Participez avec moi à écrire un scénario d'extraction ! 14

Forums > Créativité

avatar

Salut les copains,

je reviens d'un week-end de ma fameuse maitrise sur ma campagne Runequest. On approche bientôt la trentaine de scénarios et mes PJ m'en demandent toujours encore mort de rire

Samedi soir, mes joueurs ont décidé d'aller faire un raid sur le clan voisin. Dans les coutumes de mes vikings, le raid est une sorte d'interville où on va piquer les vaches sans trop verser de sang. Ce clan voisin (le clan de la Vache Rouge) a quelques jours plus tôt, goudronné, plumé et masqué d'un bec l'un des paysans PNJ du clan des PJ. La raison : mes PJ sont alliés avecun clan lointain d'Hommes-Canards. Comme nous sommes dans une culture de vikings et de barbus au sang-chaud, le clan voisin a décidé de se moquer du clan des PJ car oui, être ami avec Donald Duck qui porte une épée c'est très drôle en soi. Voire hilarant !

Ainsi mes PJ décident de faire une vendetta, et donc d'aller de nuit, faire cramer un batiment, quelques champs et pourquoi pas tuer quelques paysans. Dans la foulée de cette vendetta, l'un de mes PJ (et pas pour la première fois), a pris une initative Role Play qui a mon sens, lui méritait véritablement la perte définitive de son personnage. Je m'explique : son personnage a saisi quelques kilos d'or du clan des PJ sans avertir les personnages (il m'a glissé un petit mot), et s'est présenté tout seul face au chef de clan dans sa propre maison en sortant des ombres pour lui dire : je viens vous proposer la paix.

Grosso modo, le centre du village était entrain de cramer (une chaumière ainsi qu'un silo à grain brulaient au même moment), et le PJ me sort son discours. Dans une autre situation, comme je le lui ai dis, par exemple où les PJ seraient intervenus en mission diplomatique de manière officielle, cela aurait pû passer ; mais là, alors que ses camarades viennent de tuer une quizaine de personnes (une douzaine de paysans, quelques guerriers et 2 hommes d'armes de métier) + mettre le feu au batiment, il me joue cela.

J'ai réagi de la manière suivante : un garde du chef de clan lui a porté un premier coup, je lui ai laissé le choix de s'en aller. Mon PJ a continué son discours, le bras ensanglanté. Mon PNJ garde lui a porté un second coup, mon PJ a encore insisté. Au lieu de le tuer, j'ai décidé que mon PNJ garde l'assomait aussi simple que cela.

Les autres PJ, fiers d'eux, sont retournés chez eux et s'aperçevant qu'il manquait quelqu'un. Ils ont reçus, quelques jours plus tard, une demande d'une rançon gargantuesque s'ils veulent revoir leur ami PJ, désormais otage et traité comme esclave.

Je suis entrain de préparer ce scénario d'extraction ; j'ai imprimé en 2x2 un plan de nuit d'un village tout banal et aimerai obtenir votre aide. Toutes idées d'évènements, un chien qui renifle, un incident par-ci, une idée par-là, est bonne à prendre !

J'ajoute également que ce n'est pas la première fois que mon PJ se met dans une telle situation mais également qu'il met la table dans une situation délicate. Il a déjà tué à plusieurs reprises des PJ (un mauvais jet sur un tir à l'arc mais avec une prise consciente qu'il pouvait toucher, à chaque fois, ses alliés), se fait remettre à sa place constamment par les PNJ qui représentent l'autorité de son propre clan (voire des étrangers).

J'ai même dû, dans une liste d'objectifs que je distribue à mes PJ s'ils veulent obtenir leur point de destin à la fin de chaque année, lui écrire l'objectif suivant : ne pas blesser une seule fois un PJ au cours de l'année RP (si cet objectif venait à ne pas être accompli, alors la fiche de l'objectif est annulée même si tous les autres sont remplis).

Je veux lui faire comprendre que si les PJ n'aboutissent pas à ce sauvetage in extremis et ô combien dangereux, son personnage sera perdu. Il restera donc l'esclave en arrière-plan et j'envisagerai la création d'un second personnage. Sauf que là, comme vous l'aurez compris, il ne s'agit pas d'un problème de personnage, mais de joueur. Mon joueur est très marginal, a du mal à s'intégrer etc ; toute la table, et moi-même lui expliquons régulièrement le pourquoi du comment. Il y a une évolution et même une certaine amélioration, mais parfois cela n'est pas suffisant.

En même temps d'obtenir quelques idées pour ce scénario d'extraction, j'aimerais également obtenir votre aide pour lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu'il doit s'intégrer à l'ambiance générale (on peut jouer un personnage marginal sans être marginal soi-même à la table).

Merci par avance les copains content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Xandrae
avatar
Flex

Deja a vouloir trop parler, son personnage peut s'etre fait coupé la langue. Il devra prendre le temps d'apprendre un autre moyen pour communiquer. ca le fera reflechir pour les prochaines fois. (en contrepartie si tu veux pas etre mechant tu lui filera un bonus en visée)

Ensuite, il peut etre attaché au centre du village et se faire jeter des pierres tout les jours par les enfants et autres. Si après cette humiliation, le personnage est encore joué comme marginal et ne rentre toujours pas dans les rangs, c'est le PJ le le soucis.

Je connais pas trop l'univers de runequest et ou en est la magie a ce niveau, mais un cercle d'"alarme " (ou un fil caché avec des cloches) pour quiconque essaierai de rejoindre la victime, c est assez vicieux, et ca reveille du monde et attire des gardes.

Son personnage pourrait etre tellement mal en point qu'il aurait du mal a marcher, et ralentirait le groupe qui essaye de le sauver. (fatigue, alimentation, jambes cassées,...)

Pour la mission d'extraction, plusieurs choix possible:

  • Repondre positivement a la demande de rancon
  • Repondre negativement a la demande de rancon
  • Ne pas répondre

Ensuite en fonction de cela tu choisiras le comportement du clan adverse. PJ tué / gardé pour l'echange / reduit en esclavage.

Ensuite tes PJ choisiront se qu'il veulent faire:

  • Aider leur camarade en payant la rancon
  • Aider leur camarade en delivrant un guerre totale
  • Aider leur camarade de maniere fourbe pendant la nuit
  • Aider leur camarade pendant la journée
  • Ne pas aider leur camarade et le laisser mourir

Et pareil en fonction de leur choix leur proposer des petites variantes ou approches différentes.

Si leur choix s'est porté sur le sauvetage pendant la nuit. Au dela des gardes, et des systemes d'alarmes, n'hésite pas a faire tomber tes PJ sur d'autres prisonniers, ou ils auraient le choix (ou pas) de les libérer.

Dans le cas ou il serait reduit en esclavage, il faut que tes PJ trouve l'endroit ou est le prisonnier: Donné a un fermier au alentours du village? Vendu a un autre clan? tu as tellement de possibilité pour faire perdre du temps a tes PJ et surtout leur faire prendre le risque d'aller au centre pour rien.

Bon ca n'a peut etre rien d'original mais tu as deja de quoi faire avec ca et ton imagination pour agrementer d'autres epreuves.

avatar

Je pars du principe que si l'intérprétation du joueur est cohérente avec son personnage, il n'y a pas de souci.

Tout dépend de la personnalité de son personnage. Si il l'a créé avec un profil d'enfoiré, il la joue enfoiré, normal. Il subit les contrecoups de ses coups de pu... mais ne devrait pas être sanctionné gravement, jusqu'à la mort de son perso.

Si par contre il ne se comporte pas du tout comme son perso l'exige, là on a un souci.

De toute façon les autres PJ n'ont aucune raison de le sauver après le coup qu'il leur a fait, à moins de jouer sur les valeurs du clan, la fraternité, ou sur sa réputation (on n'abandonne pas l'un des siens à l'ennemi).

En l'état des choses, la seule solution est une mission d'exfiltration, en mode bourrin ou en mode infiltration.

Mais c'est sûr que s'ils le récupèrent, il va en ch...

avatar

C’est l’extraction définitive du joueur lui-même qu’il faut faire ! 😂

avatar

Ensuite, je ne sais pas si le village du clan adverse est connu, mais tu peux aussi prevoir une mission de reconnaissance avant la mission d'extraction.

avatar

Dans Glorantha (Pax ou Passe du dragon), si j'avais une telle situation à gérer à ma table voici ce que je ferais.

Lors du scénario d'extraction je ferais jouer un pnj mercenaire prétiré au joueur dont le personnage à été capturé. De préférence un PJ bien bourrin et clairement supérieur en puissance aux autres PJ. J'indiquerai à ceux-ci que le chef de clan les a pris à part et leur à expliqué qu'il est ulcéré par le sans gène de ce personnage mais que c'est un hôte (qu'il est particulièrement balaise) et qu'il ne peut pas réagir comme il le souhaiterai. Par contre, si celui-ci se faisait capturer par le clan ennemi ... ce serait vraiment pas de chance.

Ensuite lors de la tentative d'exfiltration, les personnages apprendrai que le captif à été revendu a un clan Morocanth de passage et que devant l'insolance de ce dernier, ceux-ci lui ont immédiatement appliqué le rituel le transformant en homme-animal. Ou mieux, si tu peux amener cette situation, une fois capturé, le PNJ mercenaire assiste à la fin de ce rituel.

Après la partie, n'hésite pas à débriefer avec ton joueur et à voir avec lui si ta façon de mastériser lui convient. En lui précisant bien que toi, tu reste totalement ouvert au dialoguedémon (et si tu es décidemment trop gentil, laisse lui entendre que s'il tient à son personnage, il ferait bien de motiver ses camarades à trouver le contre rituel).

Edit : je suis un vieux joueur/MJ et j'ai finit par comprendre que si tu ne tue pas un personnage de temps en temps (lorsqu'ils font n'importe quoi comme dans le cas présenté), les joeurs ont tendance à se la jouer jeu vidéo bien plus que jeu de rôle.

avatar

Salut les copains,

je tiens à tous vous remercier personnellement ! Merci beaucoup pour vos remarques et vos idées. Je vous informe maintenant de ce que j'ai l'intention de faire.

Dans un premier temps, j'ai appelé le PJ concerné. Je lui ai dis que son personnage a été vendu à un thane du clan de la Vache Rouge et était devenu un esclave. Il portait des chaines aux chevilles et des haillons. Il dormirait par terre, dans le salon dans un coin sur une pailasse. De plus, on lui a mis un collier qui le démoralise en permanence avec un effet sur sa magie qui réduise quasiment tout son potentiel à néant. Lorsqu'il se balade dans la rue, n'étant plus membre de la société actuelle car esclave, n'importe qui pouvait (et le faisait) le frapper.

Son personnage a également fait la rencontre d'un autre esclave dans cette maison. Il s'agit d'une jeune femme à la peau tannée et qui ne parle pas du tout la langue. Cette dernière lui enseigne les rudiments du métier : nettoyer les latrines, préparer à manger, nettoyer les animaux, etc, etc (toutes les sales besognes).

Dans un second temps, je lui ai dis que malgré tout cela, et connaissant le caractère du personnage, il a fait une tentative de fuite. Il y est arrivé ! Pendant 3 jours, fuyant dans une direction aléatoire à travers forêts et bosquets, il avait une battue aux trousses. Arrivant à semer ses ravisseurs, le personnage a posé le pied sur un territoire complètement inconnu et différent de ce qu'il connaissait. Une bande de trolls (les trolls de Stafford sont différents des trolls de Tolkien) lui ai tombé dessus. Ils l'ont dévoré vivant et ont réalisé un rituel. Le personnage s'est réveillé...

... En étant lui-même un troll. Fin.

Je n'ai pas tué son personnage. Mais il n'est plus du tout jouable. Il a eu une fin ; et je me laisse le privilège de pouvoir utiliser ce personnage dans un moment de ma campagne (dans longtemps). J'ai fait une remarque à mon joueur ; si cela se trouve, ton personnage transformé en troll pourrait se montrer plus utile et nécessaire auprès de la table entière au cours d'une scène dans une séance que ton personnage "normal" humain depuis tous ces 25 scénarios précédents.

Dans un troisième temps, je l'ai invité à préparer un nouveau concept car nous nous voyons pour créer un nouveau personnage dès demain après-midi. Le mot d'ordre est : intégration à 100 % à la table et dans le jeu. Je lui ai donné plusieurs pistes qui peuvent lui plaire !

Par ailleurs et enfin, je vais tout de même construire ce scénario d'extraction. La disparition de ce personnage-esclave sera un secret auprès des PJ. Je veux voir leur réaction à la table sans connaitre tous ces éléments afin de ne pas influencer leurs décisions RP. En effet, selon moi, même si mes PNJ représentants du clan de ma table vont opposer une légère résistance à aller extraire l'otage dans le clan voisin, les PJ eux bien au contraire le veulent. J'ai une table très soudée et il y a énormément de cohésion entre les personnages (beaucoup de Role Play pendant de longues minutes. C'est le plaisir ultime pour tous MdJ).

Je vais donc préparer un scénario comme si de rien n'était : proposer à quelques uns d'entre eux de se déguiser la journée pour connaitre le terrain du centre du clan, parler à la population, deviner où se cache l'esclave (et comme il y a une femme qui ne parle pas la langue et qui est une esclave bien connue, cela ne pourra que conforter mes PJ que oui, leur ami est toujours là et en vie). Ils iront la nuit mettre le feu à un champ pour une diversion et fileront tout droit dans la grande maison du thane pour extraire l'otage.... Mais pas le bon. Le feront-ils d'ailleurs, avec cet otage inconnu ? Voilà un choix moral que j'adore faire.

Ils vont devoir rentrer chez eux, avec dans les mains une otage (une vraie esclave), tandis que la disparition de leur ami sera plus ou moins validé par des indices en cas de RP avec les gardes ou population (quoi, l'esclave a réussit à s'enfuir y'a 2 jours ! Celui qui était bossu et qui venait du clan des PJ ! ).

Et cerise sur le gateau : le joueur dont le personnage est devenu un troll, aura entre temps créé un nouveau personnage, et fera sans doute parti de la mission d'extraction. Il ne devra absolument pas influencer les PJ ni les personnages et devra conserver ce secret avec moi et en aucun cas le révéler (lorsque je l'aurais décidé du contraire).


Qu'en pensez-vous ?

Désolé du pavé !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sigfrid
avatar

Tu lui as fait comprendre qu'il est un troll, en somme...

avatar
Flex

Tu peux aussi faire cette extraction uniquement avec les autres joueurs (sans le joueur dont le PJ est prisonnier). Prévois ça en court aparté avant votre séance habituelle. Tu demandes alors au dernier joueur de venir un peu plus tard.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zemb
avatar

Florent : je n'y avais pas pensé ! J'ai trouvé ça drôle !

Sigfrid : ça peut se faire en effet, je pense que ce que tu proposes est mieux de ce que j'avais en tête. Je pars donc sur l'idée suivante : l'extraction de l'esclave se fera sans le PJ concerné à la table. Je pense qu'en une bonne heure de jeu cela peut se terminer (et je tiendrais à mettre du rythme). Pour le reste de la soirée, le PJ viendra faire son apparition à la table avec son nouveau personnage !

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Florent
avatar
Flex

Le pb c'est que toute ton histoire se déroule hors-champ, or si tu inventes une histoire tout seul chez toi, on s'éloigne de l'essence du jdr. Je pense qu'il ne faut pas méanger joueur et PJ, et accepter l'idée qu'il joue son perso comme un enfoiré, pour moi en tant que MJ et même joueur, je trouve que ça rajoute du piquant et ne devrait pas être sanctionné par la fin du perso.

Sur Pathfinder, j'ai déjà quitté une salle en feu sans aider mes camarades, même une fois dehors. Ils ne connaissaient pas encore la personnalité de mon PJ, et je voulais le jouer comme ça. Ca ne veut pas dire que je ferais pareil dans la vie, hein moqueur

Ce message a reçu 1 réponse de
  • FredDeLyon
avatar
Sigfrid

Demande lui de venir à l'heure et de s'occuper des pizzas !

avatar
Florent

De ce que j'ai compris, ce n'est pas un "jeu de rôle" de la part du joueur. C'est juste sa personnalité, au joueur.

Si c'était conscient et assumé, que le personnage était joué selon ce qui a été défini par le joueur, cela ne poserait pas de problème, donc.

Le problème, a priori, c'est que le joueur fait juste n'importe quoi, comme il réfléchit lui-même, et non pas comme il souhaite jouer et faire réfléchir son personnage.

Le MJ a parlé de marginalisation du joueur, pas du personnage...

avatar

Fred de Lyon ajoute des détails importants Florent : c'est parce que le joueur se marginalise qu'il y a un soucis avec le personnage. Dans ta situation, nous avons tous déjà plus ou moins fait des coups de putes à nos amis de jeux sur table (le petit lien de sang à vampire qui passe discrètement par exemple), mais là c'est encore différent dans mon cas !

En tout cas, la création du nouveau personnage s'est très bien passée. Un personnage très intégré sur le papier, des compétences sociales et surtout un cadre du MJ (donc moi, hinhin) pour éviter que la situation ne recommence ! Je pense que cela peut très bien se dérouler. La prochaine partie le 24 du mois !

Encore merci à tous. Coeur coeur love coeur