Attaque à distance (bonus) 16

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Chroniques Oubliées Casus

avatar

Hello tout le monde ! Voilà, je me permet de vous écrire pour poser une question par rapport à l'attaque à distance.

Que ce soit le cac ou on peut ajouter son bonus de force pour faire des dégâts ou encore le bonus d'intel pour les sorts, je ne comprends pas pourquoi on ajoute pas son bonus de dex aux des attaques à distance, risque d'être trop puissant ? Erreur dans le livre ? Merci à vous !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ulti
avatar
Kheyl

Bonjour Kheyl,

Non, on n'ajoute pas son bonus d'intel aux dégâts des sorts, sauf si c'est précisé dans la description du sort. Et pour les attaques à distance, certaines capacités permettent d'ajouter un bonus de caractéristique aux dégâts, mais ce n'est pas le cas par défaut. C'est voulu et c'est très bien équilibré comme ça.

avatar

parce que les dégats faits par une flèche qui atteint sa cible ne dépendent pas de la puissance du tireur mais de celle de l'arme, arc ou arbalète, uniquement (et de la flèche, mais on gère pas les flèches dans CO).

si on voulait être riguoureux, on pourrait ajouter la force dans les dégats d'un lancer de couteau, mais dans un souci de simplification j'imagine qu'ils ont considéré que les attaques à distance étaient majoritairement à l'arc et à l'arbalète.

avatar

Je sais pas si c'est la question, mais ma réponse concernait les dommages. pour le test d'attaque (savoir si ca touche ou pas), la dextérité est bien sur prise en compte

avatar

parce que les dégats faits par une flèche qui atteint sa cible ne dépendent pas de la puissance du tireur mais de celle de l'arme, arc ou arbalète

Dans la vrai vie pour le tir à l'arc c'est la force de l'utilisateur qui donne de la vitesse et donc de la force à la flèche, il faut beaucoup de force pour utiliser un arc long.
Pour les arbalètes et les armes à poudre la force est la même que cela soit un gamin de 10ans qui presse la détente ou une mamie de 95ans. En revanche il y a ensuite le soucis de la précision du tir ou de la force nécessaire pour le rechargement.

Dans chronique oubliées effectivement on ajoute pas de caractéristique aux dégats des armes à distances.
C'est effectivement bien comme ça sinon il n'y aurait plus vraiment d'intêret à prendre des risques au corps à corps. Ensuite un archer qui à une bonne force (score 13+) peu utiliser un arc long donc il passe de D6 à D8 DM, ce qui colle finallement à la réalité.

Pour avoir des bonus il va falloir prendre des capacités qui permettent de faire des tirs plus précis donc plus meurtrier, faire appel à des technologies qui rendent les trait d'arbalète plus puissant par exemple.

avatar

Règle maison si tu veux une arme à distance qui fait un peu plus de dégâts :

En plus de l'arc long (1d8 DM qui requiert une force de 13) on peut ajouter l'arc long composite (1d10 DM qui requiert une force de 15), et puis éventuellement un arc long composite de puissance (1d12 DM qui requiert une force de 17).

avatar

Sujet à débats.

Il y a diverses façons d'interprèter les choix techniques. Par exemple:

La faculté à percer une protection ou à faire plus de dégâts est liée à la masse du projectile et sa vitesse. On peut donc en déduire qu'un coup porté avec plus de FORCE fait plus de dégâts.

Pour les armes à projectiles, comme les arcs, la tension dépend du matériel de fabrication et du règlage de la tension, tout autant que du projectile et sa vélocité (forme et masse). Donc la FORCE peut jouer dans certaines limites. Pas assez de muscles ne permet pas de tendre l'arc correctement (moins de dégâts voire aucun). Il y a une limite à la tension acceptable de l'arc, au-delà il n'y a plus de bonus supplémentaire et si l'on force, il y a risque de casse.

Logiquement, il en va de même avec une arbalète, qui a des limites mécaniques.

Pour les armes de jet (hachette, couteaux, pierres ...) ce sont généralement des objets pré-définits en quantité de dégats. On peut partir du principe que l'arme est lancée avec la FORCE nécessaire pour faire les dégâts. Donc, c'est bonus de force inclus et pas en plus. Une dague lancée avec plus de force ne fera pas plus mal. Par contre, une pierre à l'échelle du lanceur aura une plage de dégâts adaptée. Un gnome ou un géant, c'est pas la même.

Mécaniquement parlant, la DEX n'apporte donc rien, de fait.

Par contre, comme dans les vieux D&D, on peut considérer que la DEX apporte plus de précision, donc peut blesser plus mortellement. Je n'en suis pas partisan, parce que la DEX apporte déjà un bonus au toucher, ce qui augmente les chances de faire des dégâts, donc des dégâts tout court. Je pars du principe que tout attaquant vise au mieux des circonstances et que sauf dans des circonstances spécifiques, dans un combat réel tu vises rarement bien, faute de temps et de cible lente ou énorme (ce qui est déjà inclus dans les bonus de taille) et encore faut il utiliser une arme qui le permette.

Tout ceci reste discutable, comme l'est par exemple le fait qu'un coup d'épée longue fasse autant de dégâts à un gnome qu'à un humain qui ont les mêmes points de vie.

Et surtout il faut se rappeler que les points de vie sont en fait des points de coup, donc de réduction/évitement de blessure mortelle. Vive l'abstration, parce qu'à chercher à être trop réaliste, on tombe sur un os peu ludique. Je me vois bien en peine de déterminer si une dague, une épée ou un lance à plus de chance, en un unique coup, de délivrer un coup mortel (one shot) à une cible fixe. Pour moi c'est kifkif. Mais face à une cible, sans armure, mobile, en alerte qui ne cherche qu'à esquiver? Je vous laisse avec cette question démon

Après dans un univers hyper high Fantasy, c'est au MJ et ses joueurs de voir, mais il faudra songer à revoir tous les monstres et adversaires qui eux aussi ont une DEX ( et accessoirement un bonus est peut-être déjà inclus).

Il convient aussi de se poser la question de ce que représente la DEX. Bien souvent, c'est aussi la rapidité d'action et de réaction (réflexes). Les meilleurs réflexes augmentent t'il la précision ou juste la rapidité?

Il n'y a donc plus qu'à attendre la réponse des designers....

(1,2,3, soleil ! ...) - rituel d'invocation de Kegron

EDIT: Grillé largement par Ulti, Romje, Nidhogg et MRick. splash Je vais vous lire de ce pas.

avatar

En plus de l'arc long (1d8 DM qui requiert une force de 13) on peut ajouter l'arc long composite (1d10 DM qui requiert une force de 15), et puis éventuellement un arc long composite de puissance (1d12 DM qui requiert une force de 17).

C'est une bonne idée effectivement, ça permet de suivre l'évolution de force de l'utilisateur lui permettant d'utiliser un arc de plus en plus puissant et demandant de plus en plus de force.

Il faut aussi savoir faire preuve de bon sens, si je crée un Ogre avec un arc à sa taille, évidement je vais aller sur quelque chose qui va au dela de 1D8 DM car c'est logique que celui-ci utilise un arc à sa mesure.
Il est aussi logique qu'une flèche basique de taille humaine ne fasse pas les même dégats qu'une flèche de la taille d'une lance prévu pour un arc gigantesque.

avatar

parce que les dégats faits par une flèche qui atteint sa cible ne dépendent pas de la puissance du tireur mais de celle de l'arme, arc ou arbalète

Dans la vrai vie pour le tir à l'arc c'est la force de l'utilisateur qui donne de la vitesse et donc de la force à la flèche, il faut beaucoup de force pour utiliser un arc long.

C'est moyennement vrai. il faut de la force pour l'utiliser c'est vrai, sinon ta flèche ne part pas. Mais du moment que tu as la force necéssaire pour tirer correctement, mettre "plus de force" ne fera pas partir ta flèche plus vite/plus fort/plus profond. Ca dépend essentiellement du réglage de l'arc. Au mieux être plus fort te permettra de pas avoir mal aux bras au bout de 20 tirs, mais pas de tirer sensiblement plus "fort".
Pour en revenir à CO, je considère que si le PJ a un arc et qu'il sait s'en servir, c'est qu'il a suffisament de force/technique pour le faire. Je ne connaissais pas la limitation force 13, et j'aime beaucoup l'idée des évolutions des arcs proposée par MRick content

Et pour les armes de lancer, (couteaux, hachettes, etc), lancer "trop fort" c'est aussi perdre en précision. Si on considère que le PJ essaie toujours de bien viser, alors il ne rajoutera pas plus de force que necéssaire pour "faire mal". Donc pas de bonus aux dégats ca me semble cohérent aussi.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • BeauBarbu
avatar

C'est aussi et surtout une question d'équilibre. La DEX donne déjà un bonus de DEF, elle apporte un bonus en attaque à distance, mais aussi au contact pour certains combattants. Si le bonus s'appliquait aussi aux DM, elle ferait un peu le café.

Donc le bonus de précision choisi est la Sagesse (perception) pour la voie de l'archer.

Mais comme tout choix c'est effecivement hautement discutable.

avatar
Romje

J'allais répondre aussi mais tu as un peu déjà répondu, je vais juste compléter. Dans la vraie vie, une fois que tu peux tendre l'arc pour tirer, c'est la tension des branches pour les arcs "classiques" ou les tensions des branches + les vecteurs de forces ds poulies pour les compounds, qui donne la force final (qui influent directement sur la distance et la puissance d'impact).

Par contre en effet la force propre du tireur, va lui limiter les arcs utilisables (les arcs à poulies demandes beaucoup de forces, même les plus "faibles", les arcs droits classiques les plus faibles demandent vraiement très peu de force (ce sont les arcs d'inititation pour les enfants de 10 ans, et c'est du 10 livres environ - adulte homme on va aller vers du 50 livres, alors que les compounds, pour les compétitions sont limités à 65/70 livres il me semble, mais peuvent aller beaucoup plus haut. Dans ma jeunesse, quand je faisais du tir à l'arc justement, je n'ai vu de mémoire qu'une seule femme qui faisaient du compound en compétition, localement, -pour expliquer un peu la force qu'il faut au départ pour tendre ces arcs- )

Excusez-moi pour me moment nostaligie sur le tir à l'arc, cela me ramène des dizaines d'années en arrière...

avatar

Règle maison si tu veux une arme à distance qui fait un peu plus de dégâts :

En plus de l'arc long (1d8 DM qui requiert une force de 13) on peut ajouter l'arc long composite (1d10 DM qui requiert une force de 15), et puis éventuellement un arc long composite de puissance (1d12 DM qui requiert une force de 17).

MRick

Qu'est-ce que tu appliques pour la portée ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • MRick
avatar

Merci à vous pour vos réponses ! content

avatar

Salut à tous,

je profite de ce topic sur les armes à distances et plus précisement sur les arcs pour vous posez la question suivante :

en parcourant le livre de règle j'ai bien noté les valeurs de portée maximale pour l'arc en revanche il n'y a aucune mention à l'utilisation de l'arc au corps-à-corps. Ma question : avez-vous lors de vos parties instaurez une distance d'éloignement mini du cac pour utiliser un arc ?

Merci pour vos réponses content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Romje
avatar
Apolita

perso, en tant que MJ, je donne généralement un malus de -2 ou -5 pour l'utilisation de l'arc au CaC, selon les circonstances.

mais si le PJ justifie une possibilité de déplacement ou de mise en bonne position, je lui accorde sans soucis

avatar
Alkor

Je gardais la portée de l'arc long de base, pour faire simple...

Il est vrai que logiquement ces arcs pourraient peut-être tirer plus loin, mais en pratique, dans une partie c'est hyper rare d'être au delà de la portée d'un arc long.