Nouveau départ sur H&D 72

Forums > Jeux de rôle > JdR Black Book > Héros & Dragons

avatar

Bonjour les rôlistes content

Je viens de craquer pour Héros & Dragons, j'ai découvert le jeu en (découvrant aussi) visionnant Role N Play (j'arrive à la saison 2, j'adore, continuez ! ) et j'ai donc commandé le livre de base, créatures et oppositions et le recueil de scénarios (en espérant que ma maigre contribution fasse vivre la "série" content ).

Bref j'écris tout ça car j'ai été rôliste durant ma jeunesse mais surtout sur RuneQuest (MJ & joueuse), je n'ai joué que quelques parties sur D&D (pas en MJ). Les systèmes ne sont pas tout à fait pareil c'est pourquoi je créé ce sujet, j'aimerais avoir vos avis, vos conseils, pour recommencer à faire jouer (en petit comité, manque de joueurs dans ma campagne profonde ^^) après bien 25 ans sans y avoir touché et en changeant de système de jeu donc.

J'ai 1 ou 2 personnes à qui faire jouer en gros, pas plus (snif), qui veulent éviter de se casser la tête avec les règles, mais ça ce n'est pas grave, je m'en occupe.

Donc je prends avec plaisir tous vos conseils, sur des points de détails qui vous semblent important à connaitre concernant les règles, comment bien se (re) lancer sur ce jeu sans trop "cafouiller". (Par exemple, j'ai un peu de mal à comprendre, après avoir regardé le DRS du jeu, le calcul des dégâts à l'arbalète de poing, il faut ajouter le modificateur de Dex et de maitrise ou juste la dex ? si c'est bien comme cela que ça se calcul ? Je demande ça car les joueurs sont partant pour créer 2 soeurs Félys, roublarde et barde, donc armes de "finesse" si j'ai bien compris ??? si j'écrivais toutes mes questions, il y aurais un roman, pour ça que je demande vos conseils plaisantin ).

Merci d'avance et un énorme pouce bleu à l'équipe R n' P plaisantin

avatar

Rapidement sur la question du bonus de maîtrise : celui-ci ne s'applique que sur le jet de toucher d'une arme, pas sur les dégâts.

Et bienvenue

avatar

Fouilla alors... Déjà bienvenue.

Pour ta question sur le bonus de dex : c'est toujours le bonus de caractéristique qu'on rajoute. La caractéristique sur 20 ne sert qu'à déterminer ce bonus (je sais c'est pas ultra intuitif au départ). Donc quand tu prends l'arbalète de poing :

  1. la joueuse fait un jet d'attaque (1d20+mod de DEX+ bonus de maîtrise si elle maîtrise l'arme, sinon non vs CA de l'adversaire, égal ou supérieur touche)
  2. si elle touche, elle prend le dé de dégât de l'arme (1d6), le lance et rajoute son modificateur de DEX.

Je te conseille de bien lire les exemples et les textes explicatifs du manuel des règles. Ils ont été rédigés dans le but de guider au mieux possible. Et si tu as une question... n'hésites pas. content

avatar

Super merci pour les infos (d'après le suivi de la poste, j'aurai tout ça lundi ^^ ) content

J'ai une autre petite question, pour la barde, avec 16 en charisme, le sort de soin est bien de 1d8+3 ? J'hésite sur le "modificateur de caractéristique d'incantation" ( le bonus de maîtrise n'entre pas en compte, un peut comme pour l'exemple avec les armes ?).

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar
Fleurdeneige

Pour les bardes, la caractéristique d'incantation est bien le Charisme. Donc oui, dans le cas présent, cela fait bien 1d8+3.

avatar

Qu'on me contredise, mais il me semble que d'une manière générale, le bonus de maîtrise n'entre en compte que sur un lancer de d20 et sur le calcul des degrés de difficulté des sorts.

avatar

D'accord, merci content

(En gros, la maitrise sert sur les compétences, sur les attaques, difficulté des sorts (il faudra que je regarde pour les sorts, j'ai du mal à cerner comment ça fonctionne) et jets de sauvegardes, pas autre chose, c'est bien ça ? )

avatar

Le bonus de maîtrise s'applique sur ce qui est maîtrisé, par définition. Donc les compétences maîtrisées, les jets d'attaque avec des armes maîtrisées, les jets de sauvegarde maîtrisés, et la magie (donc les jets d'attaque de sort, et les degrés de difficulté des jets de sauvegarde contre les sort : par exemple si un PJ lance une Boule de Feu sur un PNJ, le PNJ doit faire un jet de sauvegarde de Dextérité dont le degré de difficulté est égal à 8 + bonus de maîtrise + modificateur de la caractéristique d'incantation du PJ qui a lancé la boule de feu).

Il y a quelques petites exceptions (je n'ai pas d'exemple pour H&D là tout de suite, mais il y a par exemple le don "Duelliste défensif" de D&D qui utilise le bonus de maîtrise).

PS. Personnellement, je suis un peu réservé sur le fait d'ajouter le bonus de maîtrise aux DD des sorts obtenus par dons (comme Sang de Sorcier par exemple) parce qu'à mon sens ce n'est pas une "maîtrise" de la magie au même titre que celle acquise par une classe, j'aime bien cette distinction-là, mais ça n'engage que moi.

avatar

Pour les sorts, j'en ai regardé quelques uns et, par exemple le sort de sommeil, il n'y a aucun jet à faire du tout ? pas "d'attaque" de la part du joueur, pas de défense de la part des ennemis ? (Je demande car je suis un peu surprise en regardant les sorts, j'en ai effectivement vu quelque uns avec des jets de sauvegardes de la part de la cible, mais pas beaucoup, et rien n'indiquant de faire un jet pour "réussir" le sort en fait ?).

En gros, côté MJ, je lance 5D8 et les ennemis s'endorment en fonction de leurs points de vie (jusqu'à ce que ma "réserve" sur les D8 lancés soit vide ?), aucun jet pour savoir si c'est réussi, si les ennemis résistent ?

Autre question concernant la magie, pour la barde, que veut dire exactement le fait qu'un instrument de musique puisse être un focaliseur d'incantation ? c'est en plus des divers composantes ?

En combat, puis-je autoriser la rapière d'une main, l'instrument de l'autre pour pouvoir lancer un sort, ou alors les 2 mains sont nécessaires et donc rengainer la rapière ?

Merci pour votre aides et vos conseils content

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Fleurdeneige

Il n'y a jamais besoin de jet pour réussir le sort. On lance le sort et ils marche, point (mais comme tu as une réserve de sorts à lancer entre chaque repos long limitée, c'est quand même logique, sinon ça ferait un peu double peine : non seulement tu dépense ton emplacement, mais en plus ton sort peut échouer)

Tu as plusieurs types de sorts :

  • Ceux qui demandent un jet d'attaque magique (comme trait de feu). Ceux là, ils touchent ou ratent, c'est binaire
  • Ceux qui demandent un jet de sauvegarde (comme boule de feu ou charme personne). Ceux là voient l'intensité de l'effet dépendre de la réussite ou de l'échec de la cible à son jet de sauvegarde.
  • Ceux qui ne demandent ni l'un ni l'autre et qui marchent, point barre.

Et il y en a certains un peu particuliers, comme Sommeil qui, en effet, ne demande pas de jet de sauvegarde et marche, point barre (pour peu que le lancé de dés donne un score suffisant pour égaler les PV de la cible/des cibles cumulés)

Pour le foclaiseur, comme dit dans les règles, il permet de se passer des composantes matérielle ne possédant pas de prix dans la description du sort. En gros, si ton sort dit "composante : VSM (une plume d'oie)", le focaliseur permet de se passer de la plume d'oie. Si ton sort dit "composantes : VSM (un diamant d'une valeur de 100p.o au minimum)", le focaliseur ne peut remplacer le diamant et il faudra en acheter/récupérer un de cette valeur. Et si jamais il est spécifié que le diamant est consommé dans l'incantation, alors ça veut dire qu'il en faudra un par lancé de sort, puisqu'il disparaitra quand le sort sera lancé.

avatar

D'accord, c'est très clair, merci beaucoup content

C'est très bien pour une partie fluide ce système !

Et donc, pour gérer le fait de lancer un sort en combat, elle peut utiliser un instrument en main gauche et l'arme en main droite ou c'est soit l'un soit l'autre ?

(Pour Role'N play, j'adore votre façon de maîtriser une partie, c'est impressionnant votre faculté à modifier votre voix et à faire jouer sans jamais regarder le scénario ! Salutations à toute l'équipe, j'adore ce que vous faites content c'est vous qui m'avez donnés l'envie de me remettre au JDR plaisantin )

avatar

Salutations.

avatar
Et donc, pour gérer le fait de lancer un sort en combat, elle peut utiliser un instrument en main gauche et l'arme en main droite ou c'est soit l'un soit l'autre ?
Fleurdeneige

Il faut une main libre pour lancer un sort. Cependant cette main peut être la main tenant une composante matérielle ou un focalisateur. Comme un Barde peut utiliser des instruments de musique comme focalisateur, il peut lancer un sort en tenant un instrument dans une main et avec l'autre main occupée. Bon, faut pouvoir jouer de l'instrument à une main aussi, si l'autre est prise.

avatar

D'accord, merci pour toutes ces informations content

avatar

Clairement, la magie des bardes est un tantinet bizarroïde. Utiliser un instrument avec une seule main pendant moins de 6 secondes (pour certains sorts) pour lancer un sort, c'est juste WTF ?!? mais bon, on fait avec. Ou sans. Selon les tables.

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Julien Dutel
avatar
Jay

Ou on peut juste considérer que le "somatique" c'est l'action des mains/doigts sur l'instrument et donc que tout se ficalise via la mélodie créée. plaisantin

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Jay
avatar
Julien Dutel

J'entends bien (c'est le cas de le dire), mais une mélodie de moins de 6 secondes, c'est un peu court. Peu importe, j'ai toujours trouvé cette façon de lancer des sorts un brin absurde, c'est pas grave, je fais avec, ce n'est qu'un jeu. clin d'oeil

Tiens Julien, par curiosité, tu acceptes à tes tables que certains bardes puissent lancer des sorts autrement que par un instrument, par exemple par une danse, par un poème, par une chanson, etc ? Et question corollaire : tu acceptes comme "maîtrise d'instrument" des choses comme "danse" ?

Ce message a reçu 1 réponse de
  • Lumpawaroo
avatar
Jay

ce n'est pas une mélodie mais juste qq accords qui lancé dans un certain délai et d'une certaine façon en prononçant une incantation qui permettent de lancer un sort, et oui on pourrait accepter un style de danse comme maitrise d'instrument, on peut prendre le flamenco par exemple ou on claque des doigts et tape des pieds en rythme ^^

avatar
tu acceptes à tes tables que certains bardes puissent lancer des sorts autrement que par un instrument, par exemple par une danse, par un poème, par une chanson, etc ? Et question corollaire : tu acceptes comme "maîtrise d'instrument" des choses comme "danse" ?
Jay

Attention, la maîtrise des instruments de musique et les instruments de musique comme focalisateur des sortsz sont deux choses différentes.

Pour les sorts :
L'instrument est un focalisateur du Barde. Il peut lancer des sorts sans focalisateur s'il a la composante matérielle ou sans rien si le sort n'a pas de composante matérielle.
Pouvoir remplacer le focalisateur du Barde par une danse, ça veut dire se passer de la contrainte d'avoir quelque chose en main, donc ça serait court-circuiter les règles de base.

Pour la maîtrise des instruments :
On peut imaginer la maîtrise d'une danse.

Pour la compétence Représentation :
Elle peut s'appliquer à la musique ou une danse ou à n'importe quel art de représentation.

avatar

Tu as raison. Disons que j'ai du mal à voir un Barde du Collège des Diplomates (ou autre collège non musical) sortir son luth pour lancer un sort, mais il me faut me faire une raison, sans doute.

Du reste, si pour pouvoir faire un test de Représentation quand on joue du luth, il faut maîtriser le luth (ce qui me semble tout à fait normal), pourquoi n'est-il pas nécessaire de maîtriser la danse pour faire un test de Représentation quand on danse ? La pratique artistique de la danse ne me semble pas moins technique que celle du luth, et sa maîtrise ne me semble pas moins nécessaire. C'est une vraie question, je veux dire : il y a une raison technique qui m'échappe, ou juste "c'est comme ça parce que c'est écrit dans les règles" (pour le dire en peu de mots, pardon) ?

PS. Oui, j'aime bien court-circuiter un peu les règles, en effet. Par exemple en permettant à un personnage Sang-Bleu de maîtriser les outils de fauconnerie plutôt que les véhicules terrestres. Mais on fait tous un peu ça, non, court-circuiter les règles quand cela nous semble adapté à ce que nous voulons proposer ?