifie d'autant plus les choses.

Que ça serve au moins d'exemple(s), d'un côté comme de l'autre. clin d'oeil

avatar

Je vais être honnête : je ne trouve pas que ça sert d'exemple. D'un côté ça cristalise le côté "les vilains contre la liberté d'expression" (on le voit dans certains commentaires), de l'autre ça me donne à moi la sensation que le mieux à faire au final c'est de ne pas communiquer (de façon publique ou privée). Parce que quand tu communiques, même maladroitement, ça donne ça.

Et de se contenter de trucs bien formatés au rythme qu'on veut sans aller plus loin.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ragnar
avatar
Julien Dutel

Pas envie de remettre des pièces dans la machine gêné (on va faire ça en MP).

Je dirai juste ici que communiquer me semble quand même plus sain que le contraire. C'est le manque de comm' qui agace la plupart des gens qui attendent des infos ou pire qui en demandent et qui ont en retour un long silence de plusieurs semaines, mois, années (l'exemple de OMG sur Broken World, pour ne citer qu'eux, est quand même assez incroyable, 4 ans de retard, plus d'un an sans infos officielles, remboursements impossibles...).

Je peux me tromper mais de ce que j'ai constaté, les éditeurs qui communiquent régulièrement ont moins de mécontants (même si on le sait ily en aura toujours) et les retards passent beaucoup mieux, les gens restent heureusement compréhensifs et il y a rarement des messages virulents comme j'ai pu lire ici ou là sur des éditeurs qui font silence. Après je ne sais pas s'il faut faire du formaté comme tu dis, ce qui serait dommage, mais en tout cas communiquer à tendance à rassurer et permet d'expliquer les choses plus sereinement.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Ragnar

Tout ce que je dis c'est que ce genre de fil, qui règle publiquement un truc qui aurait dû rester privé, est contre-productif.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV
avatar

En tout cas vu que le sujet du fil a dévié sur les relations forumeurs/éditeurs et à ce qu'on écrit, on va décaler le débat pour ne pas cibler un seul éditeur et repartir dans le bon sens. Pour vous quels sont les éditeurs qui communiquent le mieux et si oui pourquoi, les exemples à suivre, etc ?

Ragnar

les édition du 3e oeil, Mythic games, Batro games, Studios Deadcrows, Les XII Singes.

BBE sur certains projets (communication très inégales d'un projet à l'autre).

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Nioux
  • et
  • Ragnar
avatar
nunurs

Je pense que je vais acheter le dernier jdr mag, leur sujet sur le crowdfunding peut éventuellement aider à relativiser le "poids" des différents acteurs, et peut être du coup les moyens qu'ils peuvent consacrer à la comm

avatar
Julien Dutel

contre productif à quoi? à qui? si Ragnar doit assumer ses propos les Editeurs doivent aussi assumer leurs dérives quelqu'elles soient, accepter les critiques, à travailler à corriger le tir, ou s'en foutre. Si dans les métiers de l'art ou de l'édition, dans sa globalité, tu n'est pas prét à accepter la critique tu fais autre chose.....

quand les grenouilles veulent devenir des boeufs elles finissent par exploser.....

Ce message a reçu 2 réponses de
  • Julien Dutel
  • et
  • Fender
avatar
SmirnovV

Contre productif en règle générale. Les vilains éditeurs et tous ceux qui gravitent autour n'étant pas des robots, les gens qui gravitent autour n'étant pas des robots...

quant à "Si dans les métiers de l'art ou de l'édition, dans sa globalité, tu n'est pas prét à accepter la critique tu fais autre chose..." > A un moment il faut arrêter avec ça. Pour le coup (et là je parle de moi) je fais ce que j'ai envie de faire. Et si un jour j'ai envie de rentrer dans le lard publiquement d'un mec qui me sort une critique et qui à mes yeux n'a aucune légitimité à la sortir, je le ferai, tout aussi légitimement. Parce que les gens sont des êtres humains et que la liberté d'expression ne veut pas dire que l'on n'ait pas le droit de réagir, même négativement, à une critique.

Sérieusement, posez vous des questions. Ce genre de phrase, outre d'être à côté de la plaque, est totalement déplacé.

Personne n'a de devoir à subir juste par principe dans ces métiers.

EDIT : tiens, ben tu vois, je viens de le faire (et ça ne plait pas aux moinspouceurs apparemment qui ont un problème avec l'idée)... je ne te trouve pas de légitimité à me donner de leçon sur ce point précis et... je te le dis. Mais parce que je suis gentil au fond, je vais conclure par un "no hard feelings".

Ce message a reçu 1 réponse de
  • SmirnovV
avatar
Julien Dutel

A ba tu fais bien ce que tu veux ( je serais mal placé pour te dire le contraire) lui rentrer dans lard et une réaction légitime à mes yeux.

Pour quoi totalement déplacé et à coté de la plaque? il y'a beaucoup de domaine, métier ou la critique va bon train et si ca fragilise des individus au point ou ils perdent leur sang-froid qu'ils fassent autre chose c'est mieux pour eux dans leurs quotidiens.....

Edit: tu peux moqueur et tu peux aussi me rentrer dans le lard clin d'oeil mais ton taf et bien moins compliqué que le mien tu sais quand tu as 3 matchs en début de saison pour convaincre, dans la gestion de la critique et de la remise en question et du stress permanent tu peux perdre ton taff chaque inter saison (l'hivernale et l'estival ouai ça fait deux mort) et plus rien malade toi à part la page blanche...(blague) amoureuxcoeur

Communauté

Le rôliste reconnaîtra les siens