Les pauvres humains ? 120

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Salut à tous,

Je viens vous demandez, à vous MJ mais aussi joueurs, s'il y a des humains à vos tables (ou si vous en jouez) ?
Mon constat est simple et amère : j'en ai 3 sur les 20 personnages que j'ai pu maitrisé.

Le ressenti général étant qu'à moins que le joueur ai un besoin incontournable d'avoir un don à la création, et conscient du non équilibre entre les races, l'humain est le plus faible d'entre eux.
Avez vous due adapté celà ? Qu'avez vous fait pour attirer plus de joueur à se faire violence a jouer un personnage qui par avec l'handicap d'être plus faible ?

Merci !

avatar

Autours de ma table (5 joueurs), je n'ai aucun humain. Ce qui pose quelques soucis dans un univers censé être ultra majoritairement humain, mais c'est un choix qu'ils assument.

Ici, nul question de puissance, personne ne s'est posé la question de savoir ce qui était fort ou pas. La démarche de création a été faite en se basant sur le rôle play (et H&D est génial pour ça).
En gros, ils n'avaient pas envie de jouer des "humains normaux", donc il sont allés jouer des alternatives, pour être en décalage avec la norme (Bien évidemment, certains de leurs personnages ont, eux, très envie d'être perçu comme la norme).
Du coup, de mon point de vue et de mon expérience, j'aurais tendance à dire que c'est pas parce que l'humain n'est pas assez puissant, mais pas trop commun (vis à vis de l'univers que j'ai choisi pour mes joueurs).

avatar

Je n'ai jamais considéré l'humain comme le personnage le plus faible. Alors oui, il n'a pas de capacités spéciales. Mais il a quand même soit une belle montée en caracs comparé aux autres (c'est con, mais +6 points de caracs ce n'est quand même pas rien), soit un don ce qui est rarement anodin. En plus de ça même avec un don, il a des bonus de caracs... et donc se retrouve à pouvoir mettre ses points où il veut, le rendant efficace avec toutes les classes. Et le don, lui, permet clairement d'avoir un bel avantage dès le début.

Perso dès que mes joueurs ont pigé ça, ils se sont bien plus posé la question de prendre un humain. Un peu en dessous en puissance brute ? Peut-être. Mais totalement paramétrable par contre.

avatar

Hé hé même retour sur ma pré-table. Le seul humain a trouvé le moyen d'avoir des écailles (lignée draconique). Ce n'est pas un problème de puissance, les bonus de carac en ont même fait hésiter certains, mais l'envie de ne pas jouer le vulgum pecus malgré toutes mes tentatives pour leur rappeler que dans Héros et Dragon il y a Héros..

avatar

Il y a un autre paramètre dont il faut tenir compte. Nous sommes des humains et le JdR nous permet de jouer autre chose. Il ne me semble pas étonnant qu'une majorité de joueurs aient envie d'exotisme. Je trouve que la V5 de D&D et H&H redonne de l'intérêt à jouer des humains comme l'a expliqué Julien.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Christophe12004
avatar

Je ne joue pratiquement que des humains ! Et justement parce que pour être original autour d'une table, il faut jouer humain. En effet très souvent les autres races sont préférées pour des raisons de pouvoirs ou d'originalité. Mais souvent on se retrouve avec des tables très "caravane de cirque". En outre, et ceci sans jeter la pierre a quiconque, qui peut se vanter de jouer un non-humain comme il convient de le faire (en tenant compte de ses particularités et de ses travers) ? Pour beaucoup cette race exotique n'est qu'un accès a un type de pouvoir, ou une forme de prestige de jouer tel ou tel personnage...

Si on jette un oeil au cadre de campagne et aux chapitres consacré a Alarian, on se rend compte que les non-humains sont rare. Je songeais ces jours-ci a créer une table pour déterminer quelle est la race d'un personnage. C'est certainement frustrant, mais cela permettrait de respecter ce côté "peuple rare".

avatar

Pour ma part, ce qui commence à resortir, c'est l'effet : Pas de vision dans le noir, c'est chiant.

Pas mal de mes joueurs réguliers, qui ont eu des humains (et halfelin/sangdragon même combat) se plaignent de la "siccission" que ça peut créer à une table.

L'obligation de lumière (et donc la quasi 'impossibilité d'infiltration nocturne) ennuie.

Et je ne dérogue pas à la liste. Rejoignant en tant que joueur prochainement une table, j'était parti à la base sur humain...Et fil du temps, en réfléchissant à ma capacité d'attaque sournoise (c'est un roublard), je me suis rendu compte que j'aurais régulièrement un désavantage en attaque (et donc pas AS) et que pour la discrétion, ça compliquerait les choses.

Et j'ai donc opté pour un demi-elfe au look "très humain "(ses origines elfiques sont lointaines ^^).

Par contre, face à se paradigme (prendre non humain pour ne pas souffrir du noir), je ne vois pas de solution miracle.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gobo
avatar

J'ai le meme constat a mes tables. Pour sur mes 22joueurs j'ai 2 humains, pour 7 demi-elfes haha (les plus présents).
Les humains ne sont pas mauvais, bien au contraire, mais c'est vrai que (comme le dit Gobo) si ont a la possibilité de jouer une autre espèce d'humanoide c'est plus "magique" que les simples humains que nous sommes dans le monde réel.

avatar
Errol443

Oui, je te rejoins sur ce point, la vision dans le noir, c'est justement le point noir de l'humain par rapport aux autres races.

avatar

Par contre, face à se paradigme (prendre non humain pour ne pas souffrir du noir), je ne vois pas de solution miracle.

Errol443

Les halfelins non plus ne l'ont pas... Mais oui ça fait 3 races...


Si VRAIMENT c'est important pour un humain, alors le don "enfant des profondeurs" résout le soucis. Mais ça fait un don pour parer à une problématique un peu circonstancielle. Ou alors si vraiment à devient handicapant et qu'on ne veut pas prendre le don, un objet permettant de se lancer le sort de Vision dans le Noir... (ou au niveau 3 l'archétype Ombrelame qui permet de l'avoir)

Personnellement, cependant, je suis en train de réfléchir à réserver ça à un nombre de races bien plus limitées. En l'état, en réalité, je me dis qu'à part les Nains, les demi-orcs, les gnomes et les Félys... et éventuellement les Tieffelins... (oui je sais les elfes, les elfes... ben dans mon univers ils ne l'auront pas ! na !)

avatar

Pour ma part, je ne joue que des humains (mais de façon générale, je joue peu, hélas). Le genre mesquin, raciste, râleur, cupide, superstitieux et cradingue... et qui va accepter quand même de risquer sa peau gratuitement pour sauver un prétentieux aux oreilles pointues. Hum, j'ai peut-être trop joué à Warham'...

Blague à part, la souplesse de la répartition des carac à la création permet plus qu'avec les autres espèces (... on ne dit plus races, c'est bien ça ?) de construire le perso qu'on veut en capacités brutes. C'est sûr qu'il aura pô d'oreilles pointues ou ne pourra pas faire jouer l'archétype du nain bourru mais doué, mais c'est mon choix personnel. Un perso normal, sorti du fond du crachoir de l'espèce la plus commune avec les défauts archétypaux de celle-ci, et qui parvient à les dépasser plus ou moins facilement. C'est pour moi plus intéressant que jouer un superhéro d'une longue lignée de superhéros créés directement pour sauver le monde.

Et p'is j'aime pô les elfes, nâ ! (remplacez les elfes par les nains/halfelins/gnomes/demi orc/autre au grès du besoin)

avatar

Salut à tous,

Je viens vous demandez, à vous MJ mais aussi joueurs, s'il y a des humains à vos tables (ou si vous en jouez) ?
Mon constat est simple et amère : j'en ai 3 sur les 20 personnages que j'ai pu maitrisé.

Nemaucheur

Pourquoi amer ? il y a 9 races de base.

20 : 9 = 2,222...

Si tes joueurs portaient un intérêt égal à chacune des races, ils auraient pris en moyenne chaque race 2,2222 fois environ, pour 20 personnages. Ils sont dans les clous (de l'égalité des quotas) en prenant 3 humains.

Sans parler des subraces, qui changent le "poids" (au sens barycentrique du terme) de chaque race jouable, par la multiplication des variations jouables.

avatar

Après même si on joue des Héros, le problème de la vision dans le noir n'est qu'un aspect des capacités des personnages... Avoir des défauts ou des faiblesses c'est ce qui met du sel dans nos parties... Non ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar
Gobo

Et si les humains ne pouvaient absolument pas voir ni combattre dans le noir, il n'y aurait jamais eu d'assaut de nuit dans l'histoire de l'humanité (la nôtre) avant l'invention des JVN.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar
Jay

Attention, la nuit n'est pas le noir.

Ce n'est pas le top un combat de nuit à la campagne, mais ce n'est pas la même chose qu'un combat dans une grotte sans torche. Ca c'est du noir.

avatar

Sans compter que des zones même faiblement éclairées peuvent géner la vision dans le noir.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Ombreloup
avatar

À ma table de 5 joueurs :

  • 2 humains
  • 1 demi-elfe
  • 1 demi-ogre
  • 1 sangdragon

Chaque joueur a commencé (ou trouvé), rapidemen un objet magique, les deux humains ont eu un objet qui confère "vision dans le noir". C'est assez puissant du coup, mais les autres ont eu d'autres objets magiques. (je crois que le sangdragon aussi voit pas dans le noir, elle a donc eu son objet).

À mon avis, comme dit au dessus le "problème" vient du fait que les gens aiment jouer quelque chose qui les changent du quotidien : autre chose qu'un humain du coup.

avatar
Gobo

C'est à dire ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Gobo
avatar
Ombreloup

Juste une bétise que j'ai fait d'interprétation entre obscurité et lumière faible...

avatar

Je ne joue que des humains. Quand j'ai besoin d'un effet en particulier je demande au MJ si un herboriste ou le druide du groupe peut me faire une popo façon the witcher. Pour la vision dans le noir : chat huant.