Greyhawk version D&D5 ? 146

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Salut à tous et toutes

Je viens de lire l'avant propos et plutôt que de faire jouer Invincible dans Osgild, je me demandais si je ne le ferais pas jouer dans Greyhawk (best setting ever !! ). Je n'ai pas encore lu la campagne dans son ensemble mais je pose quand même la question aux auteurs : si je me doute qu'il soit possible de faire jouer la campagne a peu près partout, dans le cas de GH, quelles particularités soulignerez-vous ? Est-ce qu'il y a des modifications ou des précisions qu'il faudrait apporter au niveau BG ?

ps : je conçois que si j'avais lu la campagne, j'aurai déjà une idée mais j'attends d'avoir le bouquin entre les mains clin d'oeil

avatar

Je plussoie, best setting ever !

avatar

Ça fait plusieurs fois que je vois des gens vanter les mérites de Greyhawk, mais je n'ai aucun souvenir d'avoir vu le moindre livre "campaign setting" pour cet univers au cours des 20 dernières années.

Ça date de quand la dernière fois qu'il y a eu un sourcebook pour cet univers ?

Je précise que ce n'est pas un troll, au contraire, je crois que si vous restez fidèles à cet univers malgré les ingratitudes de WotC et TSR, c'est tout à votre honneur, mais pour les "nouveaux" (ahem j'ai commencé AD&D en 1995), ça reste assez mystérieux comme univers (en dehors de dieux qui sont connus notamment grâce à D&D 3.)

avatar

La dernière version vf est de 2002.

http://www.legrog.org/jeux/d-d3-dungeons-and-dragons-troisieme-edition/greyhawk/atlas-de-greyhawk-fr

personnellement je n'ai jamais aimé la V4, donc je ne sais pas si il existe des campaign setting Greyhawk pour DD4.

Ce message a reçu 2 réponses de
  • MRick
  • et
  • alanthyr
avatar
David639

Ah OK, mais en fait ce n'est pas sorti chez WotC, c'est pour ça que je l'avais raté !

avatar
David639

non la seule version, la vraie, l'unique, c'est la version D&D / AD&D. clin d'oeil

Il y a des suppléments et scénarii absolument mythiques (Iuz The Evil, City of Skulls, Vecna Lives !, Queen of the Spiders, The Marklands, From the Ashes, Temple du Mal Elémentaire, Five shall be one et Howl from the North ... oui oui j'arrête ^^) pour moi...cool

Il y a sans aucun doute un petit côté madeleine de Proust dans tout ça, je vous l'accorde.

Et en effet, il y a très peu de matériel qui soit sorti concernant GH depuis 20 ans (sauf l'atlas). Je n'ai jamais compris pourquoi WotC a choisi de faire l'impasse (que dis-je ... de condamner au fin fond du donjon ...) l'univers de GH. Une histoire de droit ou de contrat peut être ?

Mais pour présenter le monde de Greyhawk en une phrase je dirai qu'il est l'ancêtre de Golarion car je vois dans ce dernier pas mal de similitude : une ville phare, et des pays similaires (même s'ils restent différents bien sur)

Edit : et je me suis toujours dit que si un jours je devais gagner 100 Millions au Loto, je rachèterai les droits pour en faire une réédition moqueur

Ce message a reçu 2 réponses de
  • MRick
  • et
  • Sauriak
avatar
alanthyr

C'est marrant parce que moi j'ai vu dans Golarion un successeur des Royaumes Oubliés, car il y a aussi pas mal de similitudes ! plaisantin

Surtout qu'au moment où je découvrais Golarion, WotC était en train de massacrer les RO à grand coups de continents qui se téléportent et de nouvelles races qui apparaissent par magie (époque D&D 4)...

avatar
alanthyr

Alanthyr, dans mes bras..... ! amoureux

avatar

un petit tour sur DDD:
http://www.donjondudragon.fr/univers/greyhawk.html
une âme charitable pour faire un lien cliquable? Faudrait que ZeBoss fasse quelque chose à ce sujet. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar

Ah Greyhawk... Je reviens, et je vais en mettre une tartine, vous l'aurez voulu !

avatar

Attention, vieille liche en approche ! mort de rire (et c'est un compliment cool)

avatar

Zagig n'est pas une liche, c'est un demi-dieu content

avatar

Là on est chaud pour lire le pavé. plaisantin

avatar

Et Bim !!! Vous l'aurez voulu ! Fallait pas me chercher !

La petite histoire de Greyhawk (best setting ever)
À partir de 1978, commencent à sortir des modules pour AD&D (le premier module publié étant The Temple of the Frog dans le supplement II Blackmoor de D&D), numéroté G1, G2, G3, D1, D2, D3, C1, T1, S1...
Tous ces modules (la plupart écrit par Gygax) se passent dans l'univers de leur auteur. Il en parle aussi dans la revue Dragon magazine. Il est surpris de la demande des lecteurs d'en savoir plus. Alors sort en 1980 le Gazeeter, 32 pages, et deux immenses cartes du monde, une première niveau taille à l'époque, illustrées par Darlene.
Les gens en veulent plus. Alors que la série des modules continue (la série des S, Q1, et j'en passe), en 1983 sort la boîte World of Greyhawk. On retrouve les deux méga cartes, et deux livres (80p et 48p, de background, du jamais vu à l'époque non plus). À partir de là, Gygax veut développer son univers et sortir des modules estampillés Greyhawk, et la série des WG commencent avec le WG4 Forgotten Temple of Tharizdun (où sont passés les WG1/2/3 c'est un autre sujet). Puis à partir de 1985 les choses se gâtent. Trahison des frères Blume, la conspiration de Lorraine Williams, c'est encore une autre histoire, mais Gygax en a marre et claque la porte de sa société. Il n'obtient pas de conserver les droits sur son univers, juste les noms propres qui sont des anagrammes de noms propres réels. Il continuera d'écrire des romans faisant suite aux deux publiés chez TSR, en changeant des noms, mais ça reste du Greyhawk. On passera sur la série de romans écrits par Rose Estes, les connaisseurs comprendront...
Chez TSR, ils ne veulent pas mettre le monde Gygax en avant. Ils achètent l'univers d'un contributeur au Magazine Dragon et le publie en 1987 (Forgotten Realms campaign set), univers qui sera énormément développé par la suite contrairement à son frère aîné.
Mais il y a toujours des fans de Greyhawk qui réclament des suppléments et des modules sur leur univers fétiche.
De 1988 à 1993, il sortira un certain nombre de modules et des boxed sets. L'univers subira un chamboulement terrible qui va diviser les fans : ceux qui aiment et ceux qui détestent. Cela a commencé par deux scénarios WGS1/2 suivi d'un boite "wargame" Greyhawk Wars, et la carte géopolitique (et même fantastique au désespoir de certains) est changée, et une nouvelle boite présentant l'univers sort : From the Ashes.
(Petite anecdote encore, il y a à cette époque, une grosse allusion à la guéguerre envers Gygax qui s'immisce dans le jeu, j'en avais parlé sur un autre fil).
Certains modules de l'époque ne sont pas considérés Canon d'ailleurs, tellement leur lien avec Greyhawk est ténu (WG9/10/11), ou complètement humoristique et parodique (WG7).
Bref à partir de 1993, c'est la fin de Greyhawk pendant quelques années. Des suppléments avortés (comme le Ivid the Undying de l'excellent Carl Sargent, par chance, il sera téléchargeable gratuitement en rtf, et superbement mis en forme par des fans). Une campagne originellement prévue pour Greyhawk sortira en générique (The Night Below par Carl Sargent, encore lui).
Et en 1998, Greyhawk renaît de ses cendres après avoir continué de vivre parmi les fans. Jusqu'en 2001 va se succéder plusieurs suppléments et scénarios mettant à jour l'univers, développant des régions, et avançant la timeline. Parmi l'équipe de l'époque, un certain Erik Mona qui postait sur des boards AOL de l'époque sous le pseudo Iquander the sage.
L'univers de Greyhawk devient même l'univers de base de D&D3, et l'univers pour la campagne RPGA ! Un gazeteer présentant le monde (à l'image de celui de 1980) et un sondage a lieu pour savoir si les joueurs de la RPGA network seraient intéressés par un plus gros supplément sur l'univers. La réponse est oui, et le Living Greyhawk Gazeteer sort dans la foulée (traduit en français sous le nom d'Atlas de Greyhawk chez Spellbooks).
Et ce sera le dernier vrai supplément sur Greyhawk. Il faudra attendre 2006 pour avoir la sortie de Expedition to the Ruins of Greyhawk (j'y reviendrai plus tard).
Au début de l'époque D&D3, on trouve quelques éléments de background typiques de Greyhawk dans les suppléments génériques de D&D (des classes prestiges adaptées à l'univers par exemple, comme le Chevalier Protecteur du Grand Royaume qui deviendra juste Chevalier Protecteur en 3.5 avec le background évacué).
En parallèle, ça bouge un peu plus du côté de la RPGA, ils sortent des Living Greyhawk Journals, qui sont envoyés aux abonnés. MAis au bout de cinq ou six numéros, ce n'est pas très rentable, alors le Living Greyhawk Journal passe dans la revue Dragon Magazine (et plus tard Dungeon Magazine).
À cette époque, les mags ne sont pas assez rentables pour WotC, et ils vendent les droits à une nouvelle société du nom de Paizo (où travaille un certain Erik Mona encore lui).
Sous l'ère Paizo, les magazines Dungeon et Dragon se développent de belle manière, et donnent la part belle (du moins continuent de proposer des choses) à Greyhawk, même après l'arrêt du Living Greyhawk journal. Un certain Sean K Reynolds proposent des articles intitulés Core Beliefs qui détaillent les dieux et leur culte de manière détaillée comme jamais. Un certain James Jacobs écrit des articles sur les Princes Démons de donj (ne Démonomicon d'Iggwilv), et notamment le premier adventure path est publié dans Dungeon. Il y en aura deux autres. Tous se déroulent dans Greyhawk, même si officiellement, ils sont génériques (consigne de WotC). Cela va même un peu plus loin, Paizo ne peut pas utiliser certains noms de Greyhawk dans ces Adventure Paths. Par exemple, impossible de citer the Free City of Greyhawk, cela deviendra simplement la Free City. Des PNJs importants de Greyhawk changent de nom, comme Tenser par exemple. On découvre le destin d'un membre du Cercle des Huit disparu dans un plan (sombre détail obscur de la boite City of Greyhawk de 1989), qui change de nom aussi pour la forme. On retrouve des éléments d'un adventure path à l'autre (les connaisseurs de Golarion sauront maintenant d'où vient cette manière de faire de Paizo), comme des PNJs qui apparaissent dans chaque AP, etc...
On arrive en 2006, et WotC décide à la grande surprise des fans de Greyhawk de sortir un scénario intitulé Expedition to the Ruins of Greyhawk (dans la continuité de leurs Expeditions to). Il est écrit par Erik Mona, James Jacobs et Jason Bulhman. Trois noms que les connaisseurs de Pathfinder connaissent forcément... Car ces trois individus sont des fans de Greyhawk (pour certains on aura déjà compris), et Jason était impliqué pendant des années dans la RPGA et la campagne Greyhawk... Ce scénario est un petit bijou, en plus d'apporter du background, il apporte des réponses sur des éléments de Greyhawk, une référence pour moi. Et dedans, histoire d'enfoncer le clou de ceux qui pensent que les AP de Dungeon ne se passent pas dans Greyhawk, Erik Mona fait remarquer sur le défunt forum de WotC qu'au moins trois PNJS de cette campagne sont dans Age of Worms (deuxième AP de Dungeon). Le troisième AP, Savage Tide, emprunte l'île de la Terreur à Mystara, mais il regorge encore de plein de choses, piochées notamment dans le supplément The Scarlet Brotherhood), et pour un connaisseur, il est particulièrement agréable de remarquer toutes ces petites choses, autant d'easter eggs comme on dit.
Malheureusement, toute bonne chose a une fin, et WotC en voulant faire sa 4ème édition, décide de retirer les droits de Dungeon et Dragon magazines à Paizo, pour en faire des magazines numériques uniquement. Heureusement, ils leur laissent finir leur publication pour aller jusqu'au dernier scénario de l'AP en cours. Mais tout cela est très amer, car en tant que fan de Greyhawk, sur les forums Paizo de l'époque, ils avaient commencé à teaser le prochain AP du magazine, qui devait parler d'une guerre entre la Célène et l'Empire Orque du Pomarj... Une belle histoire fort prometteuse dont on ne saura probablement jamais rien.
Au passage, le premier AP de Paizo dans Dungeon a été compilé de belle manière dans The Shackled City Adventure Path harcover (qui contient notamment des passages coupés lors de l'édition magazine). Paizo voulait faire de même pour Age of Worms et Savage Tide, mais WotC s'y opposera jusqu'au bout...
Et tout ça pour dire que les auteurs de Golarion ont beaucoup puisé d'inspirations plus dans Greyhawk que Forgotten Realms. James Jacobs notamment disait que la cité elfe noire de Golarion tenait beaucoup plus d'Erelei Cinlu que de Menzoberranzan.
Bon, j'ai fait pas mal de petites digressions et d'anecdotes, mais faut pas me lancer sur Greyhawk. Cet univers est passionnant, et il est le coeur original de D&D. Nombre de choses de D&D (des sorts, des monstres, des objets magiques) viennent de Greyahwk et notamment de la campagne originale de Greyhawk jouée par Gygax, Kuntz et consorts au tout début des années 1970.
Je pourrais continuer à en mettre des caisses (je comptais pas en mettre autant au début ^^), mais peu de gens auront le courage de me lire jusqu'au bout ^^ (bravo si vous êtes arrivés jusque là).
Tiens, ça ferait un article peut être intéressant pour le CB spécial D&D !!

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak
avatar

Après, une petite vérification, il semblerait que Return to the Temple of Elemental Evil, soit sorti après le Living Greyhawk Gazeteer, ce qui en fait le dernier supplément/scénario de Greyhawk pour D&D jusqu'au Expedition to....

avatar
Daemon

Certains modules présentés sur ce lien ne sont pas de Greyhawk:

I2/3/6/7.

Et le R1 c'est particulier. Originellement, il devait se dérouler dans une autre partie de Greyhawk que celle décrite à l'époque, sauf que ça n'a jamais été "créé".

Une petite liste ici https://dnd-wiki.org/wiki/Canon:Greyhawk

avatar
Zagig Yragerne

Bon, ça confirme partiellement ce que dit Kegron plus haut, Zagig n'est pas totalement une vieille liche, en réalité c'est Iuz le Vieux plaisantin

Greyhawk, est une merveille. Tout ce que je fais en D&D depuis 80 s'y passe.

L'an dernier j'ai commencé une série de scénarios courts pour initier mes amis à Savage Worlds, ben devinez.... c'est dans Greyhawk. (Intrigue qui se déroule entre la Principauté d'Ulek, le Keoland, La Scarlet Brotherhood, le Pomarj et Celene.)

Je vous conseille d'aller visiter ce merveilleux site.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Zagig Yragerne
avatar

Merci pour ce petit cours d'histoire Zagig !

J'ai tout lu, c'est très instructif...

Ce message a reçu 1 réponse de
  • alanthyr
avatar

Parlons peu, parlons bien, parlons Donjons. mort de rire

Cher Zagig, cher Sauriak, et cher tout ceux qui sont fan de Greyhawk comme nous trois.

Je vous propose un projet ou plutôt une idée : quand nous aurons reçu le précieux ouvrage, pourquoi ne pas réfléchir à une adaptation faite par nos soins. En gros, nous mettons nos connaissances en commun et nous réfléchissons à la faisabilité de la chose. Rien de technique hein ? Juste du BG.

[oui je sais on pourrait commencer sur le pdf mais rien de tel que le papier ^^]

ça vous dit ou pas ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Sauriak