BBE approved

Dungeons & Dragons 5 en VF chez Gale Force 9 avec Black Book Editions : annonce officielle et FAQ 21/03/2017


Annonce officielle :

GALE FORCE 9, UNE COMPAGNIE DU GROUPE BATTLEFRONT, VA PUBLIER DUNGEONS & DRAGONS ® EN LANGUES ÉTRANGÈRES

Royaume-Uni (le 21 mars 2017)

« Nous sommes fiers d’ajouter les livres de base sous licence Wizards of the Coast à nos offres. Nous allons produire toute la gamme de livres et d’accessoires dans diverses langues étrangères, afin que la magie de DUNGEONS & DRAGONS ® soit rapidement accessible dans le monde entier. »
« C’est une merveilleuse opportunité de proposer DUNGEONS & DRAGONS ® dans le monde. En coopération avec Black Book Éditions, nous allons sortir la version française dès cette année. Nous proposerons les trois livres de base, le kit d’initiation, les cartes de sorts, écrans et aventures, au fil de leurs sorties, » nous dit John-Paul Brisigotti, le PDG de Battlefront Group.

« Nous sommes ravis de ce partenariat avec Gale Force 9 qui nous permet de proposer DUNGEONS & DRAGONS ® sur le marché français. En tant que fans de la première heure, nous voulons offrir à notre pays une traduction de qualité et nous espérons que notre travail perdurera et inspirera une nouvelle génération de joueurs dans l’univers de DUNGEONS & DRAGONS ®, » ajoute David Burckle, le gérant de Black Book Éditions.

À propos de Gale Force Nine :
Gale Force Nine, LLC. (GF9) est la meilleure compagnie en matière de production d’accessoires de jeu, comme les jetons, les marqueurs, les pions, les gabarits et les terrains à utiliser avec les jeux de figurines les plus populaires au monde. En 2012, Gale Force 9 fait son entrée dans le monde des jeux de plateau et se spécialise dans les jeux riches en stratégie, avec des licences dérivées d’émissions télévisées plébiscitées par les fans. Le siège de GF9 se trouve à Earlysville, Virginia. Gale Force 9 est un groupe appartenant en totalité à Battlefront Group. Rendez-vous sur www.gf9.com pour en savoir plus.

À propos de Black Book Éditions :
Black Book Éditions est leader sur le marché du jeu de rôle français et l’éditeur du célèbre magazine Casus Belli. Avec environ 70 publications de jeu de rôle en 2016, l’éditeur lyonnais continue de travailler pour remettre le jeu de rôle au cœur des loisirs de l’imaginaire en France. L’équipe de passionnés de Black Book Éditions se trouve à Lyon, France.

La FAQ D&D ®

Nous vous donnons rendez-vous demain mercredi 22 mars à 20 heures sur notre chaîne Twitch (abonnez-vous dès maintenant !) pour répondre à vos questions en direct et en vidéo. Mais en attendant, voici déjà une grande FAQ qui devrait répondre à bon nombre de questions.

Pourquoi une traduction française de DUNGEONS & DRAGONS ® si longtemps après la VO ?

BBE : Pendant longtemps, Wizards of the Coast, l’éditeur américain de DUNGEONS & DRAGONS ®, ne voulait pas lancer de traductions (on dit « localisations » dans le jargon) de DUNGEONS & DRAGONS ® et nombre d’offres d’éditeurs hexagonaux sont restées lettre morte. En 2015 ils ont été approchés par leur partenaire anglais de longue date GaleForce9, qui a proposé de s’occuper de la licence « monde », de l’administratif aux recherches de partenaires dans chaque pays. C’est ainsi que GF9 a commencé son travail début 2016.

Pourquoi la version française avec Black Book Editions ?

BBE : Malins, les dirigeants de chez GF9 ont contacté directement tous les éditeurs qui possédaient la licence Pathfinder à l’étranger pour leur proposer la traduction et la distribution de D&D. Certains comme Ulisses Spiele en Allemagne ou Black Book Editions en France ont répondu favorablement à l’appel, et d’autres ont décliné. Black Book Editions avait abandonné l’idée de pouvoir traduire D&D ® depuis fort longtemps quand la proposition de GF9 est tombée !

J’ai entendu dire que BBE avait dépensé des centaines de milliers d’euros pour acheter la licence, est-ce vrai ?

BBE : La rumeur a circulé, sans doute parce que la licence des précédentes éditions de D&D ® avait la réputation d’être très coûteuse et très contraignante. Pourtant, aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’y a pas de licence payante sur cette édition de D&D ®. Black Book Editions est traducteur et distributeur et n’a pas déboursé le moindre euro pour cela (en dehors des coûts de traductions, relecture, impressions et royalties à l’exemplaire bien sûr).
Que nos ami-e-s rôlistes soient rassurés : nous n’avons pas été obligé de revendre la célèbre piscine à champagne du sommet de la tour BBE, ouf ! ☺

Pourquoi le traditionnel « Manuel des joueurs » porte le nom anglais de « Player’s Handbook ® » ?

BBE : C’est une décision unilatérale de Wizards of the Coast de garder le titre en anglais – une marque déposée, à l’instar de DUNGEONS & DRAGONS ® – sur tous les livres de toutes les versions localisées !
Heureusement, vous pourrez différencier les différentes localisations du « Player’s handbook ® » grâce au sous-titre qui précise la mention suivante : « Manuel du Joueur - version française ».

Quand sortiront les livres et y aura-t-il un suivi de gamme ?

BBE : Le « Player’s handbook ® » est d’ores et déjà disponible en précommande et sortira d’ici un mois puisque la fabrication est en cours. Suivront le « Dungeon Master’s Guide ® », l’écran du MJ et le « Monster Manual ® » en mai ou juin. Le planning reste évidemment à confirmer. Le projet de Black Book Editions est d’enchaîner à la rentrée sur les ouvrages « Curse of Strahd » et « Out of the Abyss », à savoir les deux meilleures campagnes de la gamme. Puis viendront sans doute le supplément « Sword Coast Adventures » et d’autres campagnes.

Où est ce que je peux me procurer ces livres ?

BBE : Sur la boutique en ligne de Casus Belli ici-même en précommande, mais également dans toutes les bonnes boutiques de jeux d’ici peu. BBE est en discussion avec ses partenaires pour organiser une distribution la plus large possible dans les points de ventes.

Où est le « Starter Set » ?

BBE : Il arrive avant l’été, la production est un peu plus longue pour cette boîte d’initiation à DUNGEONS & DRAGONS ®. Notez que le prix de la version française sera calqué sur celui de la VO, donc très abordable.

Puis-je participer au programme de la DM Guild en publiant du matériel en français sur ce site ?

BBE : Oui. La DM Guild permet de publier soi-même du matériel de jeu de votre création sur le site DM Guild en le situant même dans les Royaumes Oubliées si vous le souhaitez. En attendant que les explications soient fournies en français par le partenaire OneBookShelf, le site fonctionne d'ores et déjà et BBE souhaite permettre aux apprentis créateurs d'utiliser le glossaire français gratuitement.

La D&D Adventurer's League sera-t-elle traduite ?

BBE : Le jeu organisé pour D&D n'est pas compris actuellement dans la licence. Donc pour le moment, non.

FAQ H&D

Et Héros & Dragons dans tout cela ?

BBE : Nous sommes au courant de notre implication dans le projet de version française de DUNGEONS & DRAGONS ® depuis mars 2016. Pour tout dire, c’est précisément deux jours après la fin de la précommande participative de Héros & Dragons que nous avons été contacté par GF9. Comme c’est le cas traditionnellement dans les affaires, une clause de confidentialité nous a tenu au silence jusqu’à aujourd’hui, et le contrat définitif, sans lequel aucune projection sérieuse n’est possible, n’a été signé qu’en… décembre 2016 ! A cette date, Héros & Dragons était déjà écrit, relu et la maquette commençait. D’ailleurs, l’équipe de traduction du SRD5 est la même que celle de D&D ®, ce qui signifie que le glossaire est identique.

Pourquoi n’avez-vous pas transformé Héros & Dragons en D&D ® ?

BBE : Parce que cela n’a jamais été notre objectif. Passé l’enthousiasme fébrile de la toute première annonce, nous avons proposé dans la précommande participative de Héros & Dragons un jeu de rôle à part entière, différent de l’ancêtre malgré le squelette commun du SRD5, et surtout « boosté à la sauce Casus » grâce aux auteurs talentueux qui officient dans le magazine. D’ailleurs, la quantité de contenu de création proposé dans Héros & Dragons (qui a par ailleurs profité d’un grand playtest franco-français) est ce qui fait la force de ce jeu, quel que soit l’intérêt légitime que vous portez pour tous les jeux basés sur les règles du SRD5.

Quel avenir pour Héros & Dragons désormais ?

BBE : Pour être honnêtes, le même que celui sur lequel nous travaillons depuis de longs mois. Maintenant que nous avons lu et testé le jeu boosté par la team Casus, nous sommes persuadés qu’il intéressera de très nombreux joueurs francophones et la liberté du SRD5 nous permettra de continuer de proposer de la création française pour ce système, que ce soient des ajouts de règles, de background ou des aventures, à commencer par exemple par le cadre de jeu dark fantasy de Maxime Chattam.

Quelques remerciements pour finir…

BBE : Nous tenions à remercier particulièrement tous les éditeurs français sans exception, qui étaient sans doute au courant depuis longtemps de la localisation française de D&D ® et qui n’ont pas essayé de tirer la couverture à eux en faisant des effets d’annonces ou en faisant courir des rumeurs pendant toute la période pendant laquelle nous étions tenus au silence. Nous souhaitions donc les remercier de leur professionnalisme.

PS : Stéphane, c’est bon ? On peut mettre en ligne la vidéo de ton interview à Cannes ? ;)

Commentaires 398

Meud92
le 23/03/2017 à 09h32
Moi je suis content du travail effectué sur HD, je trouve le tout superbe et bien écrit. J'ai pourtant également le tryptique en VO de DD5 et HD n'a pas à rougir face à lui !!! De plus c'est une création française à partir du SRD ...cocoricoooo !!! Enfin, je suis content d'avoir autant de choix. Je ne comprend pas que l'on puisse pour certain être aussi mauvais et de mauvaise foi...bref...keep going les MIB smiley!!!
ben6306
le 23/03/2017 à 08h56
@Julien4957 : la procédure existait déjà bien avant le financement de HD. Il suffit de contacter le SAV
Julien4957
le 23/03/2017 à 08h49
Ce serait bien de mettre dans les F.A.Q que l'on peut se faire rembourser son pledge ainsi que la procedure à suivre. L'info est là mais un peu caché dans les 32 pages de discussions.


Ptit Louis
le 23/03/2017 à 08h37
Un petit mot d'encouragement pour les équipes de H&D ! je suis ravi du travail fourni et j'ai hâte de recevoir les ouvrages en papier (j'ai du mal avec les PDF). Alors, merci aux auteurs et illustrateurs et merci à BBE/Casus de nous permettre d'avoir du setting made in France !
En ce qui concerne DD5, je vais pouvoir prendre les campagnes pour les faire jouer en HD, c du matos en plus donc que du bonheur ! bon, je vais certainement craquer sur le triptyque aussi (ça c plutôt le collectionneur qui parle)...
Doogy
le 23/03/2017 à 08h08
@BBE : Vous laissez pas miner par les raleurs, on est plein a etre tres content de H&D et perso je suis tres content que vous vous chargiez de D&D5 smiley
Bon courage les gars !
SHASALION
le 23/03/2017 à 08h08
Personnellement, je trouve que la com de BBE n'a pas été claire au moment de la PP mais ils restent ouverts à la discussion et admettons le, aujourd'hui, qui en France est plus dynamique sur le marché du jdr ?
invalys
le 23/03/2017 à 07h21
Personnellement j'ai lu attentivement les termes de la PP et ce qui m'a décidé c'est bel et bien la possibilité d'avoir un jeu de création française utilisant les mécanismes de dd5 et je ne suis pas déçu. Maintenant à ceux qui reproche quelque chose à BBE, on dirait que pour vous violer un contrat de confidentialité ce n'est pas grave et vous venez parler de morale ? smiley laissons les rats quitter le navire... mais sans le trésor ...
Thomas Robert
le 23/03/2017 à 03h05
Maintenant, pour compléter, et parce que contrairement aux apparences, ça me fait profondément ch... de répondre aux commentaires négatifs, je veux aussi remercier celles et ceux qui continuent à nous faire confiance, et particulièrement celles et ceux qui ont eu un petit message d'encouragement malgré la déception ou les inquiétudes légitimes. On va faire tout notre possible pour ne pas trahir cette confiance dans la dernière ligne droite ! Quant aux doux dingues qui osent prétendre que H&D c'est mieux que D&D, on va se garder une petite gêne, mais lâchez rien ! smiley
Thomas Robert
le 23/03/2017 à 02h55
@Devilien Qu'est ce que vous remettez en cause dans la façon de faire ? D'autres parlent du "comportement" ? Soyez plus précis. Qu'est ce que vous reprochez qui ne soit pas déjà couvert par la FAQ ci-dessus ou par les multiples réponses apportées par l'éditeur ces deux derniers jours ?
Et si les auteurs réagissent, c'est parce que voir traiter le produit d'un an de boulot d' "arnaque", alors même que plus de 1100 pages de contenu (dont une part non négligeable de contenu original) ont été livrées et sont en cours de finalisation, et que le projet avance et touche visiblement à sa fin, désolé, mais ça ne se limite pas à une attaque contre la "façon de faire" de l'éditeur. De même que de demander simplement un remplacement par D&D5, comme si encore une fois le contenu original n'avait aucune valeur (alors même que le projet tournait autour de celui-ci dès le départ). C'est une attaque sur la valeur de ce qui est proposé.
Julien Dutel
le 23/03/2017 à 02h32
@Devilien : Eh bien considérant que BBE explique depuis un moment qu'ils n'avaient pas le choix que de garder le silence, je ne vois pas trop quoi dire dans la façon de faire. Techniquement, ceux qui se sentent lésés peuvent se faire rembourser ou même trouver preneurs pour revendre leurs pledges. Pour le reste, quand tu n'as d'autre choix que de te taire jusqu'à ce que ton partenaire commercial annonce les choses à ta place (l'annonce sur le site de Galeforce 9 précède la news BBE), m'est avis qu'il n'y a plus grand chose à reprocher.
Si la façon de faire c'est de continuer à produire H&D (sachant que le contrat a été signé en décembre), je t'affirme juste que c'est un bien parce que ça permet simplement de proposer du matos de création française.
Quant au fait de se sentir insulté... je ne sais pas ce que tu crois, mais d'un point de vue personnel, s'il me fait plaisir que les retours soient bons je ne mets aucun ego dans ce que j'écris. Je suis capable de défendre mes choix d'écriture qui sont faits sciemment, mais si quelqu'un n'apprécie pas ce que je fais peu importe. Du coup non, je ne me sens pas insulté par l'hypothèse que la critique pourrait porter sur la qualité du boulot. Rappeler que l'on peut revendre son pledge n'est là que pour dire qu'il y a une solution pour qui se sent lésé.
Par contre, les théories du complot, les "vous devriez faire ça", "permettez nous de prendre D&D5 à la place des trois livres H&D" et autres sans écouter les réponses, ni les considérer, oui, je trouve ça pas au top en effet. Il n'y a pas un dû à filer D&D5 à la place de H&D. Ceux qui veulent D&D5 à la place de H&D ont deux options :
- se faire rembourser et précommander D&D5 VF
- revendre leur pledge et précommander D&D5 VF
Dans les deux cas, ils perdent les bonus H&D, certes mais... D&D5 n'est pas H&D. De plus, l'affirmer tacitement ou non par une telle offre de la part de BBE reviendrait à enfreindre sciemment l'OGL et donc se voir retirer le droit d'exploitation du SRD.
Alors avec tout le respect qui t'es dû, je te prierais d'arrêter de sous entendre que tout ça est une question d'ego. D'autant que personne dans l'équipe n'est avare d'explications. Si tu y réfléchis deux secondes, si tu lis les interventions de tout le monde et les explication, tu te rendras compte que BBE dans cette histoire est entre le marteau et l'enclume, et que cette annonce à ce moment précis n'aide pas à gérer sereinement la situation. Il n'y a pas de solution miracle : le pledger H&D qui veut D&D5 devra donc, soit revendre son pledge à un autre, soit demander le remboursement... soit l'acheter en plus.

Ajouter un commentaire